Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Bases du poker

Les bases (4) : pourquoi mise-t-on ?

3_arten_bet

La mise est une des options dont vous disposez régulièrement, au poker. L'objectif que vous poursuivez avec votre mise est de remporter de l'argent. Celui-ci peut-être atteint de trois manières :

  • La mise pour la value, ou value bet : vous misez, dans l'optique d'être payé par de moins bonnes mains.
  • La mise de bluff, ou bluff bet : vous misez afin de pousser de meilleures mains à se coucher.
  • Empocher la dead money : vous poussez l'adversaire à coucher une moins bonne main qui dispose d'outs.

Vous allez maintenant faire une connaissance plus poussée de ces trois types de mise.

Le value bet

Un value bet est une mise que l'on fait avec la meilleure main dans l'espoir d'être suivi par une moins bonne main.

Afin qu'un value bet soit justifié, deux conditions doivent être remplies : il faut que votre adversaire ait une moins bonne main que la vôtre et qu'il vous paie avec celle-ci.

 

Vous êtes sur le flop avec top paire. Vous partez du principe qu'il y aura beaucoup d'as dans la range adverse et savez que les mains comme AQ, AJ et AT n'abandonneront pas volontiers. Vous dominez ces mains avec AK. Vous placez donc un value bet afin d'être payé par ces mains.

En revanche, si vous misez avec K5o contre JTo sur un tableau K43 rainbow, alors ce n'est pas un value bet, puisque ses moins bonnes mains ne vous suivront pas et vous ne gagnerez donc pas d'argent.

 Lorsque vous faites un value bet, vous misez avec la meilleure main et êtes suivi par une main inférieure.

La mise de bluff

On parle de bluff bet lorsque vous misez avec la moins bonne main afin de pousser une meilleure main à se coucher.

Si vous misez A3 sur un flop 774r et que l'adversaire couche KT, alors il ne s'agit pas d'une mise de bluff. En effet, votre adversaire n'a pas couché de meilleure main.

Un bon exemple de bluff bet se présente sur un flop avec une carte élevée, comme un as ou un roi, alors que votre adversaire s'est contenté de suivre votre relance préflop. Vous lui donnez alors souvent une pocket paire et partez du principe qu'il va devoir la coucher sur ce tableau. Vous même n'avez rien, mais vous pouvez partir du principe que vous pousserez souvent de meilleures mains à se coucher. Ici, une mise de bluff est appropriée.

 Lorsque vous placez un bluff bet vous misez avec la main la plus faible pour en pousser une meilleure à se coucher.

Empocher la dead money

Lorsque vous cherchez à empocher la dead money, vous misez afin de remporter directement le pot. Vous cherchez par ailleurs à pousser l'adversaire à coucher des outs.

On dénomme dead money l'argent qui est déjà dans le pot. En tout début de main, il s'agit simplement des blinds. Au cours d'une main, de l'argent supplémentaire peut s'y ajouter, que ce soit par des calls (ou limps) adverses, ou encore par des relances et 3-bets.

Jetez un œil au tableau Ace high ci-dessus. Vous avez relancé préflop. En plus des blinds, le pot contient donc l'argent de votre relance ainsi que du call adverse. Tout cela compte parmi la dead money.

Vous avez 55 et ne pouvez pas vraiment envisager un value bet, pas plus qu'une mise de bluff. En théorie, les deux seraient possibles car votre adversaire pourrait continuer avec ses tirages moins forts que 55 et abandonner de meilleures mains, comme 66 ou 77.

Mais il ne s'agit pas là des objectifs premiers que vous poursuivez. Si vous misez et que l'adversaire se couche, alors vous avez remporté le pot et donc, la dead money qu'il comprend. Certes, l'adversaire avait une moins bonne main que vous. Mais son 76s le gratifiait tout de même de six outs. En misant, vous ne lui avez pas permis de toucher gratuitement un out sur le turn. Vous avez donc poussé votre adversaire à abandonner ses outs.

 Lorsque vous misez pour empocher la dead money vous cherchez à remporter le pot tel qu'il est ainsi qu'à pousser votre adversaire à abandonner ses outs.

Les trois types de mise dans la pratique

Vous avez AK et misez sur le flop.

Vous donnez à votre adversaire la range suivante :


Vous misez pour la value contre AQ-AT.
Cela représente 24 combos.

Face à JTs-T9s, vous ne misez pas pour la value, puisque ces 8 combos se couchent face à une mise.
Mais vous remportez la dead money.

 Contre 55 et 33, vous ne pouvez pas non plus miser pour la value.
Il s'agit en effet de six combinaisons qui vous battent.

Comme vous pouvez le voir, vous ne pouvez pas miser face à chaque main potentielle de l'adversaire. Mais puisque, sur les 38 combos adverses, 24 sont des mains que vous battez et qui suivront, une mise pour la value est profitable.

Imaginez maintenant que vous tentiez de bluffer sur ce même tableau :

En cas de range identique chez Villain, vous ne pousserez que 8 combos meilleurs que le vôtre (JTs-T9s) à se coucher. Non seulement, les 30 combos restants sont en tête face à votre main, mais il ne se coucheront de surcroît pas si vous misez. Un bluff ne serait donc pas profitable.

Qu'est-ce qui ne représente pas de raison de miser ?

Les trois types de mises évoquées sont les seules raisons de placer une mise. Tous les autres types de mise sont un savant mélange de ces trois concepts. On pense avant tout aux termes récurrents de mise pour la "protection" ou l'"information". Lorsque vous misez pour la protection, cela a deux effets possibles : soit l'adversaire couche ses outs et vous remportez directement le pot, soit il suit avec une moins bonne main que la vôtre, auquel cas il s'agit d'un value bet.

En résumé

Il n'existe que trois raisons différentes de miser :

  • Le value bet, qui prévoit que vous soyez suivi par une moins bonne main.
  • Le bluff bet, qui cherche à pousser une meilleure main à se coucher.
  • La mise pour empocher la dead money, avec laquelle vous voulez empocher le pot en poussant l'adversaire à coucher des outs.

À chaque mise que vous faites, vous devriez savoir lequel de ces objectifs vous poursuivez.

Etapes suivantes

Passez le quiz et vérifiez votre compréhension de la leçon.
Lancer le quiz
Discutez avec d'autres joueurs ou posez vos questions concernant cette leçon.
Aller sur le forum
 

Commentaires (18)

#1 domilov, 03/10/13 12h30

Quand vous donnez une range à votre adversaire pour quoi vous lui attribuez JTs , T9s dans sa range.

#2 Fooufi, 03/10/13 15h23

Le JT et le T9 c'est pour l'exemple de la mise pour récupérer la dead money

#4 Julien, 04/10/13 08h19

Merci Foofi.

C'est tout à fait ça.
Il ne s'agit pas d'une range exacte ou réelle.
Mais juste un exemple pour illustrer ce qu'on entend par les différents types de mise, et ce qu'elles accomplissent.

Julien

#5 manolo35, 26/11/13 09h30

salut

"Vous misez pour la value contre AQ-AT.
Cela représente 24 combos."

je trouve 36 combos ?

#6 TGwe72, 26/11/13 14h33

Et le card removal ?
AQs => 2 AQo => 6
AJs => 2 AJo => 6
ATs => 2 ATo => 6

Total : 24 combos

Voir : [url=http://fr.pokerstrategy.com/strategy/others/2246/1/]Ici[/url]

#7 Apsara, 26/11/13 16h38

oui ou

AQ = 2 As x 4 Q = 8
AJ = 2 As x 4 J = 8
AT = 2 As x 4 T = 8
soit 24 combos

#8 christophe63406, 23/02/14 11h21

merci

#9 samilan27, 19/03/14 13h11

Pourquoi il n'y a pas A5 ou A3 dans la range adverse ?

#10 samilan27, 19/05/14 09h42

??

#11 rltiger21, 28/05/14 13h19

merci

#12 rltiger21, 28/05/14 13h36

merci

#13 mysteriouswoman, 03/03/15 19h49

ty

#14 mysteriouswoman, 03/03/15 19h52

ty

#15 Magicraky, 18/08/15 15h44

Il n'y a pas d'as petit parce qu'on a sûrement relancé préflop et qu'on met plus facilement l'adversaire sur une main de départ honorable, je dirait de AT à AK, en espérant qu'il n'ait pas AK comme nous mais qu'il soit dominé. Mais A5 A3 est possible en réalité si le coup a été mal joué préflop.

#16 MisterHorace, 01/01/16 11h30

Petite relecture pour revoir certaines bases toujours intéressant

#17 foldnugets, 09/04/16 16h58

la base évidement
ty

#18 MagicVPX, 14/08/16 12h35

ty

#19 YallahPokerTeam, 15/03/17 11h54

ty