Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Sit & Go (SnG)

Comment jouer avant le flop ?

Comment jouer avant le flop? 1348

Introduction

Dans cet article
  • Comment utiliser les tables de mains départ ou Starting-Hands-Charts
  • Qu'est-ce que le vol de blinds (blind steal)? Qu'est-ce que le steal reraise?
  • Comment maîtriser la fin de tournoi

Téléchargements

Vous avez appris dans l'article précédent que les Sit and Go se déroulent en trois phases : le début de tournoi avec des blinds peu élevés par rapport à des tapis relativement profonds, le milieu de tournoi avec des blinds qui commencent à se faire sentir et la fin de tournoi lorsque les blinds sont très élevés.

Étant donné qu'en Sit and Go l'objectif est de survivre le plus longtemps possible, toute votre stratégie doit tendre vers la phase finale. Votre objectif n'est en aucun cas de gagner à tout prix des jetons dès le début ou encore de sortir le plus d'adversaires possibles.

Vous trouverez dans cet article des tables de mains de départ  - Starting-Hands-Charts en anglais - pour le début et le milieu de tournoi. Elles ont été élaborées à partir de calculs mathématiques et du retour d'expérience de joueurs de tournoi professionnels, et vous indiquent toutes les cartes jouables à un moment donné du Sit and Go.

Téléchargez ici la version imprimable des charts et des aperçus de mains

Pour le jeu en fin de tournoi, nous vous proposons  un programme d'entraînement spécial, avec lequel vous pourrez apprendre la stratégie optimale. Ce programme est mis à votre disposition gratuitement et peut être téléchargé à travers ce lien :

Téléchargez ici le logiciel d'entraînement pour le jeu en fin de tournoi

Comment jouer en début de tournoi ?

La phase initiale se distingue par le fait que les blinds sont faibles. En proportion, votre tapis ainsi que ceux de vos adversaires sont élevés. Vous pouvez utiliser la règle de base suivante : la phase initiale prend fin lorsque votre tapis ne contient plus que 24 Big Blinds.

Si vous avez plus de 24 Big Blinds, alors vous jouez suivant la Starting-Hands-Chart correspondant au début de tournoi.

La base de votre stratégie dans cette phase est de ne jouer que des situations dans lesquelles vous avez clairement la meilleure main. On dit encore : no tough decisions ! Pas de décisions difficiles ! Cela signifie que vous n'entrez en jeu qu'avec les cartes qui sont généralement encore en tête au flop, ou bien vous permettent de toucher la meilleure main, et qui peuvent donc être jouées sur les différents tours d'enchères sans trop se casser la tête.

La Starting-Hands-Chart (SHC) pour le début de tournoi vous est présentée ci-dessous. Vous y trouverez toutes les mains qui peuvent être jouées de façon profitable ainsi que le jeu optimal associé. 

 

Téléchargez ici la version imprimable des charts et des aperçus de mains

Starting-Hands-Chart pour le début de tournoi


Mains Relances avant  vous Début de parole Milieu de parole Fin de parole Blinds
  Aucune Relancer
AA, KK Une et une seule Relancer
  Plus d'une all-in
  Aucune Relancer
QQ Une et une seule Relancer
  Plus d'une Se coucher
  Aucune Relancer
AK Une et une seule Suivre
  Plus d'une Se coucher
JJ, TT Aucune Suivre Relancer
  Au moins une Se coucher
99 bis 22 Aucune Suivre
  Au moins une Se coucher
AQ, AJ, KQ Aucune Se coucher Relancer
  Au moins une Se coucher
Règles particulières
En cas de relance derrière vous, vous ne jouez plus que AA, KK, QQ et AK en vous mettant directement all-in. Vous couchez toutes les autres cartes.
Si un adversaire relance de plus de 6 Big Blinds, alors vous ne jouez plus que AA, KK, QQ et AK en vous mettant directement all-in. Vous couchez toutes les autres cartes.

Comment lire la chart ?

COLONNE 1 : QUELLES SONT VOS CARTES ?

La colonne située à l'extrême gauche contient la liste des mains de départ qui peuvent être jouées. Tout ce qui ne figure pas dans cette liste ne devrait pas être joué - cela ne pourrait en effet vous attirer que des ennuis.

Chaque carte est représentée par une lettre ou un chiffre. Les lettres correspondent à une abréviation du terme anglais, par exemple Q pour Queen.

Symboles utilisés pour représenter les cartes


  A   As
  K   Roi (King)
  Q   Dame (Queen)
  J   Valet (Jack)
  T   Dix (Ten)
  9   Neuf
COLONNE 2 : EST-CE QUE QUELQU'UN A DÉJÀ RELANCÉ ?

Lorsque vous avez une main éventuellement jouable, encore faut-il savoir ce qu'ont fait les joueurs situés avant vous. Est-ce que quelqu'un a déjà relancé ou bien au contraire n'y a-t-il eu aucune relance ?

C'est pourquoi vous trouvez les différents cas possibles listés dans la deuxième colonne de la SHC. En tenant compte du nombre de relances effectuées avant vous, vous trouvez dans une troisième colonne la consigne de jeu associée. Vous savez alors si vous devez suivre, relancer, ou vous coucher.

COLONNES 3-6 : QUE FAITES-VOUS ?

En plus de vos cartes et des actions adverses, un troisième facteur intervient de façon décisive : la position.

Au poker, la position n'indique rien d'autre que l'ordre dans lequel vous allez devoir parler.

Les positions à la table de poker


SB BB UTG1 UTG2 UTG3 MP1 MP2 MP3 CO BU

Les deux positions occupées par les blinds SB et BB
Les deux joueurs qui ont payé les mises obligatoires sont appelés SB pour Small Blind et BB pour Big Blind.  Ils sont assis directement à la gauche du donneur (dans le sens des aiguilles d'une montre).

Les trois positions du début de parole UTG1, UTG2 et UTG3
Les trois joueurs qui sont assis à la gauche des blinds dans le sens des aiguilles d'une montre occupent le début de parole. Ils sont désignés par UTG1, UTG2 et UTG3. L'abréviation vient de l'expression anglaise Under The Gun (sous le canon du fusil) qui traduit le fait que ces positions sont parmi les plus mauvaises, les joueurs étant obligés de parler en premier, comme s'ils devaient agir sous la menace d'un fusil. 

Les trois positions du milieu de parole MP1, MP2 et MP3
Viennent ensuite trois joueurs supplémentaires (toujours dans le sens des aiguilles d'une montre), qui forment le milieu de parole.

Les deux positions de la fin de parole CO et BU
Les dernières positions sont occupées par le joueur qui précède le donneur et le donneur lui-même. Elles sont appelées Cut-off (CO) et Button (BU). Par Button (bouton) on se réfère au palet qui est utilisé pour signaler l'emplacement du donneur, également appelé bouton du donneur.

 QUE SE PASSE-T-IL LORSQU'UN JOUEUR EST ÉLIMINÉ ?

S'il ne reste plus que neuf joueurs à la table, alors le début de parole contient une position de moins. Avec huit joueurs, il ne reste plus qu'une seule position en début de parole sur les trois qui le composaient au départ.

À chaque fois qu'un joueur quitte la table, on supprime une position en commençant par le début de parole, avant de poursuivre avec le milieu de parole et de terminer par la fin de parole.

Combien misez-vous ?

La plupart des cartes jouables conduisent à une relance avant le flop. Lorsque vous relancez, vous devriez toujours respecter certaines règles concernant la taille de vos mises.

  • Une relance standard s'élève à 4 Big Blinds. C'est la relance que vous effectuez lorsque personne n'est entré en jeu avant vous.
  • Pour chaque joueur qui est entré en jeu avant vous sans relancer, vous ajoutez un Big Blind à ce montant.
  • Si une relance a déjà été effectuée alors vous relancez à trois fois le montant de la relance en question.
  • S'il y a eu plusieurs relances avant vous, alors vous relancez à trois fois le montant de la dernière relance effectuée.
  • Pour chaque joueur qui est déjà entré en jeu en payant une relance adverse, vous rajoutez une fois le montant de la relance.
  • Si vous devez investir plus de la moitié de vos jetons pour une relance, alors vous vous mettez directement all-in.

Ces règles ont été validées par la pratique. Votre relance ne doit en aucun cas être trop faible et offrir ainsi un bon prix à l'adversaire. Elle ne doit pas non plus être trop élevée au risque de ne trouver des clients que dans les cas où vous êtes battu.

  • Personne n'a encore relancé : 4 Big Blinds + 1 Big Blind par joueur déjà entré en jeu
  • Quelqu'un a déjà relancé : 3 * la relance + 1 * la relance par joueur ayant payé cette relance
  • Votre relance vous amènerait à miser plus de la moitié de vos jetons : mettez-vous directement all-in

Rassurez-vous, cela ne représente pas autant de calculs qu'on pourrait le penser au premier abord. Ces règles deviendront rapidement des réflexes pour vous.

EXEMPLES

1. Le Big Blind vaut 10 jetons. Personne n'est entré dans le coup avant vous. Vous relancez alors à 40 jetons.

2. Le Big Blind vaut 10 jetons. Deux joueurs sont entrés en jeu avant vous sans relancer. Vous relancez alors à 60 jetons, 4 Big Blinds + 1 Big Blind pour chacun des deux joueurs.

3. Un joueur a relancé à 40 jetons avant vous. Si vous avez des cartes qui vous le permettent alors vous relancez à 3 * 40 = 120 jetons, soit trois fois la relance adverse.

4. Un joueur a relancé à 40 jetons avant vous et deux autres joueurs ont payé cette relance. Vous relancez alors à 3*40+2*40 = 200 jetons, soit trois fois la relance + une fois la relance pour chacun des deux joueurs ayant payé.

Exemples pratiques

EXEMPLE 1
Avant le flop - Blinds: 5/10 - 10 Joueurs
Vous êtes en MP1
  • UTG1, UTG et UTG3  se couchent
  • Vous payez 10.

Vous occupez ici la première place du milieu de parole (MP1) et avez une paire de 4. Pour toutes les paires allant de 22 à 99, la SHC indique que vous pouvez suivre avant le flop à partir du moment où personne n'a encore relancé. C'est bien le cas ici et vous pouvez donc suivre afin de voir si vous touchez le brelan au flop.

EXEMPLE 2
Avant le flop - Blinds: 15/30 - 10 Joueurs
Vous êtes en MP3
  • UTG1, UTG2, UTG3 et MP1 se couchent
  • MP2 paye 30
  • Vous vous couchez

Voici une situation typique où les débutants se trompent systématiquement. Vous avez un As de la même couleur que la carte qui l'accompagne et personne n'a relancé avant vous. C'est vrai, vous pourriez payer et voir ce que vous amène le flop.

Mais le problème n'est pas uniquement le fait que des joueurs situés derrière vous peuvent encore relancer. Le plus gros problème vient des mains que vous pouvez toucher au flop. Une paire de 4 ne vaudrait pas grand chose. Si vous touchez un As, alors vous risquez de passer un mauvais moment en cas d'action de la part d'un adversaire. Votre paire ne vaudrait pas grand chose à cause d'une carte accompagnatrice trop faible.

Par ailleurs, vous ne toucherez que très très rarement une couleur. Il est beaucoup plus probable que le flop ne contienne que deux cartes à coeur et il vous manque alors une cinquième carte de cette couleur - vous avez alors ce qu'on appelle un tirage couleur. Votre couleur peut se réaliser au turn ou à la river, mais le problème est que vous aurez souvent dû payer un montant considérable au préalable, transgressant ainsi la règle numéro 1 : Ne pas risquer inutilement vos jetons !

Vous n'avez aucune raison de dilapider vos jetons en misant sur une main spéculative. Et comme vous n'avez pratiquement aucune chance d'obtenir une situation favorable au flop avec A4, vous vous couchez avant le flop. Le fait qu'il s'agit de la bonne décision est confirmé par le fait que cette main n'apparaît pas dans la SHC.

EXEMPLE 3
Avant le flop - Blinds: 10/20 - 10 Joueurs
Vous êtes en MP2
  • UTG1 et UTG2 se couchent
  • UTG3 et MP1 paient 20
  • Vous relancez à 120

Il est toujours agréable de recevoir une paire de Rois. Vous saviez sans doute déjà par vous-même qu'avec cette main on doit mettre le plus de jetons possible au milieu avant le flop, même si la SHC est là pour le rappeler en cas de doute. Vous devriez donc relancer. La question est de savoir à combien.

Le Big Blind vaut 20 jetons. 2 joueurs sont entrés dans le coup. Quand personne n'a encore relancé, votre relance s'élève toujours à 4 Big Blinds + 1 Big Blind par joueur déjà entré en jeu. Cela fait donc 6 Big Blinds au total, soit 120 jetons.

Comment jouer en milieu de tournoi ?

La phase intermédiaire débute lorsque votre tapis passe à 24 Big Blinds ou moins. Elle prend fin lorsque votre tapis tombe à 13 Big Blinds ou moins et que vous entrez alors dans la phase Push-or-Fold.

Si vous avez 24 Big Blinds ou moins, mais plus de 13 Big Blinds, alors vous basez votre jeu sur la Starting-Hands-Chart pour le milieu de tournoi ainsi que sur les aperçus de mains pour le vol de blinds et le steal reraise.

Comme vous pouvez le constater dans la SHC ci-dessous, le jeu standard contient un peu moins de mains, mais en contrepartie vous étendez votre stratégie grâce à deux coups particuliers : le vol de blinds et le steal reraise.

Téléchargez ici la version imprimable des charts et des aperçus de mains (Adobe Reader PDF)

Starting-Hands-Chart pour le milieu de tournoi


Mains Relances avant vous Début de parole Milieu de parole Fin de parole Blinds
AA, KK Aucune Relancer
  Au moins une all-in
AK, QQ, JJ  Aucune Relancer
  Une et une seule all-in
  Plus d'une Se coucher
AQ, TT Aucune Se coucher Relancer
  Au moins une Se coucher
Règle particulière
En cas de relance derrière vous, vous ne jouez plus que AA, KK, QQ et AK en vous mettant directement all-in. Vous couchez toutes les autres cartes.

Vous voyez que les petites paires ont disparu. La raison en est qu'il n'est plus possible de jouer ces mains de façon profitable avant le flop en se contentant de suivre. Si vous voulez vraiment les jouer, alors il faut le faire agressivement comme c'est le cas dans le cadre du vol de blinds ou du steal reraise.

Qu'est-ce qu'un vol de blinds (blind steal) ?

En Texas Hold’em, deux joueurs doivent payer "à l'aveugle" une mise obligatoire avant chaque tour de jeu : les blinds. Le pot contient donc d'entrée de jeu quelques jetons. Une fois dans la phase intermédiaire du Sit and Go, les blinds atteignent une valeur qui justifie une prise de risque afin de remporter directement ce pot.

Un vol de blind, ou blind steal, consiste à agiter le spectre d'une main forte en relançant avant le flop, de sorte que tous les joueurs se couchent et vous permettent de remporter directement les blinds. Cela fonctionne d'autant mieux que vous êtes proche de la fin de parole, et uniquement si tous les joueurs avant vous se sont déjà couchés.

Il en résulte que le vol de blinds est gouverné par les règles suivantes :

  • Tous les joueurs situés avant vous se sont couchés
  • Vous êtes en fin de parole (Cut-off CO ou Button BU) ou bien au Small Blinds SB
  • Vous voulez amener vos adversaires à coucher leur main, et non pas jouer un gros pot contre eux

En gros, si vous êtes en fin de parole ou au Small Blind et que tous les adversaires avant vous se couchent alors vous relancez. Mais ce n'est pas si simple que ça, car on ne peut pas tenter un vol de blinds avec toutes les cartes. Elles peuvent certes être un peu plus faibles que de normale, mais elles devraient tout de même avoir quelques chances de l'emporter si votre tentative échoue et qu'un adversaire décide de payer votre relance.

Un vol de blind n'est possible que si tous les joueurs se sont couchés avant vous alors que vous êtes au Cut-off CO, au Button BU ou au Small Blind SB.

Le mieux est de vous en tenir au tableau suivant.

Téléchargez ici la version imprimable des charts et des aperçus de mains (Adobe Reader PDF)

Aperçu des mains pour un vol de blinds (blind steal)


Votre position Vous relancez pour voler les blinds avec ...
Cut-off CO As AJ
  Rois KQ
  Paires 99, 88, 77, 66
Button BU As AJ, AT
  Rois KQ, KJ, KT
  Dames QJ
  Paires 99, 88, 77, 66, 55, 44, 33, 22
Small Blind SB As AJ, AT, A9, A8
  Rois KQ, KJ, KT, K9
  Dames QJ, QT
  Paires 99, 88, 77, 66, 55, 44, 33, 22
UN JOUEUR RELANCE DERRIÈRE VOUS

Rien de dramatique si un joueur paie votre relance. Vous poursuivez votre action normalement, comme si vous aviez relancé avec une main standard, tel que vous le verrez dans l'article sur le jeu à partir du flop.

Ce qui est plus désagréable, c'est quand un joueur relance derrière vous. Que vous le vouliez ou non, vous devez alors coucher toutes les mains de vol. Vous vous sentez peut-être parfois trop engagé dans le pot. Repoussez ce sentiment et tenez-vous-en à la stratégie, couchez-vous !

Qu'est-ce qu'un steal reraise ?

Le chapitre sur le vol de blinds vous a montré qu'une relance en phase intermédiaire n'est pas forcément le signe d'une main extrêmement forte. Ceci ouvre des possibilités pour un deuxième coup : le steal reraise, ou sur-relance de vol.

Le steal reraise est un coup relativement simple. Si un seul joueur a relancé avant vous et qu'aucun autre joueur n'est entré en jeu à part lui, alors vous vous mettez directement all-in et essayez de voler le pot.

Ceci ne fonctionne sur le long terme que si vous suivez les trois règles suivantes :

  • Un joueur, et un seul, a relancé avant vous
  • Aucun autre joueur n'est encore entré en jeu à part lui
  • Vous vous mettez directement all-in en misant tous vos jetons
Si quelqu'un est déjà entré en jeu avant la relance adverse ou si quelqu'un a payé cette relance, alors il ne s'agit plus d'une situation de steal reraise.

Comme dans le cas du vol de blinds, vous ne pouvez pas effectuer un steal reraise avec toutes les cartes. Elles devraient être suffisamment fortes pour que vous ne soyez pas sans espoir si jamais votre adversaire n'abandonne pas et décide de payer votre all-in.

Jusqu'à maintenant, nous avons uniquement tenu compte de la position que vous occupiez. Dans le cas du steal reraise c'est la position occupée par le relanceur qui est importante. La raison en est simple : les joueurs ne connaissent certes pas tous les principes associés à la position, mais en temps normal un joueur relancera avec des mains d'autant plus fortes qu'il est proche du début de parole.

La table suivante vous montre avec quelles mains vous devriez répondre à une relance adverse par un all-in lorsque la situation s'y prête. Dans un but de simplification, cette table contient également les mains avec lesquelles vous vous seriez de toute façon mis all-in, comme par exemple une paire d'As.

Téléchargez ici la version imprimable des charts et des aperçus de mains (Adobe Reader PDF)

Aperçu des mains pour un steal reraise


Position de l'adversaire Vous faites un steal reraise en vous mettant all-in avec ...
Début de parole As AK, AQ
  Paires AA, KK, QQ, JJ
Milieu de parole As AK, AQ
  Paires AA, KK, QQ, JJ, TT
Fin de parole As AK, AQ, AJ
  Paires AA, KK, QQ, JJ, TT, 99, 88
Small Blind As AK, AQ, AJ
  Rois KQ
  Paires AA, KK, QQ, JJ, TT, 99, 88, 77

Exemples pratiques

EXEMPLE 1
Avant le flop - Blinds: 25/50 - 7 Joueurs
Vous êtes au CO
  • MP1 se couche
  • MP2 et MP3 paient 50
  • Vous vous couchez

Encore une main qui a une bonne tête mais qui ne devrait malheureusement pas être jouée dans cette situation. Des joueurs sont déjà entrés en jeu avant vous ce qui signifie qu'il ne s'agit pas ici d'une situation de vol. Vous devez jouer conformément à la SHC standard, dans laquelle As-Dix (AT) n'apparaît pas. Vous devez donc vous coucher. Cette main ne vaut rien, elle est juste agréable à regarder.

EXEMPLE 2
Avant le flop - Blinds: 25/50 - 8 Joueurs
Vous êtes au SB
  • Tous les joueurs avant vous se couchent
  • Vous relancez à 200

Il s'agit d'une situation de vol typique. Tous les joueurs avant vous se sont couchés et vous êtes au Small Blind (SB). Vous voyez dans la table que Dame-Dix (QT) appartient justement aux mains avec lesquelles vous pouvez tenter un vol au Small Blind. C'est pourquoi vous relancez.

L'objectif est ici d'amener le joueur au Big Blind à se coucher et de remporter directement le pot. Si cela ne fonctionne pas et que BB paie la relance, alors vous poursuivez au flop comme s'il s'était agi d'une relance tout à fait légitime, comme cela sera expliqué dans l'article sur le jeu à partir du flop.

Si l'adversaire va jusqu'à relancer votre steal, alors la messe est dite. Vous devez vous coucher dans tous les cas. QT peut servir à voler les blinds, mais pas plus.

EXEMPLE 3
Avant le flop - Blinds: 30/60 - 8 Joueurs
Vous êtes au BU
  • UTG3 et MP1 se couchent
  • MP2 relance à 240
  • MP3 et CO se couchent
  • Vous vous mettez all-in

Un joueur a relancé avant vous et tous les autres se sont couchés. Une alarme devrait alors se déclencher : possibilité de steal reraise ! Vous n'avez plus alors qu'à vérifier si votre main apparaît dans la table.

D'après la SHC standard pour le milieu de tournoi, une paire de Dix (TT) ne peut pas être jouée profitablement face à une relance adverse. En temps normal ce serait donc un fold, par exemple si d'autres joueurs étaient déjà entrés dans le coup.

Mais ici ce n'est pas la SHC qui s'applique, mais la table de steal reraise. Votre adversaire a relancé depuis la deuxième position du milieu de parole (MP2). Or, justement, la table indique que si votre adversaire a relancé depuis le milieu de parole, alors vous pouvez tenter un steal reraise avec TT, c'est-à-dire vous mettre all-in.

Comment jouer en fin de tournoi ?

La fin de tournoi est également appelée phase de push-or-fold. Pour qu'il s'agisse vraiment d'une décision push-or-fold, il faut que...

  • ... vous ayez vous-même 13 Big Blinds ou moins
  • ... ou bien que tous les joueurs situés derrière vous, ainsi que tous les joueurs éventuellement déjà entrés en jeu avant vous, aient 13 Big Blinds ou moins

Si aucune de ces deux possibilités n'est vérifiée, alors vous continuez à jouer suivant la stratégie du milieu de tournoi. Au final la règle peut être retenue sous la forme suivante : si vous pouvez perdre plus de 13 Big Blinds dans un tour de jeu, alors vous n'êtes pas dans la phase push-or-fold.

Si vous avez 13 Big Blinds ou moins, ou bien si tous les joueurs entrés en jeu avant vous ainsi que les joueurs situés derrière vous ont 13 Big Blinds ou moins, alors il s'agit d'une décision push-or-fold.

Lors de la phase push-or-fold, vous n'avez que deux coups possibles. Soit vous vous mettez all-in avant le flop (push), soit vous vous couchez (fold). Cela semble simple, mais peut vite se compliquer, car en fonction des tapis et de la situation de jeu, vous pouvez vous mettre all-in avec un très grand nombre de cartes.

  • Plus vous êtes proche de la fin de parole, plus le nombre de cartes avec lesquelles vous vous mettez all-in est élevé
  • Si des joueurs sont déjà entrés en jeu avant vous, ou si quelqu'un a relancé, alors vous vous mettez all-in avec un nombre de mains bien plus restreint
  • Plus votre tapis ou celui de vos adversaires est petit, plus le nombre de cartes avec lesquelles vous pouvez vous mettre all-in est élevé
  • Ne perdez jamais de vue la situation à la table : quels joueurs peuvent s'avérer dangereux, quels joueurs sont sous pression

Il existe un modèle mathématique qui décrit précisément avec quelles mains et dans quelles situations vous pouvez vous mettre all-in. Ce modèle tient non seulement compte des tapis actuels, mais également des effets des gains et pertes de jetons sur votre classement final, et donc sur votre gain réel. Vous ne jouez pas un tournoi pour gagner des jetons mais bien pour atteindre la meilleure place et donc le meilleur gain.

Ce modèle est appelé Independent Chip Model (ICM). Il serait très compliqué de vous expliquer ceci en détail, et vous n'avez sans doute pas envie d'une digression mathématique de longue haleine. Si ça vous intéresse, vous trouverez des articles traitant le sujet en détail dans nos sections pour joueurs confirmés. Vous trouverez également dans la section Bronze un article contenant quatre SHC pour le jeu en fin de tournoi.

Afin de vous familiariser avec la mise en pratique de l'ICM, le département logiciel de PokerStrategy.com a développé un programme d'entraînement. À travers plusieurs leçons successives, vous apprenez quelles sont les mains avec lesquelles vous pushez, et quelles sont les mains avec lesquelles vous vous couchez en fonction de la situation.

La première étape est bien entendu de télécharger et d'installer le programme.

Téléchargez ici le logiciel d'entraînement pour le jeu en fin de tournoi

Téléchargez le logiciel et lancez le Setup.exe afin d'installer le programme. Une fois que vous avez démarré l’ICM-Trainer, allez dans "Extras -> Sprache" et sélectionnez "Français". Vous pouvez alors commencer une nouvelle leçon en appuyant sur le bouton "Commencer la leçon".

Commencer une leçon


Le programme vous présente maintenant différentes situations dans lesquelles vous devez décider si vous vous mettez all-in (push) ou si vous vous couchez (fold). Vous êtes le joueur appelé Hero. Vous voyez vos cartes et ce que les adversaires ont fait avant vous.

Quel joueur êtes-vous ?


Vous voyez également la taille des différents tapis. Examinez la situation et essayez de prendre la bonne décision. Cliquez ensuite sur le bouton "push", pour vous mettre all-in, ou "fold", si vous voulez jeter vos cartes. Pour vous aider, vous trouverez sur le coté droit de la fenêtre des conseils et des informations utiles.

Prendre une décision


On vous indique alors si vous avez pris la bonne décision. Le programme vous montre de plus avec quelles mains vous auriez également pu faire tapis profitablement, dans la même situation. La liste des mains concernées est affichée. Dans l’exemple ci-dessous, vous voyez que vous pouvez faire tapis avec n’importe quelle paire à partir d’une paire de 4 (44+), ainsi qu’avec tout As accompagné d’une carte de la même couleur à partir du Neuf (A9s+), etc.

Résultat


Il est évident que vous ne pouvez pas assimiler la stratégie parfaite en 5 minutes. Si c’était si facile, vos adversaires y arriveraient également. Investissez-y un peu de temps et étudiez toutes les leçons. Cela en vaut vraiment la peine.

En résumé

L'utilisation pratique du matériel contenu dans cet article peut se résumer en deux points :

  • Téléchargez les SHC, imprimez-les et reportez-vous à leurs indications lorsque vous jouez
  • Téléchargez le programme d'entraînement pour le jeu en fin de tournoi et étudiez toutes les situations proposées

Chacune des trois phases d'un tournoi s'accompagne d'une stratégie différente. La grande différence entre les tournois et les autres formes de poker, c'est le fait qu'il ne s'agit pas de gagner le plus de jetons possible. En cash game vous essayez toujours de prendre la décision qui vous garantit le gain maximum pour votre main. En tournoi vous essayez de prendre la décision qui vous emmènera le plus loin. En début et en milieu de tournoi, cette décision signifie le plus souvent : couchez-vous !

C'est quelque chose que beaucoup de joueurs ont du mal à comprendre. Ils ont une main qui tient plus ou moins la route, poussent leurs jetons au milieu et prient pour que tout se passe bien. Il se peut que leur décision soit correcte en cash game, mais dans un tournoi elle peut s'avérer catastrophique, car elle ignore tout simplement le fait que le tournoi est une forme de poker qui possède ses propres règles.

Le troisième et dernier article de cette série traitera du jeu une fois les premières cartes communes distribuées. Vous y apprendrez avec quelles mains vous pouvez garder ou prendre l'initiative à partir du flop et avec quelles autres mains vous devriez plutôt lever le pied.

Accéder à l'article suivant : Comment jouer à partir du flop ?

 

Commentaires (62)

#1 destakeuse, 30/01/09 04h05

Encore un excelent article, vraiment utile a tous joueurs de SNG et tournois, un grand merci a pokerstrategy pour ce beau travail .

#2 Ryuuketsu, 22/02/09 23h45

Vos articles sur les SnG sont vraiment excellent. Merci PokerStrategy

#3 zinkprod, 08/03/09 19h24

vraiment tres instructif!!!

#4 Sinlord, 11/03/09 17h29

cela me rend un peu confu.. si par example jai QQ en MP3. MP1 a fait une relance standar de 4BB et je triple sa mise. Jusque la tout va bien et j'applique le SHC. Tout le monde fold et a son tour il PUSH. Qu'essque je doit faire ?

#5 Sinlord, 11/03/09 17h38

même.. remplacer QQ par AK en début de tournois

#6 S3khm37, 23/06/09 17h30

Pour repondre a la question de Sinlord, il y a plusieur autres question qui rentrent en jeux. Est ce que ton tapis couvre le sien. comment a jouer avant le joueur, cad est il losse ou tigh. Si il est tight tu a de grande chance qu'il soit au dessus de toi dans le cas contraire go baby go c'est de l'arache ... : )

#7 back0door, 02/03/10 20h13

@Sinlord:
Dans la SHC, il y a 2 règles spéciales, cela répond surement à ta question. :-)

En cas de relance derrière vous, vous ne jouez plus que AA, KK, QQ et AK en vous mettant directement all-in.Vous couchez toutes les autres cartes.

Si un adversaire relance de plus de 6 Big Blinds, alors vous ne jouez plus que AA, KK, QQ et AK en vous
mettant directement all-in. Vous couchez toutes les autres cartes.

#8 orion04, 24/04/10 10h46

Dans l'exemple steal reraise on peut lire :
Vous voyez dans la table que Dame-Dix (QT) appartient justement aux mains avec lesquelles vous pouvez tenter un vol au Small Blind. C'est pourquoi vous relancez.
Or, dans la charte la QT n'est pas mentionné

#9 Denzem00, 11/08/10 10h15

petite question quand même malgré l'apport certain de cet article..
En est-il de même pour les tournois speed ou turbos ou les blind augmentent beaucoup plus vite et laisse donc moins de profondeur de tapis afin toucher de bonnes mains ??

#10 Shokaah, 19/04/11 09h36

Question de débutant (je ne suis pas basique pour rien :p) :
Le blindsteal et steal reraise ne sont à utiliser qu'en milieu de tournoi ou tout le temps ? Le fait que cette stratégie soit dans la page "milieu de tournoi" est un peu confus pour moi :)

Merci pour vos réponses !

#11 jarodlala, 20/04/11 21h16

@Shokaah : tu n'utilises le blindsteal et le steal reraise qu'en milieu de tournoi, car a partir de la fin de tournoi (<13BB) ils sont remplacés par le push or fold

#12 Shokaah, 21/04/11 11h05

D'accord, merci :)

#13 geomania, 08/05/11 09h43

Pour répondre à Orion04 (je sais il est un peu tard) tu ne dois pas regarder daans la bonne SHC, car ce QT en question apparait bien dans la SHC concernant le vol de blind. Et il s'agissait bien d'un vol dans ce cas.

#14 florent522, 08/05/11 23h21

Bonjour,

j'ai une question concernant la partie début et milieu de tournoi dans les règles particulières: "en cas de relance derrière vous, vous ne jouez plus que AA, KK, QQ et AK en vous mettant directement all-in.
Vous couchez toutes les autres cartes."

Je ne comprends par rapport au tableau, par exemple j'ai AQ en fin de parole je relance et le joueur en SB relance à son tour, je dois me coucher?

c'est également confus pour moi dans la partie début de tournoi avec les 6 BB

Merci pour des éclaircissements :)

#15 Syou44, 21/05/11 21h45

Salut Florent,

C'est vrai que c'est délicat au début de s'approprier ces règles assez complexes mais aussi logiques.

Par rapport à ce que tu dis j'ai compris que, par rapport à la position, tu relances toi-même, ça c'est ton action. Quand l'autre relance ta relance, c'est son action, et dans le tableau tu pourras voir que si un joueur te relance, tu couches, donc tu couches je pense.

Pour le reste je ne vois pas ce que tu ne comprends pas.

#16 vivianne89, 17/06/11 07h39

Salut,
Je viens de relire l'article.

1°Pour la SHC de début de tournoi. Si il y a une seule relance avant moi. Mais que plusieurs personnes ont payés cette relance. On ne tient pas compte des limpeurs. (on regard la colonne une seule relance?)

2°"Si vous avez 13 Big Blinds ou moins, ou bien si tous les joueurs entrés en jeu avant vous ainsi que les joueurs situés derrière vous ont 13 Big Blinds ou moins, alors il s'agit d'une décision push-or-fold."

Je pensais que l'on était en push-or-fold si un seul joueur était à moins de 13 big blinds pour éviter de se faire resteal.

Merci

#17 wargames, 03/08/11 18h47

bonjour, dans la phase début tournoi vous nous indiquez un lien avec les mains que nous devons jouer.
dans la phase intermédiaire vous donnez un autre lien la SHC à jouer dans cette phase. bizarrement dans ce document on trouve une SHC pour la phase initiale du début de tou

#18 wargames, 03/08/11 18h49

bonjour, dans la phase début tournoi vous nous indiquez un lien avec les mains que nous devons jouer.
dans la phase intermédiaire vous donnez un autre lien pour la SHC à jouer dans cette phase. bizarrement dans ce document on trouve une SHC pour la phase initiale du début de tournoi qui n est la meme que la premiere citée ci dessus??quel SHC doit on appliquer pour le début de tournoi?

#19 geomania, 24/09/11 07h47

@#14 :
1)Oui avec AQ en fin de parole tu couches si un joueur te reraises du SB.
2) exemple: si tu es en blind 10/20 et qu'un joueur raise avant toi à 140, alors son raise est de plus de 6BB (6x20=120), donc tu te mets all-in avec AA,KK,QQ et AK.

@#16 :
1) Oui tu regardes la colonne 1 seule relance mais à savoir que si tu dois raise de ta position alors ca sera de 3 x la relance + 1 par calleur et si cela t'amène à jouer plus de la moitié de ton tapis alors tu te mets all-in directement (revoir l'article).
2) Comment veux tu te faire resteal si tu as push ?

@#18 : Le seul lien qui existe est le lien vers la version imprimable qui comporte toutes les tables dont tu as besoin, tout est sur le même document. Alors à moins qu'une rectification ait été faite dans les articles je ne comprends pas bien ta question.

#20 jeff20, 26/03/12 07h29

la mains as dame et t'elle toujour de m'auvaise augure ou y a t'il des condition ou elle devient tres bonne a jouer en pre-flop

#21 jeff20, 02/04/12 09h22

de combient peux on relancer avec paire de 5 aux prét flop

#22 misterfox63, 21/04/12 00h58

Article super bien expliquer, il me reste juste à mettre sa en pratique.
Merci poker stratégie.

#23 soeur, 31/05/12 00h34

Excellent article qui remet pas mal de préjugés en question.
De plus il est très bien rédigé et très complet.
Merci.

#24 Jackydu69, 01/10/12 10h29

Maintenant je comprends pourquoi je perds parfois si rapidement

#25 G3FOIRIEN, 27/12/12 20h25

Bsr cette article qui rapel l'importance de la position !!

#26 higore, 05/01/13 00h24

Petite question, est ce vraiment nécessaire de relancer bb x4 si nous sommes dans la situation suivante : 1300 jetons , blinds à 60-120 ?

#27 grclaude2938, 15/03/13 20h40

nkmi

#28 grclaude2938, 15/03/13 20h41

a=

#29 nebbiolo2, 28/05/13 16h32

plus de 10 parties et toujours le même problème...j'ai jamais de mains à jouer, le push arrive vite et toujours perdant quand j'y vais.
Le peu de mains que je joue se font tordre par des mains poubelles...que faire contre une longue et mauvaise série comme celle ci?
Est ce normal? Ca arrive a tous joueur?

#30 Julien, 17/07/13 14h49

Oui nebbio, ça arrive à tous les joueurs.
10 partie est ce qu'on appelle un faible échantillon. il faut en faire 100, parfois 1000 avant de pouvoir tirer de vrai conclusions.
continue à bien jouer, c'est tout ce qu'il te faut :)

#31 dimebag70, 30/07/13 22h35

trés beau travail

#32 mijel23, 03/10/13 10h39

article simple efficace rien a dire beau boulot et merci ;)

#33 Grudj, 07/11/13 14h02

Je suis dans le même cas que nebbiolo2, cela me laisse sceptique.A vous écœurer de jouer.Jouer - autrement - semble plus rentable!!Pour ma part, je joue les quintes et couleurs et je rentre dans mon argent(du à la chance peut être!), depuis que je suis scrupuleusement la stratégie du site, l'argent passe par les fenêtres!Le jeu a évolué depuis cet article, peut être n'est il plus en adéquation....Je m'en pose des questions:-)

#34 erkyl, 13/11/13 23h33

@33: salut, la stratégie est toujours gagnante sur les jeux actuels, hésite pas à passer sur les coachings (lundi soir les coachings Sng de Florian pour les rang basique) pour venir en discuter. Attention à ne pas être result oriented, c'est souvent une erreur au poker ;).
Ne pas hésiter aussi à jouer des formats longs pour avoir le plus de mains possible (par exemple les Sng regular sur pokerstars avec des niveaux de blind de 10 minute).

#35 lanciastratos, 28/01/14 08h38

bonjour
moi aussi je trouve que le nombre de mains a jouer est vraiment très réduit, mais surtout je pense que cette méthode est valable si les joueurs en face joue de façon logique. le problème c'est que sur le net la plupart des joueurs ne joue pas de cette manière. le plus souvent ils suivent des grosse relances avec des poubelles ou balance tapis a tous moment avec des mains pourri, et lorsque vous avez AD AJ ou AR et que vous vous rendez compte que le joueur en face vous fait foldé avec 72 32 J4, parce que vous avez suivi les instructions décrites, il y a de quoi enrager. alors, est ce que cette méthode est bien adapté a ce genre de joueurs?

#36 lanciastratos, 28/01/14 11h31

encore une fois, dégouté...
D8 gb, je check, double paire servi au flop, le mec en face a tout suivi jusqu'a la river avec 10 5 trefle,
resultat il gagne avec couleur et je sort. ou est la logique?

#37 rejil22, 02/02/14 17h21

ce sont de bonnes bases solides.

#38 christophe63406, 23/02/14 11h52

merci

#39 AAbruceAA, 11/05/14 20h18

Un grand merci pour cet article très intéressant, j'ai néanmoins une question.

Est ce qu'il existe un tableau précis pour les fins de tournois avec les mains jouables en fonction des situations que l'on rencontre ?

Si oui, où peut on le trouver ?

Merci par avance pour vos réponses.

#40 kyokage, 07/07/14 21h35

merci pour cet article

#41 dienvost, 13/07/14 17h58

Merci, excellent pour les bases !

#42 DaveK07, 20/08/14 20h18

L'exemple 1 ou on est en fin de parole avec ATs et l'on couche face à deux l'impe Mp me sembles assez limite! Si je limpe à mon tour 1/3 on va ce faire raiser par les blindes... Donc en fonction des hu. des vilains je crois qun 6 bb ici ne serait pas pêcher mortelle. Non?

#43 Lepokermania, 24/08/14 15h51

Bonjour tout le monde, cet article est elle aussi applicable pour les SNG freeroll? ou vaut mieux appliquer la stratégie MTT freeroll?

Car en appliquant à la lettre cette stratégie en freeroll SNG, j'arrive dans les places payantes 1 fois sur 5 ( en 14 parties, j'ai atteins 3 fois les places payantes! (Heureusement que c'est du freeroll)!
Merci pour vos réponses!

#44 Lepokermania, 24/09/14 07h54

Ce que je retiens de cet article c’est qu’il faut se tenir à la SHC pour le début et milieu de tournois. Cela demandera beaucoup de patience vu qu’on ne jouera pas beaucoup de mains au départ, on en jouera un peu plus en milieu de tournois, et de manière agressive, on aura donc un jeu TAG. Pour la phase finale (tapis < 13BB), il faudra au fil du temps développer un certain feeling en s’entraînant avec le logiciel d’entrainement de fin de tournois donné dans l’article ! Ce qui pour moi n’est pas encore très évident !

#45 diplomate, 07/12/14 17h34

super au top, après un ans voire plus je revient me rafraichie la mémoire.
encore bravo ;-)

#46 diplomate, 07/12/14 18h14

j'ai le souvenir d'avoir lu ces articles .
et je reviens encore dessus , je me sent comme un gros fish lorsque je voie le nombreux de mains jouer alors que je n'aurai pas du !
merci les coachs.

#47 mysteriouswoman, 04/03/15 12h26

ty

#48 addopsaid, 28/04/15 16h17

merci les amis

#49 Damigu131, 06/09/15 12h05

SUPERBE CET ARTICLE

#50 stalker76, 14/09/15 17h07

Ça fait du bien de revoir les bases ! thx!

#51 Bol2Cyprine, 08/10/15 21h24

Bonjour,
J'ai une question qui peux paraître bête mais je débute.
Quand on joue en SnG à 6, quelle est la répartition des positions au début du jeu ?
Et comment cela varie lorsque quelqu'un est éliminé ?
Dealer-SB-BB-Début-Milieu-CO ?
ou non
Merci d'avance

#52 steven08, 01/12/15 21h50

merci

#53 AshJ87, 03/12/15 15h05

Excellent Article qui explique très bien les bases.

#54 AshJ87, 03/12/15 15h05

Excellent Article qui explique très bien les bases.

#55 Mug3nS3ns3i, 11/05/16 15h32

Un excellent article pour moi qui débute en SnG.

#56 bananide, 30/07/16 15h41

good

#57 ensem439, 15/08/16 09h22

win win

#58 linkinpar318, 01/11/16 23h27

merci pour vous.ce sont de bonne bases solides..

#59 stagirite55, 09/12/16 09h18

Merci pour ce contenu extraordinaire. J'ai toutefois une question concernant le blindsteal (vol). Supposons qu'un ou plusieurs limpeurs entrent en jeu avant que la parole nous parvienne en position. Doit-on jouer le coup comme si personne n'y était entré avant en faisant un isoraise ou nous coucher considérant que la condition "Tous les joueurs situés avant vous se sont couchés" n'est pas réunie pour tenter un vol de blinds?
Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

#60 JoBlender974, 12/01/17 12h51

Bonjour tout le monde, petite question:
Est-ce que le steal reraise s'applique quand nous on est dans les blinds seulement ou n’importe où?
Imaginons que je sois en UTG2 et UTG1 Relance, il y a donc une seule relance avant moi, suis-je donc en Steal reraise?
Merci de vos réponses

#61 zguel35200, 12/04/17 21h00

Merci pour ce contenu

#62 audj69000, 10/05/17 19h47

merci bien complet