Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Bases du poker

Suis-je fait pour devenir joueur professionnel ?

Introduction

La plus grande majorité de nos membres se consacrent au poker pendant leur temps libre uniquement et continueront à faire de même dans le futur. Si tel est le cas, quelle est alors la justification d'un tel article ? D'une part, l'absence d'enjeu à caractère professionnel n'enlève rien à l'intérêt académique du sujet. D'autre part il existe un noyau de membres qui sont directement concernés par la question. Une décision en faveur ou en défaveur d'une carrière de joueur professionnel est d'une telle portée que les problèmes qui peuvent l'accompagner doivent absolument être abordés. Qui sont les joueurs directement concernés ? Tout d'abord les professionnels, que notre communauté a produite, et ensuite tous ceux qui sont prêts à franchir le pas. Le poker n'est encore pour eux qu'une activité annexe, mais ils gagnent déjà des sommes comparables à celles d'un travail un peu moins bien payé que la moyenne, et pourraient déjà théoriquement en vivre s'ils étaient prêts à quelques sacrifices. Viennent ensuite tous les jeunes joueurs qui, même s'ils viennent à peine de commencer, rêvent déjà d'un futur glorieux de millionnaire du poker, influencés par le côté glamour des retransmissions télévisées. Autant essayer de les remettre dès le début sur de bons rails.

Les avantages de la carrière de joueur professionnel

Plaisir

Tous les membres ont une chose en commun : le plaisir à jouer au poker. Celui-ci provient de plusieurs facteurs. Gagner au poker est une expérience riche en succès. Le poker est quelque chose d'excitant. Beaucoup de personnes ont besoin de leur dose d'adrénaline quotidienne. Le poker est ensuite un vaste champ d'investigation. Il existe aujourd'hui une littérature de qualité abondante et les possibilités d'améliorer ses connaissances sont donc considérables. Pour beaucoup de personnes, amplifier ses connaissances est une source de motivation. Il ne faut pas non plus négliger l'aspect ludique. Un professionnel de poker a le privilège de pouvoir encore jouer à l'age adulte. Pour tous ceux qui n'ont pas vraiment envie de grandir (syndrome de Peter Pan), le poker est un véritable El Dorado.

Argent

Avec du talent et de la persévérance, on peut gagner beaucoup d'argent au poker. On ne gagne pas forcément plus qu'avec un poste manager ou entrepreneur au sein de notre société de marché. Du fait de leur intelligence, une carrière dans le monde du business tendait également les bras à tous les joueurs de poker qui se trouvent en tête des gains réalisés.

Indépendance

En fonction de sa personnalité, on peut être plus ou moins enclin à travailler sous les ordres de quelqu'un. En tant qu'employé on appartient obligatoirement à un système hiérarchique et on doit s'y adapter. Ceci implique presque toujours une négation de sa propre personnalité, étant donné qu'on ne peut pas toujours exprimer le fond de sa pensée à ses collègues, et encore moins à son chef. Au final dans la plupart des systèmes on est obligé de mentir (même s'il s'agit de petits mensonges sans conséquences). En tant que joueur de poker indépendant, on peut à l'inverse agir comme on le souhaite (ce qui ne veut pas dire qu'on en profite systématiquement).


Mobbing

Bien entendu, on échappe ainsi au mobbing de la part de collègues ou de supérieurs. Ce phénomène n'a commencé à faire parler de lui que ces derniers temps. De nombreux troubles psychiques ou psychosomatiques peuvent en résulter.

Travail à domicile

Travailler à la maison est bien entendu très agréable. On s'épargne le temps de parcours jusqu'au bureau, ainsi que le temps passé à se faire présentable. On peut éventuellement se passer d'une voiture et on épargne ainsi de l'argent.

Grasse matinée

Pour beaucoup il s'agit d'une perspective très alléchante. Bien entendu c'est très agréable de pouvoir rester un peu plus longtemps au lit après être sorti la veille. On risque cependant de mal tourner et de mener une vie improductives aux heures indues de la nuit. Un rythme régulier, basé sur un réveil de bon matin, présente de nombreux avantages. Bien entendu certains professionnels sont actifs la nuit, car c'est là que les fish sont les plus nombreux. Mais un tel rythme n'est pas bon pour la santé. L'absence de soleil peut être vue comme un critère rédhibitoire. À ce propos, une bonne sélection de table (à condition qu'on pratique intensément le datamining) permettra de trouver des clients à toutes les heures de la journée.


Mobilité

On peut exercer sa profession de joueur pro à la maison, mais également depuis un yacht dans les Caraïbes. Cette personne est donc relativement libre de planifier sa vie.

Organisation du temps libre

On peut choisir librement ses heures de travail. On peut ainsi s'adapter à son conjoint et à ses relations sociales.

Chômage

Je ne sais pas combien d'universitaires de plus de 50 ans sont obligés de conduire des taxis pour gagner leur vie, mais leur nombre pourrait être assez élevé de nos jours. Du fait de la dynamique du marché du travail il n'y a plus de garanties. Au poker c'est différent. Une fois qu'on s'est établi, on ne peut pas devenir chômeur du jour au lendemain. On doit cependant être prêt le cas échéant à changer de pays en cas d'évolution de la situation juridique.

Autres facteurs d'indépendance

Dans le monde de l'économie, on ne dépend pas seulement de ses supérieurs, mais également des clients, des fournisseurs ainsi que de la conjoncture. Au poker ce n'est pas le cas.

Les inconvénients de la carrière de joueur professionnel

Routine

Celui qui ne prend pas le poker comme un jeu, qui n'y prend pas de plaisir mais y voit plutôt un moyen de gagner de l'argent court alors le risque de finir par s'ennuyer exactement comme dans un travail de bureau tout à fait normal (ce qui ne signifie pas que le travail de bureau soit ennuyeux par définition).

Risque associé au capital

Pour jouer au poker il faut un capital, et qui dit capital, dit risque.

Pas de revenus réguliers

L'évolution financière d'un professionnel gagnant est plus ou moins la même que celle du cours d'une bonne action en bourse : elle part de la partie inférieure gauche et se dirige vers la partie supérieure droite, mais avec des fluctuations. Les revenus peuvent non seulement être revus à la baisse, mais également être précédés d'un signe négatif. Bien entendu les cracks boursiers n'apparaissent sur le long terme que comme des petits décrochages de la courbe, mais sur le court terme, leurs conséquences peuvent être terribles. Tout professionnel débutant doit être conscient de la possibilité d'un gros downswing.

Pas de retraite

Une partie de la retraite d'un salarié est payée par l'État et par l'employeur. Le joueur de poker doit payer lui-même sa retraite.

Pas de congés payés

Lorsque le professionnel de poker prend des vacances, il ne touche pas de salaire.

Peu de reconnaissance sociale

Ceux pour qui la reconnaissance sociale possède son importance doivent s'attendre à être regardés de travers lorsqu'ils s'annonceront comme joueurs. Par chance, pour des véritables joueurs, ceci n'a aucune importance.

Absence d'autorité et de structure

Beaucoup de personnes ont besoin d'une autorité et de structures solides. L'absence de structures représente pour eux une perte d'orientation. Le joueur de poker doit être capable de s'auto-motiver et de donner lui-même une structure à sa vie.  Dans le cas contraire, il risque de manquer d'initiative et de sombrer.

Rester enfermé dans sa bulle

Il s'agit d'un danger associé à presque toutes les activités professionnelles que l'on pratique intensément : rester enfermé dans sa bulle. Le poker a pour inconvénient d'être un monde fermé sur lui-même. On y apprend certes des choses très utiles comme la maîtrise de soi, la connaissance de soi, la gestion financière et quelques autres encore. Mais en comparaison avec d'autres professions, il s'agit d'une activité très introvertie. On y apprend peu de choses qui peuvent permettre à quelqu'un d'évoluer de façon significative en tant que personne.

Sautes d'humeurs

Presque tout le monde a tendance à voir ses bons ou mauvais résultats à court terme affecter son humeur. Au poker il convient de lutter contre cette tendance, qui risque de provoquer sinon de grosses sautes d'humeur.

Egotisme

Le poker représente une grande dépense d'énergie émotionnelle. On a besoin de force, de volonté et d'un ego prononcé. Il faut renouveler en permanence cette force émotionnelle, ce qui peut parfois conduire, une fois couronné de succès, à ne plus avoir les pieds sur terre. Une autocritique permanente est absolument nécessaire, afin de pouvoir corriger cette tendance si besoin est.


Quelles sont les conditions requises ?


Afin de devenir professionnel, il convient bien entendu de posséder les vertus qui sont déjà nécessaires en tant que joueur amateur.

Mais en plus de cela on doit disposer de caractéristiques qui s'harmonisent bien avec le style de vie ainsi qu'avec les particularités financières de la profession. On pourrait dire que le goût pour la liberté doit être prononcé et le besoin de sécurité plutôt restreint. L'amour du jeu, l'ambition et la motivation jouent également un rôle important.

Plus on est intelligent, plus on arrivera à percer facilement les lois et les principes du jeu. Aux limites élevées on a parfois affaire à des joueurs particulièrement éveillés. Il vaut mieux l'être également (pas la peine non plus de s'appeler Hawking pour devenir un pro des petites limites). Sous certaines conditions, l'intelligence seule peut s'avérer insuffisante pour maîtriser le jeu. Chez beaucoup de personnes, il existe un gouffre entre les connaissances théoriques et leur mise en pratique. C'est sans doute ce qu'on appelle talent.

Le talent se reflète dans les résultats. Seul quelqu'un qui peut démontrer sur une longue période (6-12 mois) qu'il est capable de battre durablement les petites limites (2/4 ou 3/6), peut sérieusement envisager de faire du poker sa profession.
 

Commentaires (6)

#1 rltiger21, 29/05/14 20h27

merci

#2 IL1211, 16/12/14 10h53

Super les avantages donnent envie a 80% des joueurs, moi y compris. Mais je n'ai pas trouvé la partie désavantage, c'est peut-être parce qu'il n'y en a pas, et dans ce cas je signe maintenant pour un CDI poker !!

#3 YellowManPoker, 02/02/15 14h31

Mon ancien métier a de grande ressemblance avec le poker

#4 mysteriouswoman, 08/03/15 09h01

ty

#5 foldnugets, 17/04/16 17h51

gg ty

#6 YallahPokerTeam, 15/03/17 13h15

Merci,

si un jour , je suis pro on se souviendra qu'en ce jour de Mars 2017 ...
je suis un gros NOOB !!!