Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Sit & Go (SnG)

Stratégie pour débutants en Sit & Go

SNG_beginner

Un tournoi Sit & Go est une variante de Texas Hold'em, le type de poker que l'on voit le plus souvent à la télévision. Dans un tel tournoi, une cagnotte est créée grâce à un droit d'entrée au tournoi dont chaque participant doit s'acquitter.

Dans un SnG, l'objectif est de remporter les jetons de tous les autres joueurs. Lorsqu'un joueur a perdu tous ses jetons, il doit quitter le tournoi. Les joueurs finissant aux deux ou trois premières places se partagent la cagnotte.

Avant de commencer : savez-vous déjà ce qu'est le Texas Hold'em et comment un tournoi Sit & Go fonctionne ? Si oui, alors vous pouvez vous lancer dans l'apprentissage de cette stratégie. Si non, vous pouvez lire cet article pour en apprendre les règles.

 

Comment cette stratégie fonctionne-t-elle ?

Dans un SnG, la bonne approche dépend du nombre de jetons dont vous disposez par rapport à la taille des blinds (les mises obligatoires dont doivent s'acquitter deux joueurs au début de chaque tour).

C'est la raison pour laquelle, au début de chaque main, vous comparez le nombre de jetons de votre tapis à la taille du big blind :

  • On considère que vous avez beaucoup de jetons lorsque vous avez plus de 12 big blinds
  • et que vous en avez peu lorsque vous avez 12 big blinds ou moins.

Le principe de cette stratégie est de ne jouer que peu de mains (seulement les plus fortes) lorsque vous avez plus de 12 big blinds. Ce n'est qu'une fois que les blinds deviennent élevés que l'on gagne de l'argent. C'est la raison pour laquelle, une fois que vous avez 12 big blinds ou moins, vous commencez à jouer bien plus de mains. Vous attaquez alors vos adversaires afin de les éliminer du tournoi. Cette approche vous donne un avantage conséquent sur la plupart des joueurs.

 

Avec plus de 12 big blinds : Comment jouer avant le flop ?

Si votre tapis contient plus de 12 fois le big blind, alors protéger vos jetons prime sur la nécessité de prendre des risques. Ne pas perdre de jetons est plus important qu'en gagner. Nos experts de poker ont élaboré un tableau à même de vous dire exactement quelle est la meilleure approche une fois que vous recevez vos deux cartes au début d'une main.

 

Étape 1 : quelles cartes avez-vous en main ?

Tout d'abord, il vous faut vérifier la main que vous avez. Le tableau créé par nos experts utilise les abréviations standards, basées sur le nom anglais des cartes...

A As
K Roi
Q Dame
J Valet
T Dix
9 Neuf
 

... une lettre ou un chiffre désigne une carte, ce qui fait que vos deux cartes de départ sont représentées par deux signes...

77 une paire de sept
JJ Une paire de valets
AT Un as et un dix
KQ Un roi et une dame
 

 

Étape 2 : Quelle est votre position à la table ?

Ensuite, vous devez déterminer votre position. En soi, celle-ci désigne tout simplement le nombre de joueurs restant à parler derrière vous. Pour ce faire, il vous suffit de compter, en commençant par les joueurs qui ont payé les blinds :

Positions à une table de poker

Blinds Les deux joueurs s'étant acquitté d'un blind.

Fin de parole Les deux joueurs à la droite des blinds.

Milieu de parole Les trois joueurs à la droite de la fin de parole.

Début de parole Les trois joueurs à la droite du milieu de parole.

S'il y a moins de dix joueurs, alors toutes les positions ne sont pas occupées. Il vous faut commencer par déduire les positions du début de parole. Si, par exemple, il n'y a que 7 joueurs, alors il n'y a pas de début de parole.

 

Étape 3 : Pour quelle action devriez-vous opter ?

Pour finir, trouvez l'action recommandée dans le tableau ci-dessous. Vos cartes déterminent la ligne que vous devez consulter, et votre position, la colonne.

Tableau 1 : Avant le flop avec plus de 12 big blinds

Vos cartesDébut de paroleMilieu de paroleFin de parole et blinds
AA, KK, QQ Raise / All-in
AK Raise / All-in
JJ Raise / Fold > Raise / All-in
TT, 99, 88 Fold Raise / Fold
77 Fold > Raise / Fold
AQ Fold Raise / Fold
AJ, AT Fold > Raise / Fold
KQ, KJ Fold > Raise / Fold
Toutes les autres mains Fold
  • Raise / Fold : Si personne n'a relancé avant vous, vous relancez. Dans le cas contraire, vous vous couchez. Vous vous couchez également si quelqu'un relance derrière vous.
  • Raise / All-in : Vous relancez systématiquement. Si quelqu'un a relancé avant ou derrière vous, vous relancez à nouveau. L'idéal étant de réussir à faire rentrer tous ses jetons (all-in) avant que les cartes du flop ne soient dévoilées.
  • Fold : Vous vous couchez. La seule exception que l'on rencontre ici est lorsque vous vous êtes acquitté du big blind et avez la possibilité de checker. Auquel cas, évidemment, vous prenez le check qui vous est offert.

Astuce : Relancez toujours aux alentours de 3 fois le big blind + 1 big blind pour chaque joueur ayant fait un call avant votre tour. Si vous relancez après que quelqu'un a déjà relancé, alors misez aux alentours de trois fois le montant de sa relance.

Télécharger la documentation comprenant ce tableau au format PDF (0.2MB)

 

Exemples

Exemple 1 Masquer exemple Montrer exemple
Vos cartes : Votre position :
Milieu de parole
Situation :
Un joueur a relancé en début de parole.

Votre action : Vous relancez à nouveau. La case correspondant à deux as (AA) en milieu de parole recommande "Raise / All-in" Cela signifie que, si un autre joueur relance, vous devriez vous efforcer de pousser votre adversaire à finir all-in avant que les cartes du flop ne soient dévoilées.

Exemple 2 Masquer exemple Montrer exemple
Vos cartes : Votre position :
Début de parole
Situation :
Tout le monde s'est couché avant vous.

Votre action : Vous vous couchez. Ne vous laissez pas berner par ces cartes, fortes en apparence. Dans un tournoi SnG, une paire de dix (TT) en début de parole n'est pas une main forte.

Exemple 3 Masquer exemple Montrer exemple
Vos cartes : Votre position :
Fin de parole
Situation :
Deux joueurs du milieu de parole ont suivi, mais n'ont pas relancé.

Votre action : Vous relancez. L'entrée correspondant à roi-dame (KQ) en fin de parole dit "Raise / Fold". Vous relancez une fois et vous couchez si quelqu'un derrière vous relance à nouveau. Vous vous couchez également si un joueur vous précédant a déjà relancé. Les deux joueurs ayant suivi avant vous n'influencent pas le choix de votre action. La seule chose qui vous importe dans ce cadre est de savoir si les autres joueurs ont relancé ou non.

 

Avec plus de 12 big blinds : Comment jouer après le flop ?

Si la main n'est pas terminée dès le premier tour d'enchères, alors il en reste encore trois à venir. Encore une fois, nos experts ont élaboré un tableau à même de vous aider à prendre chacune de vos décisions :

 

Étape 1 : Quelle main de poker avez-vous ?

C'est la meilleure combinaison possible entre vos deux cartes et les 3 à 5 cartes communes qui détermine votre main. Il y a deux catégories de mains de poker que vous pouvez continuer à jouer ici :

Les mains de poker de la catégorie : "Top paire ou mieux"

Mains de pokerVous avezCartes communesDescription
Top paire Une de vos cartes forme une paire avec la plus haute des cartes communes.
Overpair Vos deux cartes forment ensemble une paire plus élevée que la plus haute des cartes communes.
Double paire Vos deux cartes forment chacune une paire avec une des cartes communes.
Monster Une main de poker encore meilleure : brelan, quinte, couleur, full, carré, quinte flush. Voir l'article expliquant les règles du Texas Hold'em

Les mains de poker de la catégorie "tirages forts"

Mains de pokerVous avezCartes communesDescription
Tirage couleur fort à deux cartes Vos deux cartes sont assorties et deux des cartes communes sont de même couleur que celles-ci.
Tirage couleur fort à une carte Vous avez un as ou un roi de la même couleur que trois cartes communes.
Tirage quinte fort Vos cartes et les cartes communes forment une suite de 4 cartes directement consécutives.

 

Étape 2 : Quel est le tour d'enchères actuel ?

La colonne du tableau que vous devez consulter est donnée par le tour d'enchères actuel :

  • Flop : Le deuxième tour d'enchères, sur lequel trois cartes communes se trouvent sur la table, face découverte.
  • Turn : Le troisième tour d'enchères. Quatre cartes se trouvent sur la table, face découverte.
  • River : Le quatrième tour d'enchères. Il y a cinq cartes face découverte sur la table.

 

Étape 3 : Pour quelle action devriez-vous opter ?

Une fois que vous avez la bonne ligne et la bonne colonne, vous pouvez déterminer votre action :

Tableau 2 : Après le flop avec plus de 12 big blinds

Vous avezFlopTurnRiver
Top paire ou mieux Bet / Raise Bet / Raise Bet / Raise
Tirage fort Bet / Raise Bet / Raise Check / Fold
Toutes les autres cartes Check / Fold Check / Fold Check / Fold
Exception Si vous avez payé le big blind et checké avec le flop, alors vous jouez également en "check / fold" avec vos top paires et tirages forts. Et jouez en "Bet / Raise" avec vos overpairs ou mieux.
  • Check / Fold : Vous n'investissez pas d'argent. Vous checkez si possible. Si quelqu'un mise, vous vous couchez.
  • Bet / Raise :
    • Si personne n'a encore misé, vous misez aux alentours des 2/3 du pot.
    • Si quelqu'un a misé avant vous, vous relancez à 3 fois sa mise + le pot.
    • S'il y a eu une mise avant vous ou une relance derrière vous, vous misez tous vos jetons (all-in)

Rappel : Si vous vous retrouvez sur la river avec un tirage fort que vous n'avez pas réussi à réaliser, alors vous devriez abandonner en checkant puis en vous couchant face à une mise.

Télécharger la documentation comprenant ce tableau au format PDF (0.2MB)

 

Exemples

Exemple 1 Masquer exemple Montrer exemple
Vos cartes : Flop :

Avant le flop : Vous êtes en milieu de parole. Un joueur a suivi avant vous en début de parole et vous relancez. Il suit votre relance tandis que tous les autres joueurs se couchent.

Sur le flop : Le joueur commence par checker.

Votre action : Vous misez aux alentours des 2/3 du pot. Vous tenez une overpair, soit une main de poker très forte. Vous essayez d'extraire le plus de jetons possible de votre adversaire. S'il relance, vous relancez à nouveau. S'il vous suit, vous misez à nouveau sur le turn et la river.

Exemple 2 Masquer exemple Montrer exemple
Vos cartes : Flop : Turn :

Avant le flop : Même situation que dans l'exemple 1. Vous êtes en milieu de parole, relancez, puis êtes suivi par un joueur en début de parole.

Sur le flop : L'autre joueur checke. Avec votre overpair, vous misez aux alentours des 2/3 du pot. Cette fois-ci, votre adversaire suit votre mise et vous voyez tous deux la carte du turn.

Sur le turn : Le joueur checke avant vous.

Votre action : Vous checkez à nouveau. Avec l'apparition d'un as sur le turn, la situation a changé. Vous n'avez plus une overpair. Il n'y a pas d'intérêt à continuer de miser puisque les seules cartes avec lesquelles votre adversaire continuera maintenant à jouer sont celles qui battent les vôtres.

Exemple 3 Masquer exemple Montrer exemple
Vos cartes : Flop :

Avant le flop : Vous avez payé le big blind. Un joueur en début de parole et un joueur en milieu de parole ont suivi sans relancer. Vous checkez et voyez le flop gratuitement.

Sur le flop : Vous êtes le premier à parler.

Votre action : Vous checkez et si un des deux joueurs mise, vous vous couchez. Vous avez top paire, mais, dans cette situation, cette main ne vaut pas grand-chose. Lorsque vous avez payé le big blind et avez eu l'occasion de checker avec le flop, vous ne devriez ensuite jouer qu'overpair ou mieux. Checkez avec vos top paires et couchez les face à une mise.

 

Avec 12 big blinds ou moins : Comment jouer avant le flop ?

Lorsque les blinds augmentent et que votre tapis passe en dessous des 12 big blinds, vous revoyez votre agressivité à la hausse et jouez plus de mains. Vous devriez maintenant ne choisir qu'entre une relance impliquant tous vos jetons (all-in) ou un fold. 

 

Étape 1 : Quelle est votre position / celle de votre adversaire ?

Tout d'abord, il vous faut encore une fois connaître la position d'un joueur. Cette fois-ci cependant, il ne s'agit pas toujours de votre propre position. Il y a une grosse différence entre les situations où vous êtes le premier à pouvoir faire quelque chose et les situations où quelqu'un a déjà misé, relancé ou suivi.

  • Tout le monde s'est couché avant vous : Vous vous servez de votre propre position
  • Dans le cas inverse : Vous vous servez de la position du joueur qui a suivi, misé ou relancé en premier.

 

Étape 2 : Combien de big blinds avez-vous ?

Il vous faut ensuite déterminer exactement combien de jetons vous avez, en nombre de big blinds. Par exemple, si le big blind s'élève à 100 jetons et que vous en avez 1200, alors vous avez 12 big blinds.

 

Étape 3 : Devez-vous opter pour un all-in ou un fold ?

Une fois muni de votre position ou de celle de votre adversaire, vous pouvez consulter les tableaux suivants. Ils vous indiquent avec quelles cartes vous mettre all-in. Référez-vous à la première table pour les situations où tout le monde s'est couché avant vous. Dans le cas inverse, servez-vous du deuxième tableau.

Tableau 3 : Tableau de all-in lorsque tout le monde s'est couché avant vous

Votre positionVos big blindsCartes offsuitCartes assortiesPaires
Début et milieu 12-10 AK-AQ AK-AT AA-66
9-6 AK-AT
KQ-KT
QJ-QT
JT
AK-A2
KQ-K4
QJ-Q8
JT-J7
T9-T7
98
AA-22
5 ou moins AK-A2
KQ-K8
QJ-QT
JT
AK-A2
KQ-K4
QJ-Q6
JT-J7
T9-T6
98-96
87-86
76-75
65
AA-22
Fin de parole et blinds 12-1 AK-A2
KQ-K4
QJ-Q9
JT-J9
T9 
AK-A2
KQ-K2
QJ-Q2
JT-J7
T9-T6
98-96
87-86
76-75
65
AA-22

 

Tableau 4 : Tableau de all-in lorsque quelqu'un a suivi, misé ou relancé avant vous

Position de l'adversaireVos big blindsCartes offsuitCartes assortiesPaires
Début de parole 12-7 AK-AQ AK-AQ AA-TT
6 ou moins AK-AQ AK-AQ AA-88
Milieu de parole 12-7 AK-AQ AK-AQ AA-77
6 ou moins AK-AJ AK-AJ AA-77
Fin de parole 12-7 AK-AT
KQ
AK-A7
KQ
AA-55
6 ou moins AK-A5
KQ-KT
QJ
AK-A5
KQ-KT
QJ
AA-55
Blinds 12-7 AK-A8
KQ
AK-A2
KQ
AA-22
6 ou moins AK-A2
KQ-KT
QJ
JT
AK-A2
KQ-KT
QJ
JT
AA-22
Exception : Sitôt que deux joueurs ou plus se sont déjà mis all-in avant vous, alors vous vous mettez all-in avec AA, KK, QQ, JJ et AK. Et vous vous couchez avec toutes les autres mains.

 

Les trois dernières colonnes indiquent avec quelles mains vous devriez vous mettre all-in. Chacune des trois colonnes représente une catégorie distincte de mains :

  • Cartes offsuit : Vos deux cartes sont de couleurs différentes et ne forment pas de paire.
  • Cartes assorties : Vos deux cartes sont de la même couleur.
  • Paire : Vos deux cartes forment une paire :)

Afin de rendre les choses plus faciles, nous avons regroupé les cartes aux caractéristiques similaires : deux combinaisons de cartes séparées par un "-" indiquent : "Prenez ces deux combinaisons et toutes celles se situant entre les deux."

  • Ainsi, "AA-66" comprend AA, KK, QQ, JJ, TT, 99, 88, 77 et 66.
  • "AK-AT" comprend AK, AQ, AJ, AT.
  • "KQ-KT" comprend KQ, KJ, KT.

Si vos cartes sont répertoriées dans les trois dernières colonnes, mettez-vous all-in. Sinon, couchez-vous.

Télécharger la documentation comprenant ce tableau au format PDF (0.2MB)

 

Exemples

Exemple 1 Masquer exemple Montrer exemple
Vos cartes : Votre position :
Milieu de parole
Votre tapis : 7 big blinds

Situation : Il n'y a plus que 7 joueurs dans le tournoi. Tous les joueurs avant vous se sont couchés.

Votre action : Vous vous mettez all-in. Dans cette situation, il vous faut consulter le premier des deux tableaux de all-in, qui vous sert lorsque tout le monde s'est couché avant vous. Ce tableau vous indique qu'avec un tapis de 9 à 6 big blinds, vous pouvez vous mettre all-in avec "QJ-Q8" si ces cartes sont assorties (les deux cartes sont de la même couleur). Votre main (Q9s) fait partie de ce groupe de cartes. Dans cette situation vous vous mettriez all-in avec n'importe quelle dame accompagnée au moins par un huit de la même couleur.

Exemple 2 Masquer exemple Montrer exemple
Vos cartes : Votre position :
Fin de parole
Votre tapis : 12 big blinds

Situation : Il n'y a plus que 7 joueurs dans le tournoi. Tous les joueurs avant vous se sont couchés.

Votre action : Vous vous mettez all-in. Encore une fois, il vous faut regarder le premier tableau. Mais cette fois-ci, dans la ligne pour les positions "Fin de parole et blinds" et les tapis de "12-1" big blinds. Puisque vos deux cartes sont de couleurs différentes, il vous faut consulter la colonne "offsuit" pour voir si vos cartes y sont répertoriées. Elles le sont. K5 fait partie du groupe "KQ-K4" qui indique que, dans cette situation vous vous mettriez all-in avec tous les rois accompagnés au moins d'un 4.

Exemple 3 Masquer exemple Montrer exemple
Vos cartes : Votre position : Blinds Votre tapis : 5 big blinds

Situation : Un joueur en fin de parole se met all-in. Les autres joueurs se couchent.

Votre action : Vous vous mettez all-in. Dans cette situation, il vous faut consulter le deuxième tableau, dont vous vous servez lorsqu'un autre joueur a déjà suivi ou relancé. Ici, il vous faut regarder l'avant-dernière ligne, dans la mesure où vous êtes assis aux blinds et avez "6 ou moins" big blinds dans votre tapis. Puisque votre main QJ est répertoriée dans la colonne "cartes offsuit" (vous avez deux cartes de couleurs différentes), vous vous mettez all-in.

 

Avec 12 big blinds ou moins : Comment jouer après le flop ?

La seule situation dans laquelle vous voyez un flop sans être all-in est celle où vous êtes au big blind et avez pu voir le flop au moyen d'un check. Dans un tel cas, vous jouez, comme évoqué plus tôt, en "Bet / Raise" avec top paire ou mieux et tous vos tirages forts. Et en "Check / Fold" Avec toutes les autres mains.

 

Concept avancé : Lorsque tous les joueurs derrière vous ont moins de 12 big blinds

Il peut arriver que vous ayez, certes, plus de 12 big blinds mais que tous les joueurs restant à parler derrière vous aient moins de 12 big blinds. Normalement, vous adopteriez l'approche présentée au début de cet article. Mais, dans ce cas particulier, il est préférable d'opter pour l'approche suivante :

  • Si personne n'est encore entré dans le pot avant vous, utilisez le tableau de all-in en vous servant du nombre de blinds du plus gros tapis situé après vous.
  • Si quelqu'un est déjà entré dans le pot et que lui, comme les joueurs derrière vous, ont moins de 12 big blinds, utilisez la deuxième table de all-in en vous référant au nombre de blinds du joueur entré dans le pot avant vous.

 

Gestion de la bankroll

La dernière chose que vous devriez connaître est appelée la gestion de la bankroll. Il vous faut tout d'abord songer à un montant raisonnable que vous êtes prêt à investir dans le poker. C'est ce qui constituera votre bankroll, ou votre capital de poker.

Afin de protéger efficacement votre investissement et vous assurer d'avoir une carrière de poker pérenne est couronnée de succès, il vous faut ne jamais investir plus de 1-2% de votre bankroll sur un seul SnG. Ce qui signifie que vous devez toujours avoir entre 50 et 100 buy-ins. Veuillez noter que cette règle n'est pas taillée dans le marbre, dans la mesure où une bonne gestion de la bankroll dépend de nombreux facteurs, comme le niveau des buy-ins, la vitesse des tournois (normaux, turbos, hyperturbos), le nombre de participants et la structure de paiement.

Une gestion de la bankroll plus agressive vous permet, certes, de monter plus vite dans les limites, mais elle implique également le risque de devoir redescendre plus vite durant une série malchanceuse. À l'inverse, opter pour l'approche prudente en ayant encore plus de buy-ins implique une montée plus lente, mais un risque moindre de devoir redescendre. Au final, la décision vous incombe.

 

Etapes suivantes

Maintenant que vous savez comment jouer un tournoi Sit & Go, vous pouvez consulter notre section stratégique pour des articles plus poussés qui feront de vous un meilleur joueur.

Tous les articles stratégiques de Sit & Go

 

Commentaires (16)

#1 Elmander31, 05/01/14 07h59

Existe t-il une version FR de la nouvelle stratégie débutant pour les SnG ?

#2 jamesdouglasmorrison, 20/01/14 16h06

bonjour <br /> <br /> merci pour ces articles de qualité. <br /> Je me demande: est ce qu'il faut appliquer cette stratégie en fonction de 12BB+ ou 12BB- tout au long de la partie. Je suis un peu surpris parce que je suppose qu'à la bulle et les étapes suivantes, on joue un peu différemment non? ou bien les tableaux présentés dans cet article restent valables dans les dernieres phases d'un STG (bulle, à3, HU)? <br /> merci<br /> Cordialement

#3 Elmander31, 27/01/14 17h58

Salut, <br /> <br /> Je pense que cette stratégie est surtout faite pour les débutants afin d'avoir un plan de jeu qui tient légèrement la route pour toutes les phases de jeu. <br /> <br /> Plus tu monteras dans les rangs, plus tu auras accès à des stratégies particulières selon le moment de la partie.

#4 christophe63406, 23/02/14 11h26

mrci

#5 Nurkis, 29/07/14 13h38

Un bon petit rappel après 2 ans d'interruption pokeristique :)

#6 19Seb77, 16/08/14 15h34

Salut apres un break de qqs annees au poker je me pose la question suivante : <br /> <br /> On relance de 4 BB comme à l'époque ou de 3 BB comme stipulé dans cet article?

#7 Rambo34, 18/08/14 18h30

Salut,<br /> merci pour cet article et cette stratégie qui m'ont permis de bien progresser en S&G. J'essaye de l'adapter en fonction des autres joueurs de la table et les résultats sont là.<br /> Merci

#8 19Seb77, 19/08/14 13h24

Je me permets de répondre à ma question.<br /> <br /> La question de la taille des relances est traitée ds un article de la section statut bronze.<br /> <br /> Merci.

#9 geantrfr, 06/10/14 11h03

merci pour ces articles de qualité.

#10 papass83, 27/01/15 17h26

Tiens un coup de frais qui fais du bien et un peu plus loose que l'article de l'époque

#11 chinovar, 30/03/15 19h31

Bravo , excellent article , pour démarrer le poker SNG ! Je vais expérimenté cette stratégie , afin de partir sur de bonnes bases. Merci .

#12 JawadElMahdi, 27/04/15 14h40

tres bon article, ca fait plaisir

#13 Jurrel, 26/08/15 20h38

Super merci

#14 MagicVPX, 05/01/16 15h28

il est parfois bon de réviser les bases. Merci.

#15 TheMistiko, 09/12/16 10h54

Sympa l'article

#16 DrazaAa75, 08/03/17 22h59

il y a une erreur dans l'explication du "bet/raise" avec + de 12 BB :<br /> <br /> "<br /> Si quelqu'un a misé avant vous, vous relancez à 3 fois sa mise + le pot.<br /> S'il y a eu une mise avant vous ou une relance derrière vous, vous misez tous vos jetons (all-in)<br /> "<br /> <br /> Je ne comprends pas la différence entre le all in et la relance à 3 fois la mise + le pot (d'ailleurs le pot en + c'est pas trop ?) <br /> Et est ce que tout ça c'est valable pour les tournois non S&G ?<br /> Cordialement