Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Short & Mid Stack

Mathématiques : La cote implicite

Introduction

Dans cet article
  • La cote implicite est une cote du pot optimisée
  • Tout dépend de ce que l'adversaire est prêt à payer

Dans l'article sur les outs, la cote et la cote du pot, vous avez découvert l'approche mathématique de base permettant de déterminer la rentabilité d'un tirage. Vous comptez les cartes qui améliorent votre main - les outs -, calculez la probabilité selon laquelle une de ces cartes peut être distribuée - la cote -, probabilité que vous comparez finalement à la cote du pot, à savoir le rapport entre le gain potentiel et le prix à payer.

Mais cela ne s'arrête pas là. En effet, la cote du pot prend seulement en compte ce qui se trouve actuellement dans le pot. Or, il n'est pas rare qu'un adversaire soit prêt à investir de l'argent supplémentaire une fois que vous avez touché votre tirage. Et ces gains potentiels futurs ne sont pas comptabilisés dans le calcul de la cote du pot.

C'est là que la cote du pot implicite entre en jeu. Il s'agit d'une cote du pot qui ne prend pas seulement en compte l'argent qui se trouve actuellement dans le pot, mais également l'argent supplémentaire que l'adversaire investira éventuellement dans le pot par la suite. On dit bien : "éventuellement"... en effet, la cote du pot implicite ne relève plus strictement des mathématiques, et présente une part de spéculation. Vous devez faire des hypothèses sur le montant que l'adversaire va encore payer si jamais vous touchez votre tirage.

Cet article vous explique comment tout ceci fonctionne, et ce à quoi il faut faire attention lorsque vous essayez d'évaluer les futures mises adverses.

Video : SPT - Cote implicite
.
Video anschauen

Le contenu de cet article est également disponible dans une vidéo. Cliquez simplement sur l'image de gauche afin de lancer la vidéo. 

Vous devriez cependant également lire attentivement l'article afin d'assimiler au mieux son contenu. Votre bankroll vous en sera reconnaissante.

Qu'est-ce que la cote du pot implicite ?

Comme évoqué plus haut, la cote du pot implicite, ou plus simplement "cote implicite", est la cote qui tient compte du fait que l'adversaire sera généralement prêt à investir de l'argent supplémentaire si vous touchez votre main.

Cote implicite = (Pot actuel + futures mises adverses) : montant à payer

Imaginez que vous avez un tirage couleur dans un freeplay, avec un pot à 0.40 $. Un adversaire mise 0.20 $. Le pot contient désormais 0.60 $ et vous devez payer 0.20 $ pour voir la carte du turn. La cote du pot est de 0.60:0.20 soit 3:1. La cote de votre tirage n'est que de 4:1, ce qui signifie que vous devriez normalement coucher votre main.

Mais qu'en est-il, si vous touchez votre couleur au turn ? Combien d'argent supplémentaire l'adversaire devrait-il encore payer pour qu'il soit finalement justifié de jouer ce tirage ? Rien de plus simple ! Votre cote est de 4:1, vous avez donc besoin d'une cote du pot d'au moins 4:1. Vous devez payer 0.20, que nous multiplions par 4, 0.20*4 = 0.80. Le pot devrait s'élever à 0.80 $ pour pouvoir jouer strictement selon le principe de la cote du pot. Hors ce n'est pas le cas. Le pot ne fait que 0.60 $, il manque donc 0.20 $. Voilà donc exactement la somme que l'adversaire devrait être prêt à payer sur le turn si jamais vous touchiez votre tirage, afin que votre call sur le flop soit justifié.

Est-ce réaliste ? Bonne question. Cela varie en fonction de la situation et de l'adversaire. De quoi est-ce que cela dépend, à combien évaluer la cote implicite, tel est le sujet du chapitre suivant. 

Quels paramètres influencent la cote implicite ?

Contrairement à la cote du pot intrinsèque, la cote du pot implicite se base sur des hypothèses, à savoir le montant que l'adversaire est prêt à payer dans la suite du coup.

Les principaux facteurs qui influent sur la cote implicite sont les suivants :

  • À quel point l'adversaire est-il loose ?

    Après le flop, loose signifie que l'adversaire va souvent à l'abattage et a du mal à se séparer de ses mains. Plus un adversaire a du mal à jeter ses cartes, plus il est loose, et plus la cote implicite est élevée.

    En parallèle, on doit se demander à quel point l'adversaire est loose avant le flop. Si un adversaire relance par exemple avec beaucoup de mains avant le flop, alors la probabilité qu'il touche une bonne main sur le flop s'effondre. Et la cote implicite diminue en conséquence, à moins qu'il ne s'agisse d'un vrai maniaque, qui se lance volontiers dans de gros bluffs après le flop.
  • Quelle est la force montrée par l'adversaire ?

    Plus la main de l'adversaire est forte, plus il aura du mal à s'en séparer par la suite.

  • Votre main est-elle facilement identifiable par l'adversaire ?

    Plus votre main est évidente, moins la cote implicite sera élevée. Un tirage couleur est par exemple facilement identifiable. Un double gutshot à l'inverse est déjà bien moins facile à repérer pour l'adversaire. Et on ne parle pas seulement ici de la structure du tableau, mais également de votre façon de jouer.

    Si le flop contient par exemple deux cartes de la même couleur, que vous vous contentez de checker et de suivre une mise adverse, pour ensuite devenir actif sur le turn quand apparaît la 3ème carte de la couleur, alors la plupart des adversaires identifieront facilement votre main.

  • Avez-vous la position sur l'adversaire ?

    Il est plus facile de soustraire de l'argent à son adversaire quand on a la position sur lui, à savoir quand on parle après lui dans le tour d'enchères. La cote implicite s'en trouve donc améliorée.

  • S'agit-il du flop ou bien du turn ?

    La cote implicite est en règle générale plus élevée sur le flop que sur le turn. Il est en effet plus facile d'amener votre adversaire à des investissements supplémentaires si vous avez encore deux tours d'enchères pour ce faire au lieu d'un.

  • Quel est le montant des tapis impliqués dans la main ?

    C'est la logique même : plus il y a d'adversaires impliqués dans le coup, plus on pourra espérer gagner d'argent.

Conclusion

Le No-Limit est un jeu basé sur la cote implicite, tout simplement parce que les mises ne sont pas plafonnées et qu'elles augmentent à chaque tour d'enchères. On peut donc mettre plus d'argent dans le pot au cours des derniers tours d'enchères qu'au début de la main.

En résumé, on peut donc dire que :

  • Plus votre adversaire montre de force,
  • moins votre main est facile à identifier,
  • plus l'adversaire a du mal à coucher une main...

... plus votre cote implicite est élevée. On peut ajouter qu'elle est plus élevée au flop qu'au turn, et également plus élevée si vous avez la position sur l'adversaire.

Cependant, il faut signaler que vous ne devez jamais surestimer votre cote implicite. Restez prudent quand vous émettez des hypothèses sur les sommes que vous pouvez encore soutirer à votre adversaire.

 

Commentaires (6)

#1 vinke, 16/05/09 10h29

c un jugement ki demande deja pas mal d experience de jeu ,du moins je pense ...

#2 Steph2121, 20/12/09 21h35

d'accord avec toi...

#3 Boass, 20/12/10 13h52

Etrangement, je suis contre "la cote implicite", beaucoup de joueurs ne miseront plus face un board connecté ou des possibilités de Flushs!<br /> Suivre comme un MOUTON au FLOP et à la TURN puis transformer sa main en BLUFF pour son tirage manquer à la RIVER ne me va absolument pas, je préfère raiser ou check-raiser Flop ou à la Turn.<br /> De plus si on reconsidère la question d'un autre point de vue cela revient à jouer comme un FISH OU une CALLING-STATION, qui paye trop cher ses tirages, je ne parle de faire payer les Tirages 2/3 du pot mais plutôt 2* le pot ou même le pot, sur le Long terme je ne vois pas l'intérêt!!!

#4 Phil2, 22/02/11 14h57

Si tu veut jouer la cote implicite il faut que tu sache dissimuler ton jeux. Exemple de temps à autre avec une top paire et un read sur l'adversaire(il ne mise pas sur ses tirages, sois il à une paire inférieure sois il bluff) tu check call un flop avec un tirage possible et quand le tirage se complète tu mise en bluff(sélectionne un adversaire qui à du mal à jeter une middle paire ou qui joue des jeux faible comme top paire mauvais kicker). À l'abattage quand il vera ça il aura du mal a te situer pour les prochaines mains ainsi que tous ceux qui sont attentif à la table. Très bon article, merci.

#5 Julien, 19/07/11 12h15

une chose est sure ! il ne faut se dire qu'on a toujours de la cote implicite.<br /> <br /> c'est pour ça qu'il faut toujours essayer d'avoir la cote directement quand on est sur un tirage.<br /> <br /> je me sers de la cote implicite, quand j'ai presque la cote directe pour payer. car je me dis que mon adversaire pourra sans doute suivre un petite mise, et puisque j'avais presque la cote, cette petite mise sera payé assez souvent pour rentabiliser mon coup.<br /> <br /> on peut rajouter qu'il faut aussi tenir compte du style de son adversaire.<br /> plus votre adversaire et serré et passif, moins vous avez de cote implicite, plus il est loose et agressif, plus vous en avez.

#6 Julien, 19/07/11 12h15

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser directement ici, ou sur le forum dans la partie stratégique !<br /> <br /> http://fr.pokerstrategy.com/forum/board.php?boardid=178