Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant de parcourir ce site, vous acceptez ces cookies. Pour plus d'informations et pour changer vos paramètres, consultez notre politique de cookie et notre politique de vie privée. Fermer

Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Short & Mid Stack

Comment jouer avant le flop ?

Introduction

Ce dont vous avez besoin

Venons-en à la partie la plus importante. Vous trouvez une table et vous entrez dans la partie. On vous distribue deux cartes et une question se pose aussitôt : dois-je les jouer ou non ?

De façon générale, la stratégie du petit tapis fonctionne comme suit :

  • Si vous décidez d'entrer en jeu avec vos cartes, alors vous relancez. Vous ne vous contentez en aucun cas de payer.
  • Vous ne jouez que peu de mains, et uniquement de bonnes mains.

Afin de jouer de façon optimale, vous devez tout d'abord avoir compris un concept essentiel : la position.

Si vous préférez, vous pouvez également étudier la stratégie à l'aide de nos vidéos de présentation.

La stratégie du petit tapis vous est également proposée au format vidéo. Chaque article s'accompagne d'une vidéo : "Principes de base", "Le jeu avant le flop" et enfin "Le jeu après le flop".

Principes de base Avant le flop Après le flop

Quelle est votre position ?

Votre position indique à quel moment c'est à vous de parler. Elle est déterminée à partir du joueur qui occupe la position du donneur (dealer) pour le tour de jeu en question. Plus il y a de joueurs entre vous et le donneur, plus vous devez parler tôt et plus votre position se rapproche du début de parole.

Les quatre groupes de positions à une table de 10 joueurs

Une table de 10 joueurs compte 4 groupes de positions : les 3 positions du début de parole, les 3 positions du milieu de parole, les 2 positions de la fin de parole et les 2 blinds.

 
Donneur (dealer)
2 positions en fin de parole
3 positions en milieu de parole
3 positions en début de parole
2 positions dans les blinds
Placer votre souris sur les différents groupes afin de faire apparaître les places correspondantes.

Le donneur et le joueur directement à sa droite forment la fin de parole.

Les trois joueurs venant après la fin de parole, dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, forment le milieu de parole.

Les trois joueurs venant après le milieu de parole, dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, forment le début de parole.

Les deux joueurs qui ont payé les deux blinds sont appelés "les blinds".

Qu'en est-il pour moins de 10 joueurs ?

S'il n'y a que neuf joueurs au lieu de dix, alors le début de parole contient une position en moins. Avec seulement huit joueurs, le début de parole ne contient plus qu'une seule position. Avec sept joueurs, le début de parole disparaît complètement.

Moins il y a de joueurs à la table, moins il y a de positions. Ce sont tout d'abord les positions du début de parole qui disparaissent, puis celles du milieu de parole, et ainsi de suite. Et pour rappel : s'il y a moins de 7 adversaires à la table, ou s'il y a plus de 2 autres petits tapis à part vous, alors vous quittez la table et cherchez une nouvelle partie.

Quelles cartes jouez-vous ?

La table des mains de départ (Starting Hands Chart)

La stratégie complète pour le jeu avant le flop vous est donnée par ce qu'on appelle la table des mains de départ (Starting Hands Chart - SHC). Elle vous indique quelles cartes jouer dans une situation donnée, et de quelle manière. Cela peut vous sembler un peu confus dans un premier temps, mais surtout ne vous effrayez pas, les explications viennent juste après. Et une fois que vous l'avez comprise, cette table représente une aide incroyablement facile à utiliser en cours de jeu.

Consultez le résumé complet de la stratégie avec la table des mains de départ

Si personne n'a encore relancé, vous relancez avec...
Vous êtes en début de parole JJ - AA
AK
Vous êtes en milieu de parole 99 - AA
AK, AQ
Vous êtes en fin de parole ou dans les blinds 77 - AA
AT, AJ, AQ, AK, KQ
Si les adversaires relancent, vous vous mettez all-in avec...
Il y a eu 1 relance avant vous JJ - AA
AK
Il y a eu 2 relances avant vous KK, AA
Quelqu'un relance derrière vous TT - AA
AK
Resteals
Vous faites un resteal avec 88 - AA
AJ - AK
En cas de resteal adverse, vous vous mettez all-in avec 99 - AA
AJ - AK
À combien relancez-vous ?
Personne n'a relancé avant vous 4 Big Blind + 1 Big Blind par joueur déjà entré en jeu avant vous
Quelqu'un relance avant ou après vous Vous vous mettez directement all-in
Vous faites un resteal / êtes confronté à un resteal Vous vous mettez directement all-in

Que signifient les symboles utilisés pour les cartes ?

Chaque carte est représentée par une lettre ou un chiffre. Les lettres correspondent à l'abréviation du terme anglais, par exemple Q pour Queen.

Symboles utilisés pour les cartes


  A   As
  K   Roi
  Q   Dame
  J   Valet
  T   Dix
  9   Neuf

AA représente donc une paire d'As. 77-AA signifie que vous jouez toutes les paires allant de 77 à AA. AK représente une main composée d'un As et un Roi. La couleur des cartes ne joue ici aucun rôle, peu importe que les deux cartes soient par exemple à Coeur, ou encore que l'une soit à Pique et l'autre à Trèfle.

Quand personne n'a encore relancé...

Si personne n'a encore relancé avant vous, alors c'est votre position qui est décisive. Les cartes que vous jouez en fonction de votre position dans ce cas de figure vous sont indiquées dans la première partie de la Starting Hands Chart. Si votre main apparaît dans la case correspondant à votre position, alors vous relancez. Si elle n'y figure pas, alors vous vous couchez.

Le montant de votre relance peut se calculer très facilement.

Votre relance =

  • 4 fois le Big Blind
  • plus 1 Big Blind par joueur déjà entré dans la main.

Supposons que vous commenciez à jouer en NL10 (0.05/0.10). À cette limite le Big Blind est de 0.10$.

Si vous décidez de relancer, alors votre relance s'élève au minimum à 4 * $0.10 = $0.40.

Si un joueur est déjà entré en jeu avant vous (sans relancer), alors vous rajoutez 0.10$. Cela fait 0.50$. Si deux joueurs sont entrés en jeu, alors cela fait 0.60$.

Si les adversaires relancent...

Si quelqu'un a relancé avant vous, ou bien si vous êtes entré en jeu en relançant et qu'une relance a lieu derrière vous, alors les choses sont différentes.

Dans ce cas vous devez consulter la deuxième partie de la Starting Hands Chart. Si votre main y figure pour la situation concernée, alors vous vous mettez directement all-in, c'est-à-dire que vous misez tous vos jetons. Si votre main n'apparaît pas dans la table, alors vous sortez du coup.

Si quelqu'un relance avant ou après vous, et que votre main est encore jouable, alors vous vous mettez directement all-in.

Les mains avec lesquelles vous vous mettez all-in dépendent de la situation de jeu :

  • Une seule relance a été effectuée avant vous.
  • Deux relances ou plus ont été effectuées avant vous.
  • Une ou plusieurs relances ont lieu derrière vous (peu importe leur nombre exact).

Resteals

Le thème du resteal, qui est traité dans la dernière partie de la Starting Hands Chart est un peu plus compliqué. Vous devez tout d'abord apprendre deux nouveaux termes, "blind steal" (vol de blinds) et resteal.

Blind steal : Un joueur relance en fin de parole ou au Small Blind, alors que tous les joueurs situés avant lui se sont couchés. Il attaque alors directement le ou les joueurs situés dans les blinds. C'est la raison pour laquelle on parle de blind steal. Ce joueur va tenter de temps en temps de voler les blinds avec des cartes inférieures à la normale.

Resteal : Si un joueur est confronté à un blind steal de la part d'un adversaire et décide alors de relancer à son tour ou de se mettre directement all-in, on parle alors de resteal : le voleur volé.

La dernière partie de la Starting Hands Chart vous donne deux indications :

  • Les cartes avec lesquelles vous devez faire un resteal, c'est-à-dire vous mettre all-in, quand vous êtes confronté à un blind steal.
  • Les cartes avec lesquelles vous devez vous mettre all-in quand vous avez vous-mêmes tenté un blind steal et que votre adversaire décide alors de relancer, voire même de se mettre all-in (resteal).

Trop compliqué ? Consultez les exemples qui suivent et vous verrez que tout s'éclaircira. Et n'oubliez pas de télécharger la Starting Hands Chart contenue dans le résumé complet de la stratégie en version imprimable. Vous l'aurez ainsi à tout moment sous la main en cours de jeu.

Consultez le résumé complet de la stratégie avec la table des mains de départ

Exemples pratiques

EXEMPLE 1
Limite NL 10 $0.05/$0.10 (Big Blind = $0.10)
Cartes
Position Début de parole
Situation Deux joueurs parlent avant vous. Ils se couchent tous les deux. C'est à votre tour de parler.

As Dame semble être une bonne main de départ, mais la Starting Hands Chart est très claire là-dessus : en début de parole vous devriez coucher cette main. Jouer cette main, aussi séduisante soit-elle, en début de parole, ne peut que provoquer des pertes sur le long terme.

EXEMPLE 2
Limite NL 10 $0.05/$0.10 (Big Blind = $0.10)
Cartes
Position Milieu de parole
Situation Cinq joueurs parlent avant vous. Deux d'entre eux entrent en jeu en se contentant de payer le Big Blind au lieu de relancer.

D'après la Starting Hands Chart, vous devez relancer une paire de Neuf en milieu de parole si personne n'a relancé avant vous. Reste à savoir à combien doit s'élever votre relance dans le cas présent.

La règle est la suivante : 4 Big Blind + 1 Big Blind par joueur entré dans le coup avant vous. Ici, deux joueurs sont entrés en jeu avant vous, ce qui signifie que votre relance s'élève à 6 Big Blinds au total.

Le Big Blind vaut 0.10$. Vous relancez donc à 6 * 0.10$ = 0.60$.

EXEMPLE 3
Limite NL 10 $0.05/$0.10 (Big Blind = $0.10)
Cartes
Position Fin de parole
Situation Vous êtes dans la position du donneur (dealer). Un joueur situé en milieu de parole relance avant vous. Tous les autres joueurs se couchent.

Étant donné que quelqu'un a relancé avant vous, c'est la deuxième partie de la Starting Hands Chart qui nous intéresse : "Si les adversaires relancent, vous vous mettez all-in avec..."

Il y est indiqué que dans le cas où un seul adversaire a relancé avant vous, vous vous mettez all-in avec toutes les paires à partir de paire de Valets et avec As Roi. Cela signifie que dans le cas présent vous vous mettez all-in, vous misez tout votre argent.

EXEMPLE 4
Limite NL 10 $0.05/$0.10 (Big Blind = $0.10)
Cartes
Position Blinds
Situation Vous êtes au Big Blind. Tout le monde se couche à part un joueur en fin de parole. Il relance à 0.40$. Les joueurs situés derrière se couchent également.

Si un joueur en fin de parole alors que tout le monde s'est couché avant lui, il s'agit alors d'un blind steal. Deux possibilités s'offrent à vous. Soit vous vous couchez, soit vous faites un resteal, ce qui signifie que vous vous mettez all-in.

Vous devez consulter la troisième partie de la Starting Hands Chart : "Resteals". On vous y indique que vous devez faire un resteal avec toutes les paires à partir de paire de Huit, ainsi qu'avec As Valet, As Dame, et As Roi.

Ici vous avez une paire de Huit. Cela signifie que vous pouvez faire un resteal en vous mettant directement all-in.

EXEMPLE 5
Limite NL 10 $0.05/$0.10 (Big Blind = $0.10)
Cartes
Position Fin de parole
Situation Tous les joueurs se couchent avant vous. Vous examinez la Starting Hands Chart et voyez qu'une paire de Neuf dans cette situation signifie une relance. Vous relancez donc à 0.40$ (4 Big Blinds). Le joueur au Big Blind décide alors de riposter. Il relance à 1.20$.

Là encore, c'est la troisième partie de la Starting Hands Chart qui intervient : " Resteals". Vous avez relancé en fin de parole alors que tout le monde s'était couché avant vous. Il s'agit donc d'un blind steal de votre part.

Un joueur situé dans les blinds décide alors de relancer, c'est ce qu'on appelle un resteal. Le fait de savoir si vous devez maintenant vous coucher ou bien vous mettre all-in dépend de la Starting Hands Chart.

Elle vous indique que vous pouvez vous mettre all-in avec toutes les paires à partir de paire de Neuf et avec As Valet, As Dame, et As Roi. Ici vous avez une paire de Neuf et devriez donc miser tout votre tapis.

En résumé

Nous avons vu dans cet article ...

  • ... que vous ne vous contentez jamais de suivre avant le flop. Si vous jouez vos cartes, alors vous relancez.
  • ... à quoi correspond la position et comment on la détermine.
  • ... quelles cartes vous jouez en fonction de la situation.
  • ... que vous relancez à 4 Big Blinds + 1 Big Blind par joueur entré dans le coup avant vous, quand personne n'a relancé.
  • ... que si quelqu'un relance avant ou après vous, et que votre main est encore jouable, alors vous misez tout votre argent, vous vous mettez all-in.
  • ... ce que sont le blind steal et le resteal et dans quels cas vous faites appel à ces coups.

Le dernier article de la série traite du jeu sur les différents tours d'enchères à partir du flop :

Accéder à l'article suivant : Comment jouer après le flop ?

 

Commentaires (21)

#1 brettwilde, 13/02/09 11h24

Très beau lifting! Articles et vidéos clairs, agréables et instructifs.
Mais j'ai remarqué que, preflop, on ne tient maintenant plus compte du rapport tapis restant:relance initiale quand on se fait relancer... Ce n'est plus rentable ou c'est jugé trop compliqué pour les débutants?

#2 MisterYoussef, 14/02/09 15h57

OUAI MEME REMARQUE QUE BRETTWILDE, c ' est pour moins effrayer les débutants, parceque la première avait tout de même l 'air plus sophiqtiquée.on ne sais plus quoi faire avec les A 10

#3 boponfire, 14/02/09 20h41

Avec AT tu te couches, c'était déjà comme ça dans la version précédente d'ailleurs.

Sinon, y'a quelques erreurs dans le paragraphe sur la manière de jouer face à une relance adverse, le tableau préconise ALL-IN avec les paires TT+ et AK alors que le paragraphe en dessous exclus AK de cet éventail.

D'ailleurs, ce paragraphe est pas très réaliste si ? ^_-
Une sur-relance adverse signifie souvent AA ou KK ? après ça dépend du joueur en face mais bon même aux basses limites, all-in avec TT ou JJ après une sur-relance adverse, ça me parait pas très réaliste(d'ailleurs j'ai testé, j'ai pris cher), à moins d'être sur que le mec en face est un gros maniac/bluffeur.

Sinon bon article, bonne base pour commencer à jouer et apprendre les rudiments du jeu aggro :)

#4 PuppetMastazZ, 12/03/09 22h47

Pas convaincu du tout... Déjà en petites limites quasiment personne ne call les relances à 4BB sans une très bonne main et 4x sur 5 tu fera zéro value sur des top pair.

Voler les blindes avec AA bof bof.

#5 sacha30, 31/03/09 15h17

salut,mi je crois que c quand meme a prendre a la legere 'avoir 10-10 et ce faire relancer ce mettre directement allin

#6 sacha30, 31/03/09 15h29

et aussi coucher une main comme AD en debut de parole c un peu relou,c quand meme un as vivant

#7 nico0702, 22/04/09 09h44

Si je suis la stratégie, je joue deux mains sur deux heures. Je reste un peu septique, mais comme je suis dans cette stratégie (du petit tapis) , je vais essayer de m'y tenir. Pas évident comme même, avec 20 buy in, si on a pas une seule main jouable, en fonction de la position, on se fait manger tout cru par les bb en 30 min. Dans ce cas on doit recave trop souvent, et on ne peut plus sortir avec 5 buyin de bénef car cela rembourse à peine les pertes des bb passées.
Sauf dans la situation ou l'on touche quelques belles mains qui passent sinon c'est chaud d'appliquer cette stratégie avec seulement 20 buy-in.
Je préfère mettre cette stratégie en place avec 40 buy in. Et c'est déjà pas simple.

#8 nico0702, 22/04/09 09h44

Si je suis la stratégie, je joue deux mains sur deux heures. Je reste un peu septique, mais comme je suis dans cette stratégie (du petit tapis) , je vais essayer de m'y tenir. Pas évident comme même, avec 20 buy in, si on a pas une seule main jouable, en fonction de la position, on se fait manger tout cru par les bb en 30 min. Dans ce cas on doit recave trop souvent, et on ne peut plus sortir avec 5 buyin de bénef car cela rembourse à peine les pertes des bb passées.
Sauf dans la situation ou l'on touche quelques belles mains qui passent sinon c'est chaud d'appliquer cette stratégie avec seulement 20 buy-in.
Je préfère mettre cette stratégie en place avec 40 buy in. Et c'est déjà pas simple.

#9 PattRiott, 18/05/09 06h18

Entièrement d'accord avec vous tous. Oui on aura à folder des JJ-QQ. Et bonne innitiative nico0702, si le fixed limit peut gérer 30 buy in, le no limit lui demande 45 buy in.

Mais attention, à la re-lecture de ton message, il me semble que tu confond "buy in" et "BB"

20BB = 20 fois ta big blind, aux table de $0.05/0.10 ça donne 0.10x 20= 2$ (2$ = ton buy in)

1 buy in est le montant que tu déposes à la table (2$).

Mais pour mettre 1$ en buy in, ça prend un BankRoll de 45 buy en no limit, donc 45$, un buy in de 2$ requiert donc 90$ de BR.

Dans mon blogue "Partir de zéro" sur le forum, j'ai décrit une stratégie (Med stack) qui s'harmonise mieux avec un capital de 50$ de départ et qui offre plus de souplesse dans la façon de jouer. Jugée peu conventionnelle par certains, qui pour la plus part ne jouent pas aux micro-limites.

Elle est adaptée aux micro-limites (0.01/0.02). Elle offre la possiblité de jouer plus souvent les pockets paires pour le set value et rend nos fold plus facile en cas de domination évidente. Plus difficile à contrer que la short stack strategy puisque le min raise n'a ancun effet sur elle. Enfin, dernier avantage à ne pas négliger, elle camoufle nos mains.

Mais surtout, elle vise essentiellement à réussir la promo, soit à conserver ou faire fructifier son capital (50$) et générer 2000 MCP en 90 jours.

J'ai utilisé cette strategie chaque fois que mon BR était menacé (autour de 50$ justement) et elle m'a toujours permis de me refaire.

Forum/Blogue/Partir de zéro

Venez me dire ce que vous en pensez!








#10 CrazyVegas82, 19/10/09 18h33

pour parer les recaves je n'hésite pas à relancer BU ou SB 2,5 ou 3BB avec des mains moyennes style A6 ou +, KJ à la limite. si t'es suivi tu "perds" pas trop, mais dans la plupart des cas on couche.

#11 Ph1l1pp3, 16/02/10 16h18

Remarque : les articles sur la Stratégie du Petit Tapis de rang Basique ont été mis à jour en février 2010. Il se pourrait que certains des commentaires ci-dessus ne soient plus d'actualité s'ils se réfèrent à des versions précédentes de cet article.

#12 DESCRIPTOR, 22/02/10 18h10

Bravo

#13 anisometropie, 01/08/10 11h26

Beaucoup de monde semble sceptique sur cette strategie, est-elle vraiment imbattable?

#14 kyzer13, 19/08/10 12h01

Certainement mais sur le long terme!!
Il faut dire aussi que ca peut venir très chiant par exemple tu a poiroter une demi heure pour toucher une jolie AD par exemple mais tu dois la coucher parce que t'es en début de parole. On ne peut plus trop parler de jeu vu que tout est contrôlé et prédéfini par des règles. Si tous les joueurs se pliaient à ces règles le poker deviendrait très chiant. On ne verrai plus les coups scandaleux ou un 5-6 sors un AA ...

#15 Lazarus82, 29/09/10 19h54

Merci beaucoup pour cet article!! C'est tout bête mais j'ai essayé d'appliquer ça en tournoi MTT, ça marche d'enfer!!

Certes il ne faut pas tout appliquer à la lettre, en particulier en début de tournoi. Genre les mains de style, sans parler des petites paires et d'aller chercher des couleurs pas cher.

Mais dès que les blinds augmentent, cette stratégie est carrément payante!! En tous cas, pour moi pauvre débutant, ça m'a appris l'impact de la position et la discipline (au début c'est dur de coucher QJ et A9 OS mais bon ça vaut le coup)

Bankroll doublée aujourd'hui!! Merci strategy poker (et j'suis même pas payé pour faire de la pub, peut être je devrais...)

#16 Aricomagic, 06/10/10 17h38

Stratégie payante mais ennuyeuse, il faut être patient, du coup à force on est vite tenté de passer outre pour jouer avec une main que l'on n'aurait pas dû jouer (selon cette strat), et en général on regrette. ^^

#17 Ph1l1pp3, 13/10/10 11h41

@16: voilà, la patience est une vertu indispensable pour jouer au poker profitablement. Si tu t'ennuies à cause du faible nombre de mains jouées, il est possible d'augmenter (progressivement) le nombre de tables jouées simultanément.

#18 Julien, 18/07/11 17h14

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser directement ici, ou sur le forum dans la partie stratégique !

http://fr.pokerstrategy.com/forum/board.php?boardid=178

#19 alienor500, 20/03/12 18h52

ben moi j'ai joué une mains, et je me suis fait craquer une paire de 10, par un as/rois slowplayé,et au flop as rois, bref quand c'est pas ton jour c'est pas ton jour. aujourd'hui je me suis faites plumée comme une bleue. j'ai mal à la tête et je vais regarder un film et oublier le poker au moins pour qqes heures. A croire qu'ils ont prog leurs logiciels contre moi, 2 lignes de php et le tour est joué :)

#20 christophe63406, 23/02/14 11h45

merci

#21 lordoog, 08/11/14 11h38

merci