Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Short & Mid Stack

Mathématiques : Les tirages en situation de freeplay

Introduction

Dans cet article.

  • Comment utiliser les cotes et les outs.

  • Comment jouer les tirages forts et les tirages faibles.

Il a été expliqué dans la section débutant, que si nous nous trouvons dans une situation de freeplay - c'est à dire quand nous nous trouvons au big blind et que nous n'avons pas été obligé d'investir d'argent supplémentaire pour voir le flop - alors nous jouons seulement les bonnes mains faites. Cependant, on touchera parfois un tirage. Et jeter sa main n'est alors pas toujours la meilleure solution. Cet article va développer plus précisément ce point : Comment puis-je jouer un tirage dans un freeplay ?

Avant de lire ce texte, vous devriez avoir étudié et assimilé les articles portant sur les cotes et les outs, ainsi que sur la cote implicite. Sans une compréhension des mathématiques qui régissent les tirages, ce qui suit n'aura pour vous pas vraiment de sens.

Stratégie du petit tapis - Cotes et outs
Stratégie du petit tapis - Cote du pot implicite

Video : Les tirages en situation de freeplay
.
Video anschauen

Le contenu de cet article est également disponible dans une vidéo. Cliquez simplement sur l'image de gauche afin de lancer la vidéo. 

Vous devriez cependant également lire attentivement l'article afin d'assimiler au mieux son contenu. Votre bankroll vous en sera reconnaissante.

Concepts de base

COTE DU POT IMPLICITE

La cote implicite constitue souvent un argument essentiel pour pouvoir jouer un bon tirage. Vous devriez donc être au point sur ce sujet.

Quand vous utilisez la cote implicite en tant que joueur de SPT, vous devez savoir une chose : Votre cote implicite est meilleure quand vous avez encore deux tours d'enchères à venir. La cote implicite est donc meilleure au flop qu'au turn. En général, selon le tableau et l'adversaire, on pourra se donner une cote implicite qui sera comprise entre 1/4 et 1/2 du pot, si il s'agit d'un tirage du turn à la river. Si vous avez encore le turn et la river à venir, vous pouvez bien entendu espérer encore plus.

OUTS DÉCOMPTÉS

Certains de vos outs ne vous donneront pas toujours la meilleure main. On dit qu'il ne sont pas tous intacts. Pour cette raison on doit les décompter, tel que cela a été traité plus en détail dans l'article sur les cotes et outs.

Avec deux overcards il est par exemple judicieux de ne compter qu'environ 4 outs contre un adversaire.

Exemple:

Preflop: Hero is BB with A T
Flop: ($1.25) 3, 7, 8

Dans cet exemple nous avons environ 4 outs. Notre adversaire peut avoir une main comme A3. Dans ce cas notre As ne nous donne aucun out, car l'apparition d'un As qui nous donnerait top-paire, donnerait en même temps double paire à notre adversaire, et ne serait donc d'aucun recours. On considérera donc en moyenne que deux overcards ne valent pas plus de 3-4 outs.

FORCE DU TIRAGE

Vous devez bien sûr déterminer la force de votre tirage. Un tirage couleur avec deux cartes de la couleur en main sera plus fort qu'un tirage couleur avec 3 cartes assorties sur le tableau et une seule carte de la couleur en main, surtout si ce n'est pas l'As. Un tel tirage couleur avec une seule carte en main perd énormément de sa valeur si vous n'avez pas l'As. De plus, votre cote implicite est plus faible car bon nombre des plus mauvaises mains ne pourront pas vous payer.

Il en va de même pour les tirages quinte, vous devez voir quelle est leur force réelle. Si vous avez une seule carte en main et que celle ci donne l'extrémité inférieure de la quinte, votre tirage est faible. De la même façon, si vous tirez pour une top-paire, alors votre tirage est également faible, car vous pouvez déjà être battu par une double paire.

En règle générale : La cote implicite est plus élevée quand vous tirez pour la nuts, c'est à dire pour la meilleure main. Si ce n'est pas le cas, votre cote implicite chute et vous devrez même envisager la possiblité de ne toucher que la deuxième meilleure main et de perdre ainsi encore plus d'argent.

Les quatre types de tirages

TIRAGES FAIBLES

Par tirages faibles, nous désignons les mains qui ne disposent que de très peu d'outs. Un exemple serait le tirage gutshot. Celui-ci ne nous donne que 4 outs et nous ne pourrons donc le jouer que très rarement. De même deux overcards représentent un tirage faible, car on tire pour une paire qui sera battue par les doubles paires.

TIRAGES MIXTES

Les tirages mixtes sont composés de plusieurs tirages simultanés, comme par exemple un gutshot associé à deux overcards. Mais aussi un gutshot avec une overcard et un tirage couleur backdoor (il nous faut le turn et la river de la couleur attendue) constituent un tirage mixte. Ces tirages sont à peine meilleurs qu'un gutshot ou deux overcards. Ils sont également très différents les uns des autres et vous devrez donc estimer vos outs au cas par cas.

Exemple:

Preflop: Hero is BB with J T
Flop: ($1.25) 3, 7, 6

Dans cet exemple vous avez deux overcards, ainsi que des tirages backdoor quinte et couleur. Ce tirage est assez mauvais, car la plupart de vos outs vous donnent Top Paire, et non pas la meilleure main.

Preflop: Hero is BB with J T
Flop: ($1.25) 3, 7, 8

Cette main ressemble à la précédente mais vous avez cette fois un gutshot en plus des deux overcards. Vous avez donc plus d'outs qui vous donnerons la meilleure main. Vous pourrez donc compter sur une meilleure cote implicite.

TIRAGES FORTS

Les tirages forts sont par exemple un tirage quinte bilatérale ou couleur. On aura alors 8 ou 9 outs pour toucher une suite ou une couleur. Un tel tirage peut également présenter des overcards ou des tirages backdoor.

Exemple:

Preflop: Hero is BB with J T
Flop: ($1.25) 3, 7, 8

Dans cet exemple on a un gutshot, deux overcards et un tirage couleur backdoor.

Preflop: Hero is BB with T 7
Flop: ($1.25) 3, 9, 8

Ici on a un tirage quinte bilatéral, qui est également un tirage fort. De plus notre overcard augmente légèrement nos outs.

TIRAGES MONSTER

Les tirages monster (monsterdraws) sont des tirages à au moins 12 outs. Ces mains sont si fortes, qu'elles devraient être jouées comme des mains faites. Avec 12 outs par exemple on touchera notre tirage dans 45% des cas du flop à la river. A partir de 14 outs, on touchera notre tirage plus d'une fois sur deux.

Les monsterdraws sont par exemple :

  • Tirage couleur + tirage quinte bilatéral

  • Tirage couleur ou tirage quinte bilatéral et 2 overcards

  • Tirage couleur + 1 Overcard + tirage quinte backdoor (2 cartes doivent tomber pour la suite)

  • Tirage couleur ou tirage quinte bilatéral + paire

Exemple:

Preflop: Hero is BB with A 5
Flop: ($1.25) 5, 7, 3

On a ici un monster. En plus des outs pour la double paire, le brelan et le tirage flush, nous avons un tirage quinte backdoor, soit au total environ 15 outs.

Preflop: Hero is BB with J T
Flop: ($1.25) 3, 7, 8

Ici aussi c'est un tirage monster. En plus du gutshot, nous avons un tirage couleur et deux overcards.

Preflop: Hero is BB with Q J
Flop: ($1.25) 9, T, 3

Avoir un tel flop est sans doute un rêve. On touche à la fois un tirage couleur et un tirage suite. A ceci s'ajoute deux overcards pour un total d'environ 18 outs. Avec autant d'outs, notre tirage se réalisera dans environ 60% des cas du flop à la river.

Les tirages monster devraient toujours se jouer au flop comme une main faite. D'une part on touchera notre main d'ici la rivière dans près de la moitié des cas et d'autre part nos adversaires pourront aussi se coucher. Ce n'est pas grave non plus, si vous vous isolez contre un seul adversaire, car votre part du pot fait souvent plus de 50%. En clair, on jouera le plus souvent ces tirages for value (on obtiendra plus d'argent que ce qu'on peut mettre dans le pot).

Comment jouer au flop ?

TIRAGES FAIBLES

Avec un tirage faible vous devriez presque toujours vous coucher contre un bet. On n'aura pas la cote du pot suffisante pour pouvoir continuer. De même, les bénéfices futurs, quand on touchera, ne seront souvent pas assez importants pour que suivre soit quelque chose de profitable.

Exception : Vous fermez le tour d'enchère (personne ne parlera plus après vous si vous ne relancez pas) et on vous propose une cote du pot exceptionnelle. Pour un gutshot par exemple, on pourra suivre une cote de 1:6, même si en théorie on a besoin d'une cote de 1:10. Ici les gains potentiels sur les tours d'enchères suivant sont assez grands.

TIRAGES MIXTES

Les tirages mixtes devraient être joués passivement, en check/call. Si la cote du pot vous est favorable vous devriez suivre. Si vous ne pouvez pas suivre sans faire appel à la cote implicite, vous devrez porter attention à la force de vos outs. En effet si vous tirez pour la meilleure main, votre cote est sans doute meilleure, et vous pourrez investir d'avantage que si vous êtes sur un tirage pour une paire qui sera trop souvent battu, par les double paires par exemple. Au contraire si vous tirez pour la paire plutôt que pour la meilleure main, vous ne devriez pas spéculer sur la cote implicite.

TIRAGES FORTS

Avec les tirages forts vous devriez également en règle générale jouer passivement en check/call. Le risque de s'isoler contre un seul adversaire est ici trop grand pour jouer agressivement. Et comme on touchera notre tirage fort qu'une fois sur trois du flop à la river, il est évident que nous ne pourrons pas faire de bénéfices si on contribue à 50% du pot alors qu'on ne touche une main gagnante que dans 33% des cas.

En revanche vous pourrez investir tout votre tapis, à partir du moment où au moins deux autres joueurs sont prêts à investir dans le pot. On contribue à 1/3 de l'argent qui sera dans le pot mais on gagnera ce gros pot une fois sur trois ou plus (à partir de 9 outs). Finalement un All-in au flop à partir de 9 outs contre 2 adversaires correspondra à un move for value.

Quand peut-on jouer agressivement un tirage fort ?

Si vous êtes en heads-up contre le Small Blind et que c'est à vous de checker, vous pourrez alors miser. Le Small Blind abandonnera ici très souvent. On pourra également jouer agressivement son tirage fort si on a de bon reads sur nos adversaires indiquant qu'ils sont souvent prêts à se coucher. En revanche contre plus de 2 adversaires on devrait jouer passivement.

TIRAGES MONSTER

Avec un tirage monster on devrait jouer agressivement, indépendamment du nombre d'adversaires ou de l'action avant nous. Comme nous l'avons déjà vu, on touchera notre tirage dans plus de 50% des cas. De plus on fait ainsi grossir le pot. Ce n'est pas au turn quand on n'a pas touché notre tirage qu'on devra faire un gros bet dans un petit pot. En somme, on optimise la value en jouant agressivement. Vous devrez donc vous arranger pour amener tous vos jetons dans le pot.

Comment jouer au turn ?

VOUS AVEZ TOUCHÉ VOTRE TIRAGE

Si vous avez touché votre tirage, naturellement vous devez à présent miser et générer un maximum de Value. De plus on doit protéger sa main contre les re-tirages. Par exemple, si vous avez touché une couleur avec un 7 et un 8 en main, vous devez vous méfier d'une couleur supérieure qui pourrait tomber à la river si votre adversaire possède une carte supérieure de la couleur en main.

VOUS AVEZ UN TIRAGE FAIBLE

Dans ce cas, vous devrez désormais jouer selon les cotes et les outs. Ne spéculez plus sur une cote implicite, car vous n'avez plus qu'un tour de parole à venir pour espérer faire des bénéfices. C'est la raison pour laquelle on préconise le check/fold ici. Plus rarement, si les cotes sont bonnes, vous pourrez aussi payer.

VOUS AVEZ UN TIRAGE MIXTE

Ces tirages aussi devraient être joués passivement. Il ne vous reste plus qu'un tour de parole pour faire des profits et contre un raise vous avez une décision difficile. Souvent vous devrez vous coucher, tout en pouvant jouer une ligne passive check/call selon la cote.

Quand pouvez-vous en revanche jouer ces tirages agressivement ?

Si vous n'avez plus qu'un seul adversaire, vous pouvez songer à l'amener à se coucher. Si vous êtes sûr qu'il pourra coucher des mains, il est parfois préférable de miser. Il est préférable de faire une telle mise, quand la carte qui vient de tomber peut être dangereuse pour notre adversaire, comme par exemple une overcard par rapport aux cartes du flop.

D'autre part, si vous aviez déjà pris l'initiative au flop (vous aviez misé), et que vous êtes contre un seul adversaire, alors vous pouvez vous demander s'il y a une chance de l'amener à se coucher. Si tel est le cas, vous devriez à nouveau miser. Cependant vous devrez en règle générale jouer passivement. Contre deux adversaires, je jouerais presque toujours passivement.

 

VOUS AVEZ UN TIRAGE FORT

Vous devez jouer les tirages forts comme les tirages mixtes. Vous devez miser seulement si vous voyez une chance réelle pour que votre adversaire se couche. Rien ne serait pire que de devoir se coucher face à un reraise. Essayez donc de ne pas tomber dans cette situation.

VOUS AVEZ UN TIRAGE MONSTER

Comme vous avez joué votre tirage monster agressivement au flop, vous devriez en général continuer sur cette voie. Avec 15 outs on a encore du turn à la river environ 30% d'Equity, mais d'une part on pourra faire coucher notre adversaire et d'autre part, le pot sera devenu si gros, qu'on pourra payer un reraise. Cependant on ne devrait pas mettre tous ses jetons contre un reraise, mais se contenter de payer en suivant la cote et les outs. Comme le pot est gros, vous avez encore de bonnes chances de pouvoir miser à la river si vous touchez.

Comment jouer à la river ?

Le jeu à la river est relativement simple : Si vous avez complété votre tirage, vous misez. Si ce n'est pas le cas, il ne reste qu'une chose à faire – check/fold

Exception : Vous avez une paire, qui peut remporter l'abattage et vous devez payer une petite mise. Il doit de plus s'agir d'un adversaire qui mise souvent et qui peut donc miser avec un tirage manqué ou une mauvaise main. En règle générale, ce sera le cas si l'adversaire a joué le coup passivement jusqu'alors.

Conclusion

Dans cet article vous avez appris quels types de tirages on peut avoir après un freeplay, comment on évalue leur force et comment on joue en conséquence. Encore une fois je rappellerai qu'on doit se fier aux fondements mathématiques, aux outs, à la cote, à la cote du pot et à la cote implicite.

Si vous y arrivez, alors vous disposerez d'un nouveau moyen pour générer des profits supplémentaires avec la Stratégie du Petit Tapis.


 

 




 

Commentaires (10)

#1 Pepette690, 02/11/08 21h41

je dirais que cet article est bien sympas quand l devient difficile de ce tenir a la stratégie du petit tapis debutant...;).....bon article simple de compréhension encore merci messiers...

#2 Jaynius13, 26/11/08 19h14

Ben moi qui débute vraiment au poker et qui ai du mal à assimiler le vocabulaire, je n'ai pas trouvé cet article simple de compréhension (mais pas incompréhensible pour autant). Par contre, avec un peu de pratique, c'est clair comme de l'eau de roche...

#3 vinke, 16/05/09 11h10

je dirai qu il faut pratiquer encore et encore ,c sur ke la methode est bonne mais le temps donner dans le jeu ne permet pas trop de pouvoir penser a tous entre calcul ,speculation ,etc ..., il faut vraiment que tout ca devienne des automatismes et pour ca il faut une tres grandre experience autrement dit il faut avoir o moins 2 ans de poker intensif je pense, moi j ai 3ans de pok dans la tete et je galere encore ,mais le conseille que je peut donner est de pouvoir s entrainer en gratuit pour etre confronter au multiples situation de se jeu si vous etes debutant voili voila ceci dit l article est complet et ca fait plaisir de pouvoir avoir une vraie strategie a appliquer =-0)

#4 misterdjul, 26/08/09 00h07

Je suis surpris de compter les outs pour les tirages "back door"...<br /> cela ne risque pas de couter trop cher sur le long terme ?

#5 Herbaliseur, 06/08/10 14h50

C'est moi où bien les calculs des côtes en fonction des outs est faux ? :o

#6 Herbaliseur, 06/08/10 15h06

Autant pour moi les côtes sont calculés pour le turne ET la river. ils sont donc corrects :p

#7 Julien, 19/07/11 12h17

les tirages "backdoor" te permettent généralement de rajouter un ou 2 outs maximum à ton calcul.<br /> <br /> donc parfois quand la situation est vraiment proche entre le fold et le call, ce tirage back door peut faire la différence.<br /> <br /> mais en aucun cas, un fold certain ne deviendra un call juste a cause d'un tirage backdoor, car dans ce cas oui, ça deviendrait bcp trop cher.

#8 Julien, 19/07/11 12h17

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser directement ici, ou sur le forum dans la partie stratégique !<br /> <br /> http://fr.pokerstrategy.com/forum/board.php?boardid=178

#9 gohabs17, 15/08/12 21h45

quelqu'un peut m'expliquer mathématiquement comment on arrive a dire qu'avec 12 out on remporte la mise ds 45% du temps?

#11 Julien, 17/08/12 09h31

@9 c'est très simple :<br /> tu as 2 cartes en mains que tu connais et les 3 cartes au flop.<br /> <br /> le jeu comporte 52 cartes et tu en connais 5, donc il reste 47 cartes inconnues.<br /> <br /> si tu as 12 out, cela veut dire que 12 cartes sur les 47 sont bonnes pour toi.<br /> <br /> donc si tu es au flop, tu as 12/47 (soit 25%) de chance que ta carte tombe. de la meme façon au turn, tu as 12/46 chance que ta carte tombe.<br /> <br /> donc au final, on arrive a quelque chose comme 45% de chance que tu carte tombe soit turn , soit à la river quand on est flop avec 12 out.<br /> <br /> pour simplifier et le faire de tête quand on joue, on utilise la règle de x2 (pour un carte) et x4 (pour 2 cartes à tomber). ce qui nous donne une très bonnes estimation.<br /> <br /> ici avec 12 out, si on fait 2x, on a 24% de toucher au turn (estimation au lieu des 25%) et x4 = 48% de toucher river (estimation au lieu des 45%)