NiGhMa se présente et parle du BRM

  • MTT
  • MTT
(13 Voix) 5189

Description

Dans cette vidéo, notre nouveau producteur NiGhMa se présente vous propose une nouvelle formule afin de mieux calculer votre BRM en MTT. Mieux adaptée à vos tournois et à votre niveau de jeu elle bannira complètement la règle des 100 buy-ins.

Mots-clés

Bankroll Management NiGhMa présentation

Commentaires (44)

plus récent en premier
  • Julien

    #1

    Bon visionnage à tous !
    Pour sa première vidéo pour PokerStrategy NighMa revient sur son parcours avant d'aborder la gestion de bankroll en MTT.

    Si vous avez des questions ou des commentaires sur la vidéo, ou des propositions de vidéos à lui faire pour la suite, n'hésitez pas !

    Julien
  • michael974

    #2

    Salut NiGhMa,

    video très interessante qui permet de se poser des questions sur son BRM.
    quelques petites questions:
    *concernant le ROI tu prends celui qui correpond à la room ou l'ensemble
    des rooms ou on joue.
    *Sur Sharkscope c'est le ROI moyen ou ROI Total qu'on prend en compte?
    *Dans le cas d'un Sat on doit prendre notre ROI dans ce type de MTT,
    la structure du Sat (turbo/rebuy...) et pour le ROI, fields,structure du MTT
    qu'on va jouer?
  • Mauvi

    #3

    Hello,

    merci pour la presentation, du coup tu es moins eNiGhMatique !!

    vi je suis celui qui fait des jeux de mots !!

    J'adore ton approche, je crois que je fais bcp de choses a peu pres pareil... encore cool ton arrivée ici !!

    Intéresant comme BRM je vais m'y pencher tout de suite dessus avec un papier et un crayon mais de base je me demande ce que cela donne si on a un ROI negatif ? bon je me repasse la vid de suite
  • kcnarf77

    #4

    Salut,

    Très intéressant le BRM "adaptatif", en fonction du field, du ROI et de la vitesse.
    Complètement empirique ou bien des raisons "mathématiques" à la formule obtenue ?
    Concernant le field, à mon avis, c'est pas le fait de devoir jouer + de coup qui augmente la variance mais plutôt les payouts.
    Enfin, j'arrive pas à appliquer ta formule pour retrouver le BRM correspondant sur les exemples que tu donnes, tu peux détailler un exemple ?

    Le BRM obtenu pour le storm 1 me laisse ... dubitatif
  • Foooxy

    #5

    MERCI NIGMA trop intéressant !!!!

    bravo
  • Mauvi

    #6

    #4 : moi non plus j'y arrive pas la formule tel quelle avec papier crayon et calculatrice, il manque des parentheses je pense car :
    /ROI/4
    normalement ca fait /4ROI

    par contre avec exel ou calc en me faisant le tableau et en entrant la formule tel quelle, ca marche très bien
  • stratege85

    #7

    Salut, j'ai pas tout compris au niveau du ROI, pour moi le ROI c'est :
    (€ Gagnés – € Buy In) / € Buy in x 100 = % ROI
    quand je vois que tu affiches de 60% dans ton exemple sur un field de 800, la tête me tourne.
  • justine91

    #8

    Bonjour NighMa,
    Très intéressant cet ajustement du BRM en MTT et les conclusions qui en découlent. Merci =)
  • NiGhMa

    #9

    Salut à tous et déjà merci pour vos commentaires, je vais commencer par y répondre :)

    @2 Tu peux prendre le ROI par room si tu veux être plus précis mais personnellement, je prends celui toutes rooms confondues. Par rapport à Sharkscope, si tu veux prendre celui de toutes les rooms il te faut créer un groupe avec les différents pseudos sur les différentes rooms (je regarde plutôt dans mon HM2 perso)
    La formule peut également fonctionner pour le sat, il suffit de transformer les tickets en argent gagné
  • NiGhMa

    #10

    @4 pour la formule on peut simplement faire /ROI/4 ou /4xROI oui, ça revient à la même chose. Si tu prends un field de 800 joueurs avec un ROI de 60%, en deepstack, tu obtiens:

    (800 / 2 * 0,3) / 0,6 / 4 = x
    (400 * 0,3) / 0,6 / 4 = x
    (120) / 0,6 / 4 = x
    50 = x

    La formule permet d'adapter la BRM en fonction du joueur et du type de MTT qu'il joue plutôt que de simplement dire 100 BI's qui n'est représentatif de rien. Ici on prend en compte les paramètres pour ajuster la BRM dans la situation. Ceci dit, cela reste pour les tournois que vous grinder tous les jours, difficile à mettre en place pour le ME des WSOP ;)

    Pour le Storm 1€, on voit simplement qu'il n'est pas vraiment intéressant à jouer. On peut se venter de faire de bons résultats dans les Storm 3 et 5 voir 10 mais je n'en connais pas beaucoup qui font de beaux scores dans le Storm 1. Dans un sens, cette formule montre qu'il n'est pas vraiment intéressant de le jouer.
  • NiGhMa

    #11

    @6 Je pense avoir répondre juste avant. Si tu as encore des questions, n'hésite pas.

    @7 La formule du ROI est (Gains Bruts - Total BuyIns) / Total BuyIns * 100

    Par exemple, tu joues 100 MTT's à 5€ et tu dégages des gains bruts de 800€, on va donc appliquer la formule suivante :

    (800 - 500) / 500 * 100 = x
    300 / 500 * 100 = x
    0,6 = x
    x = 60%
  • NiGhMa

    #12

    @3 Cette formule fonctionne bien pour les ROI positifs en effet. Si le ROI est négatif, il faut probablement se poser d'autres questions plus fondamentales et travailler son jeu.
  • NiGhMa

    #13

    @tous

    Merci pour vos commentaires :)
  • Vince55

    #14

    Slt NiGhMa slt à tous.Tout d'abord merci pour cette vidéo très instructive.

    J'ai quelques questions.
    Tu parles d'avoir pour commencer un ROI MTT de 25% pour environ 1000MTT mais quelle est la base en pourcentage pour un joueur qui commence de 0 les MTT? (je suis un joueur de SNG)
    Faut t'il donc play 1000 MTT pour voir ou l'on se situe vraiment?
  • kcnarf77

    #15

    Ok, merci.
    Du coup, ce revient au même de faire
    (field*vitesse)/(8*ROI)
    Je suppose que c'est empirique, du coup ça va surtout bien fonctionner sur des fields "standards" (200 à 1000 joueurs) avec un ROI standard (20 à 70%)
  • NiGhMa

    #16

    @14 En fait je voulais dire que tu peux prendre 25% de ROI comme base pour te guider au départ. Et ensuite tu peux faire un peu le point sur les 100 premiers et ainsi de suite. Le tout c'est d'être le plus prêt possible de la réalité et ne pas se mentir ;)

    @15 Oui la formule peut-être "simplifiée" en effet comme cela mais je l'ai construite au fur et à mesure et comme je dis dans la vidéo, celui qui veut être plus sur peu diviser par 2 au lieu de 4 à la fin. Mais tu peux l'utiliser comme ça :)

    Pour le côté empirique, c'est vrai mais cette formule s'adresse avant tout aux débutants pour avoir une bonne idée au début.
  • Chewbaccak

    #17

    Merci, cette formule est très intéressante. Par contre comme le dit Kcnarf c'est très empirique : pour des tournois à peu de joueurs (50 à 100 par exemple), surtout s'ils sont lents, ça donne jusqu'à 4-5 buy-ins :)
    Du coup, quel serait le nombre de BI minimum que tu conseilles, par exemple pour grinder les deepstacks et standards autour de 100 joueurs ? 50 ? 80 ?
  • QnS1086

    #18

    C'est moi ou les 180j n'existent pas sur Pokerstars.fr ?
  • NiGhMa

    #19

    @17 le but est de prendre en compte ton ROI également donc il me manque une donnée pour te répondre ;)

    Si tu prends un MTT régular à 100 joueurs avec un ROI de 60% par ex. Cela nous donne:

    (100 / 2 * 0,5) / 0,6 / 4 = x
    25 / 0,6 / 4 = x
    x ~= 10

    Avec un ROI de 25% il faut alors compter 25 buyins

    Je pense que c'est tenable mais le sample devient vraiment petit et on peut avoir un coup de variance important. Dans ce cas, on peut multiplier le résultat par 2 à 4 pour plus de sécurité.

    @18 c'est vrai que je ne les trouve pas...
  • Vince55

    #20

    Merci pour la rép NiGhMa.
    Ouais les 180 existe pas en .fr.J'aurais bien parti la dessus comme tu le conseil.
  • renard1709

    #21

    Salut NiGhMa
    C'est math the grinder!
    Merci pour ton ton article, vraiment génial ta formule.
    Je m'en vais la mettre de suite en pratique.
    Évidement je pense que je faisait comme tout le monde avant (ne pas jouer un tournois qui me coute plus 1/100è de ma BR et ne jamais dépenser plus de 5% de ma BR par soir.
    J'attend avec impatience tes prochains articles!
  • renard1709

    #22

    Re NiGhMa!
    Je reviens vers toi car hier j'ai passer un bout de temps a tester ta formule sur nombre de tournois et j'ai trouver qu'il y avait un manque de cohérence parfois et je voulais savoir se que tu en pensai ou si je faisais moi même une erreur quelque par bien que la formule soit archi-simple :
    Tout d’abords mon ROI général sur SKS est de 40% bien que pour d'obscure raison je soit à -x sur mon traqueur chose que je n'arrive pas à comprendre (pas de problème de pseudo c'est sure donc...?)
    Prenons ex de tournois I-Poker
    Sur le 1250 Océan Arctique tournois régulier à 5€ de 18h30 avec en moyenne 110 à 150 joueurs : soit (110/2*0.5)/0.4/4 = ~17.2BI*5€ = 86€
    ou (150/2*0.5)/0.4/4 = ~23.5BI*5€ = 117€ bref pour les deux cas sa me parais extrêmement peu!
    D'ailleur dans tes exemple tu n'obtiens jamais un nombre si peu élever de BI.
    Autre ex le 500 unlimited qui est un 2€R régulier avec ~160j soit :
    (160/2*0.5)/0.4/4 = 25BI*(2€*4)=200€
    Bref voila je ne comprend pas pourquoi on arrive pas a quelque chose qui serai plus de l'ordre de 500€ minimum.
    Je vais prendre un dernier ex sur un tounois plus chère donc plus dure.
    Le deep run de winamax à 19h pour 20€ ~130-150j soit :
    (140/2*0.3)/0.4/4 = ~13BI*20€ = 262€
    A mon avis vouloir jouer se 20€ avec 262€ de BR est une hérésie.
    Je voulais donc avoir ton avis sur tout cela.
    Merci d'avance et a bientôt
  • NiGhMa

    #23

    @22 Oui je me suis penché là-dessus également en voyant certaines réactions parlant du côté empirique de la formule. Elle s'applique facilement sur les fields allant de 500 à 5000 joueurs mais lorsqu'on tend vers des limites, on obtient des résultats qui peuvent nous faire peur.

    Donc je dirais globalement que pour les tournois de 300 joueurs ou moins, je divise par 2 au lieu de par 4 à la fin de la formule (ou tu multiplies par 2 le résultat final) et si cela ne parait pas encore suffisant, retire complètement ce /4.

    Le but est de se sentir bien avec cette gestion avant tou.

    Un autre point également, tu prends ton ROI globale pour chaque formule mais il faut savoir que son ROI est différent en fonction des tournois joués (type, field, jour de la semaine,...)
  • Snaky81

    #24

    Hello cher collègue et pardon par avance pour le pavé !

    Sur le principe je suis tout a fait d'accord avec toi, je suis assez contre "la regle des 50BI" en SNG qui est tout aussi arbitraire. Parfois 30BI sont largement suffisant, parfois 150 est un BRM aggro.
    Sur la formule par contre elle me laisse perplexe. C'est une formule perso ou quelquechose d'utilisé par pas mal de reg MTT ?
    Je m'excuse par avance des approximations de langage mathématique que je vais faire, pas possible de tout detailler sur des commentaires :)

    - Déjà estimer notre ROI réel me parait etre quelquechose proche de l'impossible. En SNG SH/FR, l'incertitude au bout de 1000 SNG est d'environ 5% de ROI, soit deja un bon ROI pour un joueur de 10€+. Que 1000 MTT suffisent a estimer un ROI vu la plus grande variance me laisse très dubitatif. Et même, 1000 MTT sur des MTT un peu singuliers, ca peut prendre du temps. Si tu prend le classico + le sunday surprise par exemple qui ont peu d'equivalent sur le .fr, bah pour faire ce sample faut 500 semaines soit plus de 9 ans. On peut reduire cela en incluant aussi les MTT de series qui peuvent avoir des caracteristiques simimaire (huge field + plein de fish attirés par le prizepool), mais il faut quand même plusieurs années. Au final, toute la formule repose sur le ROI que tu impose qui n'est qu'un feeling. Au fait, ca donne quoi la BR minimale pour faire le classico avec ta formule ?
    - Le ROI est tres dependant des autres parametres : mathématiquement la vitesse du tournoi n'a aucun impact direct sur le risque de broke donc sur le BRM. C'est juste que sur un tournoi rapide l'edge est reduit donc le ROI plus faible. La taille du field joue aussi sur le ROI. Prendre comme estimation 25% pour les 5€ turbo d'ongame.fr est par exemple ultraoptimiste (malgré le nom officiel ce sont des HT avec une TF qui tourne a environ 6bb d'average en FR et 9bb en SH et le field moyen est d'environ 100 joueurs). Autre parametre qui va jouer sur le ROI : la capacité a avoir fréquemment de l'overlay.
  • Snaky81

    #25

    - La dependance linéaire entre taille de la BR et taille du field me chagrine pas mal. Certes c'est un peu attenué par le fait que le ROI augmente avec la taille du field, mais clairement la variance (dans son sens mathématique de moyenne des carrés des ecarts à la moyenne) ne double pas quand le field double. On va prendre quelquechose de plus calculable, les SNG. Sur des SNG FR, l'ecart type d'un joueur gagnant est de l'ordre de 1.5BI. Sur un 45 joueurs, c'est 2.8BI. Donc pour 5 fois plus de joueurs, la variance (carré de l'ecart type) est multipliée par environ 3.5 alors que la proportion de joueurs payés diminue (ce qui augmente aussi la variance) contrairement en MTT ou ca va etre toujours la même proportion. On pourrait faire le calcul pour des MTT si vraiment t'essceptique la dessus (surtout vu que stars affiche les payouts en fonction du nombre de joueurs), je suis sur qu'on serait largement en dessous d'une augmentation linéaire. Et si l'on considère que l'amplitude des swing que l'on risque de prendre est proportionnelle à variance/ROI, avoir une dépendance linéaire entre BR et taille du field me parait inadapté
    - Des simulations que j'avais fait pour les SNG (qui sont mathématiquement plus simple a modéliser vu que la structure de gain est la même d'un tournoi a l'autre), il y a 2 parametres majeur dont l'impact crush completement tous les autres : le nombre de descente de limite que l'on est pret à faire, et le ROI que l'on peut esperer a la plus basse limite a laquelle on accepte de redescendre. Au final si on est pret a descendre toutes les limites une par une, si l'on joue en 5€ par exemple il suffit de pas grand chose pour avoir un risque de broke extremement faible. Sauf que l'on arrive sur des BRM tellements aggressifs que peu de joueurs sont mentalement capable d'absorber les swings que cela engendre.

    Et au final le parametre principal d'un BRM sauf sur les plus petites limites où l'on ne peut pas descendre (et a partir du moment ou il n'est pas trop aggressif mathématiquement parlant) reste le mental du joueur : un BRM mathématiquement très safe peut etre peu efficient sur un joueur qui aura l'impression de jouer des clopinettes et aura tendance a spew, tout comme un BRM pourtant mathématiquement safe peut conduire un joueur scared money a ne pas jouer son meilleur jeu.
  • Snaky81

    #26

    (Non, ceci n'est pas un bizutage xD)
  • NiGhMa

    #27

    Salut collègue ;)

    Tout d'abord, j'ai ajuster une formule que j'ai trouvé dans un excellent bouquin de poker. Je ne sias pas si elle est beaucoup utilisée ou pas (celle de base)

    Il y avait une indication qui manquait : la vitesse du tournoi. Après en avoir discuter avec d'autres bons joueurs de MTT, on est tombé d'accord sur le fait qu'on avait moins de chance de gagner un MTT turbo qu'un deepstack. En effet, on doit jouer des mains qui ne sont pas toujours des premiums en Turbo et donc on est plus exposé à la variance.
    Cependant on peut avoir un meilleur ROI en Turbo qu'en deepstack, cela dépend d'où se trouve notre edge. Par exemple, personnellement, je suis meilleur en PoF qu'en jeu postflop (vive les SNG > mais je me soigne)

    Cette formule, comme on a déjà pu le voir avec les autres interventions, est applicable aux joueurs rég de MTT qui jouent des fields "normaux" en MTT, qui jouent tous les jours. Si on a trop peu de joueurs on arrive a des résultats un peu aberrants. On a d'ailleurs déjà trouver comment modifier la formule pour ceux-ci.

    Maintenant, c'est une première formule qui fonctionne dans le cas général mais il faudrait étudier les cas particuliers et voir comment on pourrait l'adapter. Je cherche simplement à aider les joueurs débutants en MTT pour éviter qu'ils se plantent et qu'ils progressent en MTT. Attention, elle n'est pas vraiment applicable aux SNGs ;)

    Honnêtement, je ne pense pas qu'il existait une formule semblable avant et comme c'est assez nouveau, il faut essuyer les plâtres et la faire évoluer.

    Ca me ferait vraiment plaisir si on pouvait se pencher là-dessus à plusieurs pour avoir une formule qui pourrait tenir la route pour tous les cas.

    Si jamais ça t'intéresse, tu as mon Skype ;)
  • NiGhMa

    #28

    Concernant la dénomination des turbos par les rooms (turbo, deepstack, etc.),je te rejoins et il faut faire très attention. Il faut pouvoir juger de la vitesse réel d'un tournoi. Parfois les rooms disent turbo et c'est finalement HT, parfois Deepstack mais a part les premiers niveaux, le reste se passe en vitesse normale voir légèrement turbo aux moments cruciaux.
  • Snaky81

    #29

    Recoucou, j'ai creusé un peu plus, en regardant les payouts de pokerstars.fr :) Mais avant cela, quelques remarques

    - le facteur vitesse est pour moi completement superflu, il est inclus dans le ROI, on est censé avoir un meilleur ROI en deepstack qu'en turbo peu importe ou sont nos points fort. A moins d'un cas extreme ou on est parfait en PoF et que l'on click des boutons au hasard en jeu postflop, les erreurs que le fish fera deep sont extremement plus rentables que les erreurs de PoF et même si on exploite pas tres bien le fish postflop, cela restera plus rentable.
    - en effet la vitesse est clairement lié a la durée des niveaux et des gaps entre les paliers, les jetons de départ importent relativement peu. Faisant du live je suppose que t'a du régulièrement voir des "deepstack" qui se transforment en vraie boucherie :D

    Concernant la variance des MTT, j'ai fait quelques calculs donc sur pokerstars, pour environ 500 1000 2000 et 4000 joueurs. Globalement on arrive a une augmentation de 1.75 de la variance quand le field double. A final on ne pourra pas obtenir une formule linéaire en fonction du field sur une large range : si on admet que la formule est exacte pour 200j par exemple, en la passant à 1600j, la variance ne va pas augmenter d'un facteur 8 mais de 5.36. Cela conduirait à prendre une BR
  • Snaky81

    #30

    egale à 1.5 fois ce qu'elle devrait etre. Cela dit, l'augmentation de la BR en fonction du field reste enorme, et si on ne joue que des gros fields, la regle des 100BI est totalement suicidaire.

    A titre d'exemple pour des 500j avec un ROI de 25% et en acceptant un risk of ruin de 10% (qui reste raisonnable si on a la possibilité de descendre de limite, on a le même RoR en SNG avec 50BI et 5% de ROI), il faut une BR de 200BI avec une distribution equitbale des places payées quand heros est ITM (ce qui est je pense sous estimer la variance car le bon joueur va tenter souvent de sacrifier ses chances de mincash pour faire plus frequement des TF)

    Au passage, estimer son ROI sur de tels fields est un vrai challenge : après 1000 games il reste encore 16% de chances que votre ROI "observé" soit à plus de 20% de votre ROI "réel". Vu qu'on part sur des hypothèses de 25% de ROI, cela fait une marge d'erreur énorme. Pour que l'on ait pas plus de 16% de chance de se surestimer de 10%, il faut 4400 games. Pour que cette marge de 10% ne soit pas dépassée dans plus de 2.5% des cas on monte à plus de 17k games

    => il est quasi impossible d'estimer son ROI en MTT des que le field depasse quelques centaines de joueurs.

    Du coup j'avoue que d'aller chercher à ajuster une formule dont on ne peut pas estimer les parametre ne m'interesse guere :)
  • Snaky81

    #31

    Bref, ce qu'il faut retenir de tout cela, c'est qu'au final la variance est assez indomptable en MTT, et à moins d'avoir des BRM super nit, on est obligé a s'exposer a des risk of ruin indécents et la seule chose qui va permettre de s'en sortir, c'est la capacité a descendre de plusieurs limites pour casser ce RoR

    Le conseil général que je tirerai de l'analyse mathématique reste quand même d'aller jouer en majorité des petits fields, et de faire quelques gros fields bien fishy pour tenter le one time.

    Le problème reste pour les joueurs de micro qui n'ont pas la possibilité de trop descendre et qui font naturellement face à de plus gros fields. Et la ya pas 36 solution pour moi : il faut a coté avoir un grind alternatif a plus faible variance, tel que les MT-SNG voire les STT vu l'offre de MT-SNG sur le .fr. Reperer des MTT a bon ratio variance/ROI aide aussi (freerolls, cheaproll communautaire avec de l'added, tournois a fort overlay). Les MTT KO peuvent etre intéressant aussi car ils ont une répartition plus lissée que les MTT classiques
  • NiGhMa

    #32

    Et bien Snaky, il aime bien nous faire des pavés :D Mais ça fait plaisir de voir que le sujet vous intéresse et que vous réagissez.

    Si je reprends la partie #31, je trouve que tu donnes de bons conseils mais peut-être qu'un joueur de MTT ne voudra tout simplement pas jouer en STT.

    Perso ça m'a appris beaucoup et plus rapidement. Par exemple sur l'équité réelle d'une main, le PoF et les TF.

    Ce qu'il dégage également de tout ceci c'est que d'une part, il faut faire attention à sa BRM. En appliquant la formule (ou une autre) il faut se tenir au résultat obtenu. Par exemple si aujourd'hui, avec mon niveau, je peux j'ai 120BI pour jouer les 5€ normaux et les 3€ turbo mais que je passe un mois horrible et que je me retrouve à devoir jouer des 3€ et 1€ et bien il faut le faire sous risque de ne plus pouvoir jouer.

    Aussi, garder à l'esprit que les MTT's sont très difficile mais qu'à force de travail (et j'espère que nous aurons l'occasion de travailler ensemble) on peut y arriver.

    Pour rappel Chris Moorman vient de passer la barre des 11M$ en MTT's

    Donc travaillez et les résultats viendront ;)

    GL aux tables
  • Snaky81

    #33

    "peut-être qu'un joueur de MTT ne voudra tout simplement pas jouer en STT."

    Je pense pareil, lemieux restededebuter parles 45j puis 90 et 180, néanmoins vu l'offre en .fr et le trafic ne serait-ce que sur les 45j 1€, c'est soit STT, soit etre conscient qu'on a un risque non négligeable de repasser par la case freeroll.

    Les MTT sont selon moi la variante qui demande le plus de BR pour se lancer convenablement (a moins d’être tres patient/chattard a coup de freeroll ....) et si on a que 50€ a mettre pour debuter on est pas sur de s'en sortir, alors que cela laisse une large marge de manoeuvre en STT
  • arnobrv

    #34

    Bonjour,

    Pour ceux qui ont une lecture "scientifique" des formules, voici peut-être une transcription plus lisible:
    #BI=(((field/2)*Vitesse)/ROI)/4

    Sinon, j'ai beaucoup aimé la logique du raisonnement, et les adaptations que l'on peut apporter à cette formule dans certains cas particuliers.

    GG NiGhMa, TY
  • Alban74

    #35

    Hello NiGhMa ;)

    Si j'ai bien suivi, tes vidéos MTT s'adressent aux débutants.

    J'aime bien cette approche de BRM qui est relativement logique sur un plan théorique.

    Mais dans la pratique ? Comment un débutant peut-il connaître son ROI ?

    La plupart du temps il sera négatif ou au contraire si la chance du débutant lui sourit le ROI va exploser... Bref, ce ROI est également fortement dépendant de la variance.

    Honnêtement, je pense qu'il faut déjà être un joueur extrêmement chevronné pour pouvoir appliquer ce calcul... comme toi et Snaky81 dont j'apprécie les commentaires, notamment "Du coup j'avoue que d'aller chercher à ajuster une formule dont on ne peut pas estimer les paramètres ne m’intéresse guère :)"

    Je suis entièrement d'accord avec ça et je me mets aussi à la place d'un débutant qui lit nos coms, c'est chaud quand même lol...
  • NiGhMa

    #36

    @35 J'ai pas mal étudié la question depuis et je me dis que de partir d'un ROI de 10% pour un débutant qui s'applique est déjà bien en fait.

    Dites-moi ce que vous ne pensez ;)
  • aaron85

    #37

    43:24 Bonjour
    j'ai du mal a comprendre, si je joue un storm a 1 euro il me faut 3400€ sur mon compte ( bankroll)?
  • WSOP2099

    #38

    LU

    INTERESSANT !
  • Nolande

    #39

    Super ! enfin de la bousculade ....
  • robbian

    #40

    Bonjour,

    Vidéo sympa. Néanmoins je ne suis pas vraiment d'accord avec l'analyse sur les storm, notamment concernant le storm 1.

    D'une part 3400eur de BR pr grind ce tournoi ca me paraît complètement disproportionné.
    Effectivement le field est plutôt large et la variance sera d'autant plus grande mais ceci est compensé (indirectement) par un niveau de jeu ultra faible.
    De plus on a bien souvent droit à d'énormes livraisons durant la période de rebuy, ce qui permet souvent d'entamer le tournoi post add-on de manière bien confortable et d'atteindre régulierment l'itm.
    Aussi si tu es à l'aise en POF sur ce tournoi tu crush assez facilement le field même en late game ou les récréatifs sont encore nombreux. Ajouter à cela que le tournoi est torché en quelques heures. Je le trouve au contraire plutôt rentable, c'est un avis qui ne repose sur aucun calcul certes, plutôt sur l'expérience que j'en ai.
    Après au delà de la question rentable ou pas , 3400eur je trouve ça démesuré en terme de BRM pour ce tournoi.
    Après c'est sur qu'avec une BR de 3400 y a plus intéressant comme tournoi sur la grille de PS.
  • bulck

    #41

    Merci pour cette vidéo, je pensé ne pas etre assez sérieux avec ma br, mais apres visionnage et recalcul avec la formule donné, ca me réconforte.
  • daveq

    #42

    Bonjour,

    Merci pour cette video trés enrichissante, et bravo pour ton parcour et tes résultats :).
    je suis joueurs de sng, je débute le MTT ma bankroll et de 30e, zéro partie en MTT je fait comment le calcul ?
    quel tournoi sélectionner ?
    1) si je joue un rebuy dois-je prendre un double rebuy dés le début ?
    2) peut on double rebuy quand on a perdu notre stack encore dans la limite des rebuy autorisés,
    ou est-ce réservé uniquement à l'addon ?
    38.50 tu dis en moyenne le tournoi va nous coûter 8e mais tu parle d'un tournoi rebuy
    a ce moment le storm 1e turbo, rebuy ?
    tout les chiffres sur la colonne BI, 8e, 24e, 40e, 80e,
    c'est le montant total d'une rebuy pour chaque tournoi ? ex: 8x le buy-in ?
    storm 3e, 5e, 10e, c'est des turbo rebuy ?

    Merci :)
  • razpet

    #43

    salut NiGhMa, très intéressant cette gestion de bankroll je vais essayer de l'appliquer pour les mois à venir voir ce que ça donne ;)

    juste une question sur la formule concernant le type de tournois :
    S'il s'agit d'un tournois turbo ET deepstack, on multiplie les coefficients entre eux ?
  • STRATISA

    #44

    Bonjour NiGhMa, je vais plancher la-dessus de toute urgence pour savoir l'appliquer !!! Merci encore ! Excellent