Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie No-Limit BSS

Freeplay - Double paire dans pot multiway

Introduction


par Gohstmastert


Cela n'arrive pas souvent, et quand cela arrive cela peut coûter cher car nous nous retrouvons souvent avec la 2ème meilleure main à l'abattage. Je parle bien sûr des double paires dans les pots multiples, dans lesquels un ou plusieurs joueurs montrent soudain de l'intérêt pour le pot. Nous allons passer quelques situations en revue afin que vous soyez un peu plus à l'aise avec ce genre de situation dans le futur.

Rappel : la bottom double paire doit être considérée comme une main moyenne. Elle bat top paire top kicker (et overpair), ce qui lui confère une certaine valeur, mais il convient d'être très prudent.

Exemples

Main 1

Known players:

UTG+1$10,48

BU$15,10

SB $12,30

Hero$10,25

MP1$10,23

MP2$9,46

MP3$9,27

UTG+2$1,90

CO$2



0,05/0,10 No-Limit Hold'em (9 handed)

Preflop: Hero is BB with T, 4. CO posts a blind of $0,10.

4 folds, MP3 calls $0,10, CO checks, 2 folds, Hero checks.

 

Flop: ($0,35) 4, T, J (3 players)

Hero bets $0,30, MP3 raises to $1,00, CO folds, Hero ???

 

Préflop : Nous avons une poubelle absolue au BB. Nous ne voulons bien entendu pas investir d'argent et prenons le freeplay.

Flop : nous touchons bottom double paire en étant OOP dans un pot à 3 joueurs. Le flop offre un tirage couleur et le T ainsi que le J peuvent se combiner avec pas mal de mains qui donnent tirage quinte bilatéral, top paire, voire même double paire max.

Etant donné que nous pouvons partir du principe que nous avons la meilleure main, nous misons pour la value/protection.

Malheureusement la relance de MP3 nous confronte à une première décision difficile. Passons en revue les différentes possibilités :

i) Fold : nous devons bien entendu commencer par réfléchir si un fold serait envisageable. Etant donné que nous avons constaté que le flop présente de nombreuses possibilités de tirages et de mains moyennes, nous pouvons considérer que nous avons le plus souvent la meilleure main. Notre adversaire, du fait de sa position, peut relancer avec un J, un tirage, un monstre et un bluff.

Les mains les plus probables sont les tirages, paire de J, JT ou 44. TT ou JJ peuvent être à priori laissées de côté étant donné qu'elles auraient souvent été relancées préflop.

Contre l'éventail couleur/quinte, J, JT et 44 nous sommes légèrement en tête.

Board: 4d Td Jh

Dead:

equity win tie pots won pots tied

Hand 0: 62.241% 62.24% 00.00% 53608 0.00 { Th4c }

Hand 1: 37.759% 37.76% 00.00% 32522 0.00 { 44, AJs, KJs+, QJs, J9s+, 98s, AJo, KJo+, QJo, J9o+, 98o }



Nous ne pouvons donc pas trouver de fold sur le flop et devons examiner les 2 autres possibilités.

 

ii) Reraise vs. Call :

 

Bien entendu nous pouvons nous contenter de payer sur le flop pour le contrôle du pot. Cependant l'adversaire, dont l'éventail se compose en grande partie de tirages, prendra souvent la carte gratuite sur le turn, fixant ainsi lui-même le prix de son tirage. C'est pourquoi je considère que contre inconnu le call n'est pas une bonne option sur ce flop.



Nous optons donc pour le reraise. Voici le moment décisif de la main. Nous jouons 4bet sur le flop et les 3 scénarios possibles sont :



a) L'adversaire se couche. -> acceptable.

 

b) L'adversaire push all-in -> la question est de saoivr s l'adversaire peut le faire avec des tirages marginaux ou bien si nous devons considérer qu'il a une main qui nous bat. Difficile de répondre sans reads, et en N5/10 j'aurais tendance à penser que s'est le plus souvent le signe d'une bonne main. Un call serait cependant acceptable du fait des nombreux tirages possibles.

c) L'adversaire paye notre sur-relance. C'est le pire cas, mais on peut trouver des éléments de réponse. Le pot sur le turn sera d'environ 8 $ et nous n'aurons plus qu'environ 6 $. En cas de blank sur le turn, nous pouvons miser de nouveau et nous protéger contre les tirages. Si un tirage vient à se réaliser, alors j'aurais fortement tendance à jouer check/fold et ce malgrès la cote du pot de 2:1 qui nous est offerte. Je ne vois plus de mains qui ont payé le flop et que nous battons encore.

 

 

Main 2

PokerStars No-Limit Hold'em, $0.50 BB (6 handed)



UTG ($52.30)

MP ($13.55)

CO ($7.50)

Button ($49)

SB ($31.90)

Hero ($63.90)

 

Preflop: Hero is BB with 2, 9.

UTG calls $0.50, MP calls $0.50, 1 fold, Button calls $0.50, SB completes, Hero checks.

 

Flop: ($2.50) 9, 2, 4 (5 players)

SB checks, Hero bets $2.25, UTG folds, MP folds, Button raises to $5.5, SB folds, Hero ???

 

Préflop : Même situation que dans la main 1.

 

Flop : Nous touchons là encore double paire, à la différence que cette fois le pot est à 5 joueurs et que la situation sera encore plus désagréable en cas de confrontation. Le tableau n'est cependant pas aussi dangereux que dans la main précédente étant donné qu'à part le tirage couleur, seul 35 donne un tirage quinte bilatéral. Par contre, la présence de 4 adversaires rend un set plus probable.

 

Nous devons bien entendu partir dans un premier temps du principe que nous sommes en tête et nous misons à un peu moins de la hauteur du pot. Cette fois le BU nous confronte à un minraise. Comme nous n'avons pas d'infos sur ce joueurs, il y a 2 possiblités a) nous payons b) nous sur-relançons (nous déjà expliqué en 1 pourquoi un fold est hors de question).

a) Call :

Du fait qu'il y a moins de tirages possibles et que la probabilité qu'un adversaire ait une main supérieure est plus élevée, nous pouvons nous voir dans une situation WA/WB. Nous décisons donc d'essayer de voir l'abattage pour le moins cher possible en payant des mises acceptables au turn et à la river. Si un autre coeur apparaissait nous devrions alors devenir plus prudents.

 

b) Reraise :

Nous considérons que nous sommes dans le même genre de sitaution que dans la main 1, surtout parce que les tirages sont souvent joués ainsi avec la position. SI nous optons pour cette ligne agressive, alors je recommande une relance à 17 $. Nous avons ainsi la possibilité de sortir du coup en cas de push adverse. Si nous sommes seulement payés alors c'est de nouveau une situation compliquée.

 

En résumé :

 

Comme vous pouvez le constater, j'ai moi aussi des difficultés à trouver la meilleure décision contre un adversaire inconnu. Les reads sont toujours très utiles dans ce genre de situation, car nous pouvons alors affiner l'éventail sur lequel nous mettons l'adversaire et prendre ainsi des décisions plus adaptées (par ex. un read qui nous indique si l'adversaire joue ses tirages agressivement ou passivement, peut nous faire gagner ou économiser beaucoup d'argent).

 

 

Main 3

FullringTable Limit NL50.

SB: $14.15

Hero (BB): $48.50

UTG: $46.15

 

Preflop: Hero is dealt T 6 (6 Players)

UTG calls $0.50, MP folds, CO calls $0.50, BTN calls $0.50, SB calls $0.25, Hero checks

 

Flop: ($2.50) 9 T 6 (5 Players)

SB bets $2.50, Hero raises to $8.00, UTG calls $8.00, 2 folds, SB raises all-in to $13.65, Hero raises all-in to $48.00, UTG calls all-in for $37.65

Uncalled bet of $2.35 returned to Hero

 

Turn: ($107.45) 4 (3 Players - 3 All-In)

River: ($107.45) 2 (3 Players - 3 All-In)

 

Pot Size: $107.45 ($3 Rake)

 

Préflop : T6o est bien entendu une main poubelle, aucune raison de relancer.

 

Flop : Le SB nous donk directement sur le flop. Il peut le faire avec de nombreuses mains (tirage quinte bilatéral, set, top paire, quinte, double paire, overpair slowplayée, gutshot). Voici comment se situe notre main face à cet éventail :

Board: 9d Tc 6h

Dead:

 

equity win tie pots won pots tied

Hand 0: 57.492% 56.54% 00.95% 58775 988.00 { Th6s }

Hand 1: 42.508% 41.56% 00.95% 43199 988.00 { AA, JJ-66, ATs, KTs, QTs+, JTs, T9s, 96s, 87s, ATo, KTo, QTo+, JTo, T9o, 96o, 87o }

 

Étant donné que nous sommes légèrement en tête et que nous ne voulons pas que les joueurs situés derrières aient une bonne cote, nous relançons.

 

UTG (qui a limp avant le flop) cold call notre reraise de façon assez inattendue.

Bon nombre de joueurs interprètent ceci comme un signe de faiblesse (raisonnement : une main forte relancerait, une main faible se contente de call). Bien entendu vous tomberez sur certains spécialistes du call avec JT, gutshot, ou équivalent. Cependant, d'après mon expérience, il arrivera beaucoup plus souvent que vous vous trouviez face à un monstre.

C'est pourquoi je recommanderais ici d'abandonner cette main de façon un peu "weak" ce qui nous permettra de d'économiser énormément d'argent sur le long terme.

En résumé

Quand nous jouons dans un pot non relancé contre des inconnus, il toujours recommandé d'être prudent dans un premier temps (en s'adaptant bien entendu au niveau d'agressivité correspondant à la limite à laquelle on joue). Les tirages sont joués plus passivement aux microlimites et il arrivera plus souvent que nous soyons confrontés à des mains faites en cas d'action. Il y a cependant déjà pas mal de joueurs qui jouent également leurs tirages agressivement. Il est donc très important d'essayer d'observer les tendances de chaque adversaire.

 

Si on remarque par exemple qu'un joueur est prêt à jouer son tapis avec top paire, alors on pourra plus facilement se permettre de jouer son tapis contre lui avec double paire dans un pot non relancé.

 

Il est donc très important d'observer les adversaires également quand vous n'êtes pas impliqué dans un coup, plutôt que de vaquer à quelque autre occupation.;)