Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Bases du poker

Le calcul de la relance à hauteur du pot

1. Introduction

Le "potsize-raise", que l'on traduira par "relance à hauteur du pot" ou "relance de la taille du pot", est une relance qui a pour objectif de donner (au mieux) une cote du pot de 2:1 à l'adversaire. Le "au mieux" peut être laissé de côté dans un premier temps et sera expliqué plus précisément dans la suite de l'article.

Beaucoup de joueurs ont des problèmes avec le calcul d'une relance "à hauteur du pot" ou "de la taille du pot", comme en témoignent les nombreux topics sur le sujet dans les forum de PokerStrategy. Cet article va donc traiter explicitement de ce thème et vous expliquer comment calculer facilement et rapidement le montant correct de ce type de relance, et ce de deux façons différentes.

2. Relancer à hauteur du pot

Sur la plupart des logiciels de poker proposés par les différents prestataires, on relance à un certain montant, c'est à dire que la mise correspondra au montant que l'on aura entré dans le logiciel. Ce paragraphe explique comment on peut calculer ce montant très rapidement. Voici donc une formule que nous allons illustrer ensuite au moyen d'exemples :

Pour relancer à hauteur du pot, il suffit de relancer à 3 fois la mise adverse + le montant du pot avant la mise adverse *.

 

* Le montant du pot ne prend pas en compte une éventuelle mise initiale de Hero.


Exemple 1:

Nous sommes en heads-up, avec la position, et l'adversaire mise 7 $ dans un pot de 15 $. Avec une main forte sur un tableau à tirage, il nous faut alors protéger notre main. Voici le calcul pour une relance à hauteur du pot :

3 fois la mise adverse

21$ (3*7$)

+ Pot avant la mise adverse

+ 15$

 

= 36$


Nous relançons donc à 36 $. La taille du pot après notre relance est donc de 58 $ (15+7+36). L'adversaire devrait maintenant payer 29 $ (36-7) et obtient donc une cote du pot de 58:29 soit 2:1.


Exemple 2:

Nous sommes en heads-up sur le flop, sans avoir la position sur l'adversaire. Nous misons 12 $ dans un pot de 15 $ et l'adversaire min-raise à 24 $.

Le calcul pour la relance à hauteur du pot est cette fois le suivant :

3 fois la mise adverse

72$ (3*24$)

+ Pot avant la mise adverse

+ 15$

 

= 87$


Suite à notre relance, le pot s'élève à 126 $ (15+24+87) et l'adversaire devrait donc payer 63 $ (87-24). Là encore il se voit offrir une cote du pot de 2:1.

Exemple 3:

Nous allons étudier maintenant un cas particulier, qui illustre la formulation "une cote du pot au mieux de 2:1". Cette situation se produit lorsque plusieurs adversaires sont dans le coup, et que ceux-ci ont déjà effectué différentes mises au cours du tour d'enchères actuel.

Nous sommes par exemple le 3ème joueur à parler sur le flop, et une mise suivie d'une relance ont déjà eu lieu. Le joueur 1 a misé 5$ dans un pot de 15 $ et le joueur 2 a relancé à 15 $. Si nous relancons de telle sorte à donner une cote du pot de 2:1 au joueur 2, alors le joueur 1 obtient une cote du pot encore plus mauvaise, car il devra payer 10 $ de plus que le joueur 2 pour suivre notre relance.

Si cependant nous donnons une cote du pot de 2 contre 1 au joueur 1, alors le joueur 2 obtient une meilleure cote du pot. Et comme le principe de la protection repose sur le fait de donner des mauvaises cotes du pot à tous les adversaires, nous relançons de sorte à ce que le joueur 2, en partant du principe que l'adversaire 1 se couchera, obtienne une cote du pot de 2 contre 1. La taille de la relance se calcule comme suit :

 

3 fois la mise du joueur 2

45$ (3*15$)

+ Pot avant la mise adverse
(incluant la mise du joueur 1)

+ 20$

 

= 65$


Nous relançons donc à 65 $. Le pot s'élève alors à 100 $ (65+15+15+5). Le joueur 2 devrait donc payer 50 $ (65-15). Si le joueur 1 se couche (il a une cote du pot de 1.6:1 pour un call), le joueur 2 a une cote du pot de 2:1.

3. Relancer de la taille du pot

L'approche diffère un peu lorsque l'on joue sur un logiciel (par exemple celui de Titan Poker), sur lequel on relance toujours d'un certain montant, à savoir que le montant entré dans le logiciel est ajouté à la mise déjà effectuée.

Si par exemple un joueur mise 10 $ dans un pot et que nous voulons relancer à 80 $, nous devons alors entrer 70 $, car on veut en effet relancer de 70 $ (à 80 $).

Là encore on peut utiliser une formule que nous illustrerons ensuite au moyen d'exemples :

Pour relancer de la taille du pot, il suffit de relancer de 2 fois la mise de l'adversaire + la taille du pot avant la mise adverse.


Exemple 1:

Nous sommes en heads-up sur le flop avec la position sur l'adversaire, celui-ci mise 8 $ dans un pot de 20 $. Pour relancer de la taille du pot il faut donc calculer comme suit :

2 fois la mise adverse

16$ (2*8$)

+ Pot avant la mise adverse

+ 20$

 

= 36$


Nous relançons donc de 36 $. Le pot suite à notre relance s'élève donc à 72 $ (8+20+36+8). L'adversaire devrait donc payer 36 $ et la cote du pot qui lui est offerte est donc de 72:36 soit 2:1.


Exemple 2:

Nous misons 15 $ dans un pot de 20 $ en étant heads-up sur le flop, hors de position, et l'adversaire relance de 30 $ (à 45 $). Le calcul de notre relance se compose de deux étapes. On calcul tout d'abord la taille d'une relance à hauteur du pot. On retranche ensuite le montant que l'on a déjà misé car la relance de la taille du pot vient s'ajouter à cette somme.

1. Etape 1 : Raise à hauteur du pot

 

3 fois la mise adverse

135$ (3*45$)

+ Pot avant la mise adverse

+ 20$

 

= 155$

 

 

2. Etape 2 : Raise de la taille du pot

 

- Montant que nous avons déjà misé

- 15$

 

= 140$


Suite à notre relance le pot s'élève à 220 $ (45+20+140+15) et l'adversaire devrait payer 110 $. Il a donc une cote du pot de 2:1.

Exemple 3:

Je souhaite également aborder le cas où l'on souhaite relancer de la taille du pot contre plusieurs adversaires sur le flop (je précise au passage que cela fonctionnerait exactement pareil préflop et sur le turn ou la river).

Nous sommes sur le flop contre deux adversaires et nous avons la position. Le pot est de 20 $, le joueur 1 mise 10 $ et le joueur 2 relance de 20 $ (à 30 $).

Étant donné que notre objectif est de donner de mauvaises cotes du pot à nos deux adversaires (nous voulons protéger notre main), nous nous décidons pour une relance qui donnera une cote du pot de 2:1 au joueur 2. Nous donnons par la même occasion une cote du pot inférieure à 2:1 au joueur 1, car il devra payer 20 $ de plus que le joueur 2.

En donnant une cote du pot de 2 contre 1 au joueur 1, le joueur 2 obtiendrait une cote du pot plus favorable.

2 fois la mise du joueur 2

60$ (2*30$)

+ Pot avant la mise du joueur 2
(incluant la mise du joueur 1)

+ 30$ (20$+10$)

 

= 90$


Nous relançons donc de 90 $ (à 120 $). En supposant que le joueur 1 se couche, le joueur 2 devrait payer 90 $ pour un pot de 180 $ avec un cote du pot de 2:1.

4. Résumé

Les deux formules présentées dans cet article vous permettront de calculer facilement le montant correct d'une relance à, ou de, la hauteur du pot. Vous utiliserez bien entendu la formule correspondant au type de relance utilisé sur le logiciel avec lequel vous jouez - relance "à hauteur du pot" ou relance "de la taille du pot.

Dans le premier cas la relance s'élève à 3 fois le montant de la mise adverse plus le pot initial, dans le deuxième cas à 2 fois la mise adverse plus le pot initial.

 

Commentaires (8)

#1 checkman, 27/06/08 17h41

Très sympa comme article, et surtout très utile. A noter que Titan à changé son logiciel et que désormais il relance exactement du montant qu'on tape (et c'est bien moins casse-pieds ^^).

#2 rltiger21, 29/05/14 17h33

merci

#3 mysteriouswoman, 08/03/15 08h57

ty

#4 Jrm94, 15/05/15 21h54

Bonjour,
je n'ai pas bien compris la différence entre les 2 types de relance "à hauteur du pot" et "de la taille du pot"

#5 linlin68, 22/07/15 14h30

C'est dommage qu'il n'y a pas un paragraphe qui dit dans quelles circonstances ou quelles situations, il faut user de ce type de relance.

#6 tiebreak09, 06/11/15 17h35

Super article, merci!

#7 engelsstaub67, 16/12/15 12h07

Article très clair mais comme l'a dit linlin68, un paragraphe supplémentaire pour expliquer quand utiliser cette taille de relance aurait été utile.

#8 YallahPokerTeam, 15/03/17 12h52

ty