Faire face aux limpers en SNG: part II

  • SNG
  • SNG
  • $1 - $105
(5 Voix) 2469

INSCRIVEZ-VOUS POUR VOIR TOUTE LA VIDEO

Inscription gratuite

S'inscrire
 

Description

Dans cette vidéo théorique, Snaky81 analyse les spécificités des spots postflops dans les pots multiways limpés et en quoi ces spots diffèrent des spots relancés préflop. Il explique également en quoi il est vital d'avoir un plan de jeu sur ce spot où l'on est amené a jouer des mains marginales OOP et pourquoi un raisonnement street par street peut se réveler mauvais.

Mots-clés

limp SNG Vidéo théorique

Commentaires (6)

plus récent en premier
  • Maxippouce

    #1

    Enjoy !
    N'hésitez pas à poser vos questions ou commenter la vidéo.

    Pour profiter à fond de nos vidéos, pensez à prendre quelques minutes pour visionner la vidéo qui explique tout avant d'aller plus loin sur celle-ci:
    http://fr.pokerstrategy.com/video/29815/
  • xibix

    #2

    Bon concept et donc bon sujet pour cette vidéo.
    Mais si j'ai bien compris, il faut être face à un vilain peu aggressif. Avant de voir ta vidéo, j'avais tenter des trucs du même genre sur le même type de main et de board:
    1) donk entre 1/3 et 0,4 pot flop, mais quelques petits malins agressifs me faisait un reraise suite à mon petit bet => donc important d'avoir des infos sur l'agressivité éventuelle de vilain
    Donc après avoir vu ta vidéo, je ferais mieux de donk 1/2 pot flop pour éviter ces reraise induits certainement par mon sizing.

    2) Sinon sans vraiment d'info, il m'arrive de check flop (ou check/call si petit bet de vilain inférieur à 1/3 pot flop) et je prend l'agression turn avec bet à 0,4 pot environ (ou reprend l'agression si petit bet de vilain au flop). Idem river où je continue mon agression à environ 0,4 pot et give up si reraise.
    Ca peut être correct ce point 2 tel que décrit avec une main et un board semblables à ton exemple virtuel?
  • Snaky81

    #3

    Hello

    J'ai supposé ici vilain agressif afin de mieux montrer la nécessité d'avoir un plan de jeu et d’éviter les raisonnements street par street qui restent plutôt corrects contre une CS (qui ne va pas nous empêcher de réaliser notre equity)

    Sinon c'est vrai qu'un petit sizing peut parfois provoquer des raises bluff chez certains vilains aggro et qu'il faudra s'y adapter (en jouant ainsi nos nuts pour exploiter son aggressivité et en évitant de faire des "blockings bet"). De façon générale, le but de cette vidéo était de montrer l'importance de prendre en compte la réaction de vilain (sur la street en cours ET les streets suivantes) pour choisir la meilleure ligne, ce que l'on a pas tendance a faire quand on joue de façon trop "automatique"

    Pour le check/bet/bet OOP avec une main moyenne et des petits sizing, c'est une ligne qui peut avoir de l'interet, mais en général sur des boards plutot dry, car sur un board drawy on est rarement en value river

    Ici il s'agit d'un exemple virtuel donc pas vraiment de read sur vilain et du coup il n'y a pas de "solution type". Le but de cet exemple est de faire réfléchir aux problèmes d'une vision street par street afin d'être capable d'élaborer un thinking process correct en situation réelle en fonctions des informations que l'on aura sur vilain.
  • erkyl

    #4

    Pour la 1ere partie :
    http://fr.pokerstrategy.com/video/29361/
  • kcnarf77

    #5

    Bon, je viens d'ouvrir un compte sur betclic, et je crois qu'il va falloir que je potasse tout ça, tellement j'ai vu de pots limpés ce soir...
  • kajukenbo974

    #6

    Une video avec un contenu dense je ne me priverai pas de la revoir.