Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Bases du poker

Trente conseils pour débutants (1)

30anfaenger1

Introduction    

Dans cet article
  • Pourquoi vous devriez vous en tenir à la SHC et rester patient
  • À quels facteurs externes vous devriez être attentifs
  • Prenez du plaisir en jouant, et n'ayez pas peur de faire des erreurs

Quelles recommandations donner à un débutant qui souhaite se lancer dans le poker ? Ou bien à quelqu'un qui a déjà une certaine expérience, mais n'arrive pas à décoller ?

Trente conseils basés sur l'expérience. Si vous les suivez, alors vous éviterez le pire.

La liste n'est pas ordonnée de manière rigide.

1. Tight is right

Tight is right. Moins vous jouez de mains difficiles, plus les décisions post-flop seront faciles a prendre. Vous pourrez toujours commencer à jouer plus de mains plus tard dans votre carrière, mais rien ne vous oblige à le faire dès le départ.

Suivez la table des mains de départ (SHC) à la lettre et n'en deviez que dans quelques cas exceptionnels.

Et, lorsque vous décidez que vous avez le niveau pour passer à l'étape suivante, faites-le de manière prudente en élargissant progressivement les mains jouées afin d'accumuler suffisamment d'expérience avec chacune des nouvelles mains.

2. Ne vous surestimez pas

Le monde du poker est vaste et, même si cela peut sembler un peu abrupt, rien n'indique que celui-ci n'attendait que vous. Tout reste à prouver.

D'autres joueurs sont assis à vos tables, qui ont des objectifs comparables aux vôtres. Eux aussi sont au fait des préceptes du poker les plus connus. Et même les joueurs apparemment faibles poursuivent leur propre stratégie. Eux aussi peuvent toucher des flops, ou bien des tirages sur la river.

Ne croyez pas que puisque vous êtes motivés et avez connu un bon départ, les pots vont tous vous revenir. Respectez chaque adversaire et acceptez la défaite, car il est inévitable que vous en encaissiez quelques-unes.

Même s'il s'avère que vous êtes le meilleur joueur à la table, cela ne vous donne pas automatiquement le droit d'exiger être celui qui quitte la table avec les plus gros gains.

3. Théorie

La théorie n'est pas une partie de plaisir, c'est le cas dans presque tous les domaines.

Mais comme à l'école, à l'université ou bien au travail, le poker connaît des changements. Ce qui, hier encore était vrai, ne l'est peut-être plus complètement aujourd'hui. Vous changez de limite, de room, de variante. Il vous faut donc être toujours au fait des évolutions.

PokerStrategy.com vous offre de nombreuses possibilités à ce sujet et c'est à vous que revient la responsabilité de faire un travail sur vous-même quotidien.

4. Réfléchir

Même si vous commencez par utiliser la table des mains de départs, cela ne devrait pas vous empêcher de mener vos propres réflexions.

C'est surtout vrai pour le jeu post-flop, où vous devriez prendre l'habitude de repenser chaque situation. Les standards n'existent pas, chaque situation est différente, en raison du nombre infini de combinaisons de mains de départ, de tableaux et d'adversaires.

Ne vous laissez pas aller à toujours prendre les mêmes lignes, essayez plutôt de justifier chacune d'entre elles et de les faire vérifier lorsque vous n'êtes pas sûr de vous.

Les forums stratégiques et d'analyses de mains sont à votre disposition pour cela.

5. Soyez agressif

Essayez de bien intégrer le terme TAG : Tight agressif. Nous avons déjà évoqué la nécessité d'être tight. Mais n'oubliez pas pour autant de rester agressif et de mettre vos adversaires sous pression. Mieux vaut miser une fois de trop que pas assez.

Gardez votre pied sur la pédale d'accélération.

6. Pas de tilt

Le tilt est un des plus gros problèmes auxquels sont confrontés la plupart des joueurs. Ils se laissent influencer par les résultats et doutent d'eux-mêmes, de leur jeu et surtout des dieux du poker.

Si l'abandon de votre A-game s'ensuit, alors cela peut-être catastrophique. Ne perdez pas le contrôle de votre jeu.

Vous trouverez quelques conseils à ce sujet dans notre section psychologique :

Stratégie : Psychologie et Didactique

7. Patience

"La patience est une vertu !"

Tout ne peut pas marcher du jour au lendemain. Fixez-vous des objectifs raisonnables. Une montée de limite par mois et un heads-up contre Phil Ivey en fin d'année ne font sans doute pas partie de cette catégorie.

Plus vous voulez monter haut, plus la chute risque d'être douloureuse. Soyez donc patient et prenez les résultats comme ils viennent. Vous ne pouvez de toute façon pas les influencer outre mesure, si tant est que vous jouez correctement.

8. Downswing ?

Si votre courbe de gain dégringole, cela peut être dû à un downswing. Mais ce n'est pas la seule possibilité.

Beaucoup des joueurs qui vivent le downswing de leur vie jouent tout simplement mal.

Recherchez vos leaks, travaillez votre jeu et passez-le à la loupe. Vous ne devez surtout pas toujours tout mettre sur le dos de la malchance, même s'il est vrai qu'elle joue un rôle certain.

9. La variance

Voilà un sujet bien cruel : la variance.

  • Perdre dix coin flips de suite ? C'est possible !
  • 50 Stacks down ? C'est possible !
  • L'inverse ? C'est également possible !

La variance a bien des visages avec lesquels il va falloir vous familiariser. Faites un ami de votre ennemi, car vous n'allez pas pouvoir échapper à la variance.

Les germanophones parmi vous peuvent aller regarder ici tout ce dont la variance est capable.

10. La taille de base de données

Gagner deux coin flips sur une session de 500 mains ne fait pas de vous un bon joueur de poker. Ce qui importe, ce sont vos résultats à long terme.

"It´s one Big Session"… gardez toujours cela en tête. Ce qui fonctionne aujourd'hui pourrait bien ne pas fonctionner demain. Vous devez essayer de voir cela comme un tout, quelques milliers de mains ne suffisant pas à établir si votre approche est bonne ou non.

Vous trouverez plus de conseils sur ce sujet dans cet article (pas encore disponible en français).

11. Sélection de table

Soyez attentif aux joueurs contre qui vous vous mesurez. Si vous ne jouez que contre des joueurs aussi forts que vous, alors vous n'allez pas être break even, puisque vous devez également payer le rake. Vous allez donc tomber en négatif.

Votre objectif doit être d'au moins battre le rake. Pour ce faire, il vous faut de bonnes tables avec des adversaires que vous pouvez battre, des adversaires qui ne se posent pas autant de question que vous.

Ne soyez pas qu'attentif à la qualité de la table, mais également aux positions. Essayez d'avoir la position sur les mauvais joueurs et n'ayez pas peur de fermer une table si elle ne vous plaît pas.

12. Personne n'est parfait

Même les joueurs les plus disciplinés ne sont pas toujours bons. S'éloigner parfois de son A-game (son meilleur poker), cela arrive et peu de joueurs affirmeront que cela ne leur est jamais arrivé.

Tous les bons joueurs vous le diront, le "jeu parfait" n'existe pas. On peut toujours s'améliorer. Ne cherchez donc pas à vouloir atteindre la perfection à tout prix, car vous risquez alors de tomber de haut.

Acceptez vos faiblesses, quelles qu'elles soient. Si vous avez des leaks, travaillez afin de les gommer. Si vous tiltez, penchez-vous sur la question et essayez d'y remédier.

Le plus important est de reconnaître vos erreurs. Vous serez alors sur la bonne voie.

13. Prenez du plaisir !

Cela peut sembler étrange, mais tout est plus facile lorsque l'on y prend du plaisir. Si vous êtes mal luné et n'avez pas envie de jouer, alors ne jouez pas et faites autre chose. Surtout qu'il est peu probable que le poker vous mette de meilleure humeur.

Vous n'allez pas pouvoir jouer de manière régulière au poker si vous n'en tirez aucun plaisir. Si quelqu'un vous met un bad beat sur la river, esquissez un sourire. Vous ne pouvez de toute façon rien y faire.

Si vous prenez du plaisir et aimez vous asseoir à une table de poker, alors les bad beats ne pourront pas vous affecter outre mesure. Et cela va également vous préserver contre le tilt.

Considérez le poker comme un hobby, qui vous permet en plus de gagner quelques dollars. Et si tout se passe bien, alors le plaisir viendra de lui-même.

Les perspectives sont donc plutôt réjouissantes.

14. N'ayez pas peur de faire des erreurs

Vous allez faire des erreurs et même beaucoup. C'est inévitable.

Votre objectif ne doit pas être de ne faire aucune erreur dès le départ, mais plutôt d'apprendre de vos erreurs. N'ayez pas peur de poster des mains complètement mal jouées dans les forums. C'est ainsi que vous apprendrez le mieux et il doit s'agir là de votre objectif.

Décidez d'une approche possible dans une situation donnée et appliquez là. Vous pourrez vérifier par la suite si c'était la bonne ou non.

15. Concentration

Soyez toujours concentré. Vous ne pouvez pas jouer au poker en faisant autre chose. Que ce soit regarder la télévision, écrire des e-mails ou surfer sur internet, tout cela vous détourne de votre objectif, qui est de jouer votre meilleur poker.

Pensez aux points précédents. Personne ne vous offre l'argent sur un plateau, vous devez travailler pour avoir un edge vous permettant de le gagner. Ne pensez pas que 90 % suffisent. Soyez toujours à 100 % et ne vous laissez pas déconcentrer.

En résumé

Vous avez lu les conseils 1 à 15. Il vous en reste 15 autres, qui vont arriver sous peu.

Ne vous contentez pas de lire cet article, mais comparez chacun des points avec votre façon de voir le poker. Vous allez sans doute trouver quelque chose sur lequel travailler.

 

Commentaires (9)

#1 djconnexion, 08/08/11 21h22

super article, je me reconnais dans certains point ;)

#2 Kempeneers, 08/08/11 23h30

Je n'arrive pas à voir la suite!

#3 Skaya971, 09/08/11 04h27

pareil, pour un peu plus tard je suppose

#4 maximus888867, 09/08/11 14h01

la suite n'est pas encore publié

#5 blackstarangel, 10/08/11 11h11

Je veux la suite toute de suite

#6 blackstarangel, 10/08/11 11h15

... sinon, je ne joue plus au Poker.

#7 Julien, 18/08/11 14h00

hello !

j'arrive à voir la suite, est ce que ça fonctionne ^pour vous à présent ?

#8 rltiger21, 29/05/14 21h03

merci

#9 gege91, 28/09/15 12h20

Le renvoi à l'article n°10 ne fonctionne pas.