Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Specials

Don't fold, just ask - FL : Heads-up, réagir aux donkbets et lignes non standard

dontfold5
» Don't fold, just ask

 

Bonjour à tous les Pokerstratèges,

Au lieu de répondre à une seule question en l'analysant dans les moindres détails, je voudrais aujourd'hui traiter les questions de deux membres en même temps. Sinon trop de questions resteront sans réponse, et j'espère donc pouvoir vous aider même avec un format de réponse plus court.

 Question de cetchmoh

Fixed Limit

Coment réagir aux donkbets - ou aux lignes bizarres - en head's-up (par exemple 3-bet preflop, checkbehind au flop ou raise au turn)
 Réponse de OnkelHotte

Au sujet des Donkbets, il y a une nouvelle vidéo qui se penche pile sur cette question : la vidéo

Juste quelques conseils sur les "lignes bizarres". Les possibilités étant trop nombreuses, arrêtons-nous sur les "checks inhabituels au flop malgré la position".

Il n'y a pas de réponse mathématique toute faite à cette question parce que cette ligne est difficilement quantifiable. Je vais donc me contenter de reprendre trois
exemples qui, d'après mon expérience, sont assez typiques de ce genre de lignes. Ca n'engage évidemment que moi.

OnkelHotte
Le dr Tobias Georgi, mieux connu sous le pseudo Onkel Hotte, coordonne la section éducation de Pokerstrategy. Joueur de fixed limit passionné et gagnant, il est connu de beaucoup de nos membres à travers son implication dans les séminaires théoriques de Pokerstrategy.

1) Le check inhabituel d'un joueur LAG est en général un piège :

Preflop: Hero is BB with 8, 6
3 folds, CO (singulièrement loose) raises, 2 folds, Hero calls

Flop: (4,5 SB) Q, 2 6, 2 Players
Hero checks, CO checks behind…..


Ici, tu as touché un bon flop. Cependant le check du CO indique qu'il a soit un set soit une overpaire (quelquefois rien du tout mais c'est plus rare). Si tu bettes au turn, tu encaisseras la plupart du temps un raise que tu seras obligé de suivre.

Si par contre tu avais eu 8 6 et que tu t'étais fait relancer à la turn, là tu te serais retrouvé face à une décision épouvantable. En l'occurence, une freecard ne te dérange pas vraiment puisque ton tirage couleur pollue ses outs. Mais un check dans ce cas de figure devrait te rendre particulièrement soupçonneux.

 Ta Ligne au turn devrait être:
Remercie l'adversaire de t'avoir donné une freecard et joue check/call avec une main faite ou un fort tirage (si les outs en valent la peine), check/fold avec une main faible on une main poubelle.


2) Check d'un adversaire passif, qui a montré beaucoup de force preflop:

Preflop: Hero is SB with 3, 3
4 folds, Hero raises, BB (34/13/1,2/41) 3-Bets, Hero calls

Flop: (6 SB) J, T 2, 2 Players
Hero checks, BB checks behind…

Par expérience, ce check indique que Vilain possède ici AK, AQ ou KQ. Si des adversaires passifs se mettent soudain à checker le flop en position après avoir montré beaucoup de force preflop, c'est généralement le signe qu'ils sont sur un As high et qu'ils n'ont pas envie de remettre de l'argent au pot sans avoir touché leur paire. D'un autre côté ils ne sont pas non plus prêts à lâcher leur main à n'importe quel prix.

Ma recommandation pour le turn et la river: Remercie secrêtement ton adversaire d'avoir joué ses cartes de manière aussi transparente et joue check/fold au turn sur A, K, Q et bet/fold au turn sur toutes les autres cartes.

Au cas où, contre toute attente, il raise au turn, c'est en général qu'il a un set et qu'il a slowplayé. Pareil pour la river. Tu peux valuebetter contre AK et AQ sur toutes les cartes qui ne sont pas A, K ou Q. Si elles tombent, c'est un check/fold comme au turn.

3) Check au flop dans une bataille de blinds:

Nous nous retrouvons dans cette situation en 5/10 ou au-dessus:

Preflop: Hero is BB with 4, 2
4 folds, SB (TAG) raises, Hero calls

Flop: (4 SB) 3, 6 7, 2 Players
SB checks…

Ceux qui jouent 5/10 ou plus ont souvent déjà une bonne estimation de leur equity et ne foldent pas super tight dans les batailles de blinds parce qu'ils savent que celui qui a open-raisé n'a pas touché non plus la plupart du temps. Si on essaie de se mettre à la place SB (donnons lui par exemple J, 2), la question qu'il doit se poser est : "Quelle main couchera-t-il directement au flop ?"

Une paire ? laissez moi rire !

Des overcards ? Pas très vraisemblable non plus. De grosses overcards 3-betteront souvent preflop. Et même des overcards basses comme T9, T8, 98 disposent encore souvent d'un tirage gutshot.

Ace high ? Même si je ne 3-bette pas, je ne vais jamais coucher ma main, puisque j'ai légèrement plus de 40% d'equity dans une bataille de blinds.

Un gutshot ? Non plus ! On ne couche pas ses gutshots dans les batailles de blinds.

Bilan: Quoi que j'aie, je ne folderai pratiquement jamais au flop. S'il veut avoir de la foldequity, il devra au minimum miser au flop puis au turn. Est-ce qu'il a vraiment envie de s'écraser contre un mur avec une main poubelle ? Non. Il abandonne sa main.

D'après mon expérience, un joueur TAG abandonnera souvent sa main dans cette situation. C'est pourquoi je recommande dans ce cas : Exerce-toi pour le poker Live, jette à ton adversaire un petit coup d'oeil mi-surpris mi-sceptique, et mise rapidement, quel que soit ton jeu. Une exception : si tu as un monstre alors tu peux sous-jouer afin de donner à ton adversaire la possibilité de toucher un petit quelquechose au turn.

Concernant les checks au flop en position, ce sont les trois cas de figure contre lesquels, pour peu qu'on les identifie correctement, nous savons très bien comment réagir. Dans le cas de figure numéro 3, contre un joueur TAG, ça peut évidemment se compliquer, surtout si c'est une rencontre entre Pokerstratèges et que vous développez une certaine profondeur d'analyse, un jeu à x niveaux. Mais, bien souvent, c'est encore le premier niveau qui est le meilleur.

 

Question de Jolly Rogers

Défense de blind au BB contre un adversaire qui effectue une relance d'isolation:

Par exemple :

BU openraise, BB détient K4o --> BB calls - cf. charte.

Mais qu'est-ce qui se passe si MP3 limpe, que BU ou SB effectue une relance d'isolation et que je suis au BB? D'habitude, contre SB, je calle avec des mains aussi faibles que J5o. Mais si SB relance pour isoler, il doit avoir une meilleure main que s'il se contentait d'openraiser.

Il est vrai que dans ce cas mes cotes ne sont plus de 3:1 - comme pour un steal normal - mais de 5:1. j'ai donc de meileures pot-odds et j'ai besoin de moins d'equity.
[…]
Par exemple j'ai A6o au BB. Si MP3 limpe, que CO raise et que BU coldcalle - est-ce que je me débarasse de mes A6o ? Ca figure dans la charte de défense mais je suis si souvent dominé.

 

Réponse de OnkelHotte

Ce sujet est extrêmement complexe et, d'ailleurs, toujours à l'étude à l'heure actuelle. Je ne peux pas l'appréhender ici dans toute sa complexité mais j'aimerais juste faire quelques recommandations et aborder une ou deux situations. Elles ne découlent pas vraiment d'une théorie mathématique (qui, de toute manière, déborderait du cadre) mais l'expérience a prouvé leur bien-fondé.


1) Défense au Big Blind avec de petits As offsuit

A partir de cotes de 7:1 (c.a.d. en principe un relanceur et deux suiveurs) tu devrais caller avec n'importe quel As au BB. C'est vrai que tu es souvent dominé, mais tu gagnes quand même avec une fréquence suffisante quand l'As tombe.

Chez certains adversaires il est fréquent que le coldcalling signifie "aucun As", et c'est justement à cause du risque d'être dominé qu'ils suivront plus volontiers avec 87s qu'avec A4o (bon, dans le cas d'un gros fish, c'est vrai qu'on n'en sait rien). Mais tes pot-odds sont tout simplement suffisantes pour que 2 paires, un brelan ou même une quinte épisodiques rendent ce moove profitable.

Avec des cotes de 5:1 tu ne devrais pas caller avec n'importe quel As. Le facteur décisif, ici, est la position de celui qui a openraisé.

Exemples:
MP2 (TAG) raise, Button coldcalle, Hero BB avec A6o -> Fold
BU (TAG) raise, SB coldcalle, Hero BB avec A6o -> Call

Avec des potodds de 5 contre 1, je situe la frontière d'un openraise raisonnable entre MP3 et CO. Contre un Openraise du MP3 et avant, je folde les petits As offsuit. A partir du CO je calle. Exception faite évidemment des CO très tight ou au contraire des MP3 vraiment loose.

Contre un seul adversaire, si le relanceur est tight en MP3, je joue aussi vraiment tight mes petits As offsuit. Dans ce cas je défends même de manière plus tight que ce que préconise la charte de défense au BB, à partir d'A8o uniquement. Cette question sera bientôt traitée dans de nouveaux articles Gold en Fixed Limit.


2) Défense au BB contre des relances d'isolation:

Dans cete situation, tu devrais jouer nettement plus tight, particulièrement face aux raises du SB. Pour reprendre ton exemple : MP3 limpe, SB raise, Héros au BB avec K4o...

C'est ici un fold sans hésitation. C'est justement contre les relances d'isolation du SB que tu dois redevenir très tight. Considère juste qu'ici le SB pourrait se contenter de compléter preflop avc des pot odds de 5 contre 1, mais qu'il préfère quand même raiser. Si le relanceur est un TAG raisonnable, alors je recommande d'adapter ta range de défense de blind, et de ne caller qu'avec les mains qui te permettraient aussi de caller face à un openraise du CO minimum.

Il n'est pas nécessaire de devenir plus tight non plus, étant donné qu'un TAG est tout à fait capable d'isoler un limper en MP3 avec A6o, mais ne raisera pas lui-même depuis la MP3 avec A6o.

A partir du moment où on se retrouve au flop en 3-handed, la playability joue un rôle vraiment plus important. Le SB aura ici pas mal de showdown value face, par exemple, à un openraise du CO, car j'openraiserais sans problème une main comme 98s du CO, et je la complèterais juste face à un limper alors que pour une main comme A6o c'est l'inverse. Celle-là, personnellement, je la relancerais face à un limper depuis le SB, mais je la coucherais premier de parole au CO. Ainsi tu peux défendre de façon un peu plus loose les mains spéculatives grâce à de meilleures cotes, mais tu dois être très attentif au risque de domination des high cards adverses. C'est pourquoi ma range de défense dans la situation décrite plus haut ressemble à ça:

22-66 (77+ 3 bet) (Tu n'as pas besoin d'être trop agressif en 3-bettant, puisque tu as la position sur le relanceur au flop et qu'ainsi tu as la possibilité de mieux contrôler la donne)
A5o+, 3-bet à partir de AT.
KTo+, si le SB est plutôt tight postflop: sur-relancer aussi KJ.
Q9o+
J9o+
T8o+
98o
87o
76o
La plupart des cartes assorties jusqu'aux plus mauvaises, comme J3s et même T4s-, 94s-, 83s-, 72s, 62s, 52s.

Cette range est assez serrée mais convient bien aux tables 1/2 jusqu'à 5/10. Naturellement, il est toujours possible de jouer plus loose face à des adversaires très actifs preflop.

Je n'ai pas eu le temps de couvrir ce sujet en profondeur mais j'espère quand même avoir pu en exposer quelques aspects fondamentaux qui, d'une manière ou d'une autre, faciliteront vos prises de décision à l'avenir.

Salutations de l'oncle Hotte.
 

Ce n'est qu'une partie de l'article...

Avec une inscription gratuite à PokerStrategy.com, vous recevez de l'argent de poker gratuit pour jouer au poker et vous accédez à des centaines d'articles de stratégie comme ceux là - ainsi qu'à des vidéos de poker, des sessions de coaching en live et des forums de stratégie. Inscrivez-vous dès maintenant gratuitement et commencez à jouer pour bénéficier de toutes nos offres !

S'inscrire