Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Fixed Limit

Slowplay II

Introduction

von arschholio

Tous les débutants se disent, à un moment ou à un autre, qu'il est préférable de sous-jouer les mains fortes, afin de garder les adversaires dans la main, et d'attendre le turn ou la river pour faire un check/raise ou une relance.

Dans les différentes sections débutants PokerStrategy, nous vous déconseillons en général de sous.jouer, et ce pour de bonnes raisons.
Il y a deux raisons de ne pas sous-jouer, et presque chaque situation présente au moins une de ces raisons, si ce n'est les deux. Dans les mains 1 et 2, je vais traiter de deux de ces situations, et la main 3 va vous présenter une des rares situations où il est préférable de sous-jouer.



Main 1


La première raison de ne pas sous-jouer : on abandonne souvent de la value en attendant le turn ou la river pour jouer agressivement.


Exemple :

Preflop: Hero is BU with 7 , 7
1 folds, UTG+1 calls, 1 folds, MP2 calls, MP3 calls, CO calls, Hero calls, SB calls, BB checks.

Flop: 2 , K , 7 (5 players)
SB bets, BB calls, UTG+1 calls, 1 folds, MP3 calls, CO calls, Hero raises, SB calls, BB calls, UTG+1 calls, MP3 calls, CO calls.

Turn: 4 (5 players)
SB bets, BB calls, UTG+1 calls, 2 folds, Hero raises, SB calls, BB calls, UTG+1 calls.

River: Q (4 players)
SB checks, BB bets, UTG+1 calls, Hero raises, SB calls, BB calls, UTG+1 calls.


Ici Hero fait un overlimp avec 77 au button, conformément à la SHC. Comme toujours dans les pot mulitples avec les PP moyennes, on joue en 'fit or fold' soit on touche son set, soit on se couche.

Hero touche un set sur un tableau parfait : aucune chances de tirages (couleur ou quinte). Nous avons la seconde nut, et, en raison de l'absence d'action préflop, on peut être quasi certain d'avoir la meilleure main, par ailleurs presque irrattrapable.

On a donc, en théorie, la situation idéale pour un slowplay, nous avons une main presque imbattable, qui ne doit pas spécialement être protégée, le but doit donc être d'amener le plus d'argent possible dans le pot.

Et pourtant, il est justifié de relancer sur le flop ici. La raison en est simple : C'est ce move qui, en moyenne, va amener le plus d'argent dans le pot.
Hero a la position optimale, il est au button, dernier à parler, et tout les joueurs ont déjá suivi. En général, ceux qui ont suivi une mise sur le flop en suive une seconde, car il ne s'agit que d'un small bet dans un gros pot. On grossit ainsi le pot, et impliquons les adversaires dedans, de sorte qu'ils aient une encore meilleure cote aux tours suivants, et soient amener à suivre encore plus aisément, des tirages presque 'dead'.

De plus, aux petites limites, il arrive souvent qu'un adversaire donk quand même le turn, nous permettant de relancer une fois encore, on gagne ainsi de l'argent supplémentaire sur le flop et le turn.

Le troisième argument qui plaide en faveur d'une relance est que l'on fait ainsi bien moins preuve de force : si on suit le flop, avant de relancer sur le turn avec tant d'adversaire et un tableau sans tirages, on annonce clairement la couleur : on a une très bonne main. Les adversaires pourraient alors être tentés de se séparer de leur main à ce moment là, tandis qu'ils auront moins de mal faire à un calldown contre un relanceur flop.



Main 2


La deuxième raison qui peut s'opposer à un slowplay est la protection contre les mains qui pourraient nous rattraper.


Preflop: Hero is BB with 7 , 8
3 folds, MP3 calls, CO calls, BU calls, SB calls, Hero checks.

Flop: 3 T , 6 (5 players)
SB checks, Hero bets, MP3 calls, CO calls, BU calls, SB calls.

Turn: T (5 players)
SB bets, Hero raises, MP3 calls, CO calls, 1 folds, Sb calls.

River: 5 (4 players)
SB checks, Hero bets, MP3 calls, CO raises, SB calls, MP3 folds, Hero calls.


Ici, Hero a 78s au Big blind et bénéficie d'un freeplay.
Le flop lui amène un tirage monster : un tirage couleur et un gutshot. Contre deux adversaires ou plus, chaque mise ajoutée au pot est profitable pour nous, c'est pourquoi il convient de miser et relancer avec les tirages forts.

Ce qui est intéressant c'est le turn : SB donke, et nous avons la possibilité, avec notre main faite qui est sans doute en tête, de nous contenter de suivre pour garder les autres joueurs dans la main, ou de relancer.
Dans cette situation un slowplay est exclu, car il y a trop de cartes dans le jeu qui pourraient menacer notre main. L'adversaire pourrait bien avoir un tirage couleur à une carte, et chaque paire a 4 outs vers un full.
C'est pourquoi il est important de protéger sa main ici, et de prendre de la value quand on est quasiment certain qu'elle nous revient (qu'on a la meilleure main)

Sur la river, un blank arrive, et on mise pour la value. CO, qui s'était contenté d'un coldcall sur le turn, relance soudain aprés le call de MP3. Il est difficile de le mettre sur une main particuliére, mais ce move est un signe de grande force (aux micro limites, il n'est pas rare qu'un joueur sous-joue jusqu'à la river) de sorte que sur un tableau avec une paire, on ne peux sur-relancer, car il peut avoir un full ou une meilleure couleur.




Main 3



Preflop: Hero is BB with A , 2
3 folds, MP3 calls, CO calls, BU calls, SB calls, Hero checks.

Flop: 3 T , 6 (5 players)
SB checks, Hero bets, MP3 calls, CO calls, BU calls, SB calls.

Turn: 9 (5 players)
SB bets, Hero calls, MP3 calls, CO calls, 1 folds, Sb calls.

River: 5 (4 players)
SB bets, Hero raises, MP3 calls, 1 folds, SB calls.


Nous bénéficions ici d'un freeplay avec A2s et touchons un bon tirage sur le flop, que l'on mise immédiatement pour la value.
Nous touchons à nouveau la couleur sur le turn, et SB mise à nouveau.

La situation est ici bien différente de la main 2. Nous avons la nut absolue, et, à moins que quelqu'un set (ou une improbable double paire pour un 4 outer), les adversaires n'ont aucun outs contre nous. Nous ne devons donc pas vraiment défendre notre main.
Si on relance sur le turn, on confronte presque tous les joueurs à deux mises, ce qui va faire fuir toutes les paires simples, que l'on aimerait cependant garder dans la main.
Il en va de même pour les moins bons tirages couleur, qui jetterons volontiers un oeil sur la river pour une seule mise (seuls le K et éventuellement la Q suivraient deux mises).

La meilleure option est donc de suivre le turn afin d'avoir des overcalls de la part de mains déjà battues.
Si ces mains s'améliorent à la river, on touchera encore des mises supplémentaires.
Si on relance la river, il est par ailleurs encore plus envisageable que des adversaires avec des mains moyennes ou bonnes, soient tentés de suivre pour voir l'abattage.