Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie No-Limit BSS

Exploiter le jeu adverse (1ère partie) - La calling station

Introduction

par Thorsten77



Par 'exploiter' on se réfère au fait d'identifier des erreurs dans le jeu adverse et de les utiliser en sa faveur. J'aborderai le jeu contre trois différents types d'adversaires dans le cadre d'une série de 3 leçons. Dans chacune de ces leçons je décrirai tout d'abord le type de joueur en question, avant d'expliquer quelles sont ses erreurs. La dernière partie permettra de voir comment exploiter ces erreurs.

 

La calling station

Nous commencerons cette série par le type de joueur le plus répandu en NL5 NL10 : la calling station. On désigne ainsi les joueurs qui suivent beaucoup. Ils sont typiquement très loose préflop, à savoir qu'ils jouent également des mains marginales. 'Any two cards can win', telle est leur devise. Post-flop, ils s'accrochent au moindre tirage et ne coucheront jamais une petite paire contre un contibet. Ils iront toujours jusqu'à la river en espérant toucher leur tirage, leur double paire ou leur brelan. Ce faisant, ils restent relativement passifs en utilisant beaucoup le check et le call, ne relançant que rarement. Les fois où ils se mettent à miser ou relancer c'est qu'ils ont une main forte; la calling station ne bluffe que très rarement.

Erreurs commises par la calling station

Le leak de base est son manque d'agressivité. Contre de bons joueurs elles n'arriveront généralement pas à extraire beaucoup de value avec leurs meilleurs mains. Même avec une main telle que TPTK il arrivera souvent qu'elles ne misent pas, ce qui permet aux adversaires de jouer leurs tirages gratuitement.

Un autre problème dans leur jeu vient du manque de sélectivité dans le choix de leurs mains de départ. Elles joueront souvent des mains marginales telles que A2-AT. Si jamais elle touche son As ou bien une middle paire, il lui devient alors très difficile de jeter sa main avec laquelle elle se contente de suivre jusqu'à l'abattage.

Enfin, la stratégie de la calling station pose un problème au niveau de la 'déception' :étant donné qu'elle ne mise ou relance qu'avec de très fortes mains, nous savons alors où nous nous trouvons et nous pouvons alors coucher tranquillement nos mains moyennes.

Comment exploiter le jeu de la calling station

En examinant les caractéristiques de la calling station, il apparaît clairement que notre fold equity est faible. La calling station a bien envie de voir le flop et va donc souvent suivre une relance préflop. C'est pourquoi nous devons jouer moins loose par exemple depuis MP3 ou CO si une calling station doit encore parler derrière nous.

Main 1

0,05/0,10 No-Limit Hold'em (10 Mained)

 

Calling Station is at BU


Preflop: Hero is MP3 with K, T

6 folds, Hero ???



Ici nous devrions nous coucher. Avec un raise nous espérons remporter directement le pot, au plus tard après un contibet sur le flop. Etant donné qu'une calling station se trouve en fin de parole, ceci va la plupart du temps échouer et nous devrons alors jouer un gros pot hors position.


Nous devons également adapter notre jeu sur le flop. Dès que le flop aura un tant soit peu amélioré la main de notre adversaire, il suivra. Nous ne devrions donc plus faire de contibet quasi systématique en heads-up. Particulièrement si nous jouons sans la position, car nous serons souvent suivis et obligés d'abandonner notre main sur le turn.

Main 2

0,05/0,10 No-Limit Hold'em (9 Mained)

 

Calling Station is at MP3


Preflop: Hero is BU with A, Q

6 folds, MP3 calls $0,10, 1 folds, Hero raises to $0,50, 2 folds, MP3 calls $0,40.


Flop: ($1,15) T, 8, 6 (2 players)

MP3 checks, Hero ???



Le déroulement du coup préflop est standard. En règle générale nous ferions ici un contibet sur le flop. Mais sur ce flop nous ferions mieux de nous en abstenir : la calling station va trop souvent nous suivre sur ce tableau, que ce soit avec une paire, un tirage couleur, gutshot ou une petite pocket paire.


De la même façon nous devrions bien réfléchir avant de tenter un semi-bluff qui en temps normal serait profitable. Lorsqu'on semi-bluffe avec un tirage couleur à 9 outs, on a généralement 2 objectifs :
tout d'abord on aimerait remporter le pot directement. Ceci ne se produira pour ainsi dire jamais contre une calling station.
Ensuite on espère ainsi camoufler notre tirage couleur tout en faisant grossir le pot afin de pouvoir faire un gros value bet par la suite. Bien sûr nous avons envie d'avoir un gros pot si nous touchons notre tirage, mais étant donné que la calling station paye de la même façon si nous avons jouer passivement au préalable, il suffira de faire un gros bet une fois le tirage touché.

Main 3

0,05/0,10 No-Limit Hold'em (9 Mained)

 

Calling Station is SB with 2$ Stack


Preflop: Hero is BB with 4, A

3 folds, MP2 calls $0,10, 2 folds, BU calls $0,10, SB calls $0,10, BB checks.


Flop: ($0,40) 2, J, 7 (4 players)

SB checks, Hero bets $0,30, 2 folds, SB calls $0,30.


Turn: ($1,00) 6 (2 players)

SB checks, Hero ???



Nous ouvrons sur le flop avec notre tirage couleur max et nos overcards. La calling station nous suit, fidèle à sa réputation. Sur le turn nous n'avons toujours que notre tirage, et le tapis restant de la calling station correspond à la taille du pot. Ici il vaut mieux ne pas miser : nous n'avons pas la fold equity suffisante, et si nous touchons notre tirage sur la river, nous pourrons alors gagner le tapis restant de notre adversaire.


Les calling stations sont les adversaires contre lesquels nous pouvons extraire le maximum de value. Cela provient du fait que nous pouvons aussi faire de la value avec des mains intermédiaires telles que Top Paire Good Kicker. Si nous touchons une telle main alors nous devons à tout prix miser pour la value – l'adversaire nous paiera suffisamment souvent avec une top paire inférieure ainsi qu'avec middle/low paires ou un tirage. Il ne faut jamais commettre l'erreur de slowplayer de très fortes mains. Si nous checkons avec un set, la probabilité est trop élevée que la calling prenne le check-behind, et le pot restera donc de taille réduite. Avec de très fortes mains nous devrions donc miser sans retenue sur tous les tours.

Main 4

0,05/0,10 No-Limit Hold'em (9 Mained)

 

Calling Station is at BB


Preflop: Hero is BU with A, J

6 folds, Hero raises to $0,40, SB folds, BB calls $0,30.


Flop: ($0,85) J, 8, 2 (2 players)

BB checks, Hero bets $0,70, BB calls $0,70.


Turn: ($2,25) 5 (2 players)

BB checks, Hero bets $1,50, BB calls $1,50.


River: ($5,25) K (2 players)

BB checks, Hero ???



Nous misons avec TPTK au flop et au turn. Une overcard tombe sur la river. Hero devrait quand même faire un petit value bet contre une calling station : l'adversaire va suffisamment souvent payer avec une petite paire.


Si par contre la calling station vient à se réveiller en misant ou en nous relançant, alors nous devons être très prudents : des mains intermédiaires comme top paire voire même double paire min sont le plus souvent insuffisantes. Il peut arriver qu'une carte apparemment anodine tombe sur la river, que nous fassions notre value bet standard et que nous soyons alors relancés all-in par une calling station. Dans de telles situations la réflexion à se faire n'est pas : 'il ne peut quand même pas avoir suivi avec un gutshot...' - bien sûr que les calling stations le font souvent. Au lieu d'essayer de catcher un bluff il vaut mieux coucher sa main faible et attendre la main suivante.

Main 5

0,05/0,10 No-Limit Hold'em (9 Mained)

 

Calling Station is at BB


Preflop: Hero is BU with A, T,

6 folds, Hero raises to $0,40, SB folds, BB calls $0,30.


Flop: ($0,85) J, T, A (2 players)

BB checks, Hero bets $0,70, BB calls $0,70.


Turn: ($2,25) 7 (2 players)

BB bets $3,00, Hero ???


Nous nous voyons en tête sur le flop, et nous faisons un value/protection bet. Le tirage couleur se réalise et la calling nous donk avec un overbet. Bien entendu nous avons toujours double paire mais nous sommes maintenant battus par une couleur et par une quinte. Contre ce donk de la part d'un joueur passif, nous devons donc nous coucher.

En résumé

Si nous trouvons une table avec une ou plusieurs calling stations, pas de doute, nous devons nous y asseoir : nous gagnons souvent contre ces adversaires, il suffit pour ce faire de jouer ses mains fortes
sans détours. Nous devons éviter les semi-bluffs du fait de la fold equity insuffisante, et si jamais les callings se montrent soudain agressives nous ne pouvons plus joueur que les très fortes mains. Il suffit de suivre ces quelques conseils pour se faire un maximum d'argent contre ce type de joueurs.