Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Mindset & Psychologie

Neuropsychologie du poker (1) - Sous le capot

Vidéo : Cliquer ici

Introduction

Dans cet article
  • Comment la neuropsychologie influence votre jeu
  • Pourquoi la gestion du tilt permet uniquement de s'attaquer aux symptômes
  • Les influences négatives et positives auxquelles votre cerveau est exposé

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi, malgré les promesses de richesse et de liberté, vous êtes tout simplement incapable de consacrer le temps et les efforts nécessaires pour triompher dans le poker online ? Pourquoi, malgré la quantité d'informations disponibles, les outils et l'aide mis à votre disposition, vous n'êtes toujours pas devenu ce professionnel du poker capable de gagner au moins 100.000$/an ?

En fait, les réponses à ces questions sont beaucoup plus objectives qu'on pourrait le penser, ce qui, soit dit au passage, est finalement plutôt rassurant pour vous ! De nos jours, la réussite dans le poker online requiert bien plus que de simples compétences techniques. Les connaissances stratégiques considérées aujourd'hui comme incontournables ne représentent qu'une pièce du puzzle. Il devient de plus en plus important pour les joueurs de poker de prendre soin de leur santé psychologique et physique s'ils veulent sortir vainqueurs de la compétition.

Dans le panorama actuel, l'écart technique entre le bon joueur et le très bon joueur est beaucoup plus réduit qu'il ne l'était il y a seulement quelques années. Ceci confère donc une importance toujours plus grande à cette autre facette du poker, dont on peut pratiquement dire qu'elle a été totalement inexplorée jusqu'ici en comparaison avec la quantité d'information qu'on peut trouver sur la dimension stratégique du jeu.

Des facteurs tels que la résistance, la motivation, l'énergie, la concentration, l'humeur, sont plus que jamais essentiels pour atteindre les sommets du poker online. Comment y parvenir ? La solution repose sur les trois points suivants : connaissance, concentration et discipline.

Influence de la (neuro)psychologie sur votre jeu

En tant que joueur de poker online, vous êtes amené à approfondir la composante mathématique de chaque main. Que vous manipuliez explicitement des chiffres ou non, la majorité de vos efforts consiste à essayer de déchiffrer les probabilités associées à votre jeu. Les forums, les livres, les blogs et autres DVDs inondent l'univers pokeristique d'informations dont le but est de vous aider à affiner votre technique et vos prises de décisions sur les tables. Le niveau actuel du joueur de poker online est tout simplement impressionnant. Mais malgré cela, la plupart des joueurs commettent encore des erreurs fondamentales, liées à cet autre aspect du poker moins connu et pourtant tellement important pour leur carrière.

Les errements observables en matière de style de vie et d'approche mentale sont comparables à ces erreurs stratégiques aujourd'hui considérées comme des erreurs de débutants, alors qu'elles étaient encore très répandues sur les tables il y a seulement quatre ou cinq ans. Les joueurs de poker professionnels, dont l'objectif est de générer de gros revenus annuels, doivent apprendre à mieux gérer leur style de vie en dehors des tables.

Cette série d'articles a pour objectif de vous aider à franchir un pas dans cette direction. Elle nous permettra d'aller au-delà des notions psychologiques généralement manipulées jusqu'ici, et de mettre en lumière les mécanismes neuropsychologiques qui gouvernent la vie du joueur de poker.

Causes vs. symptômes

La grande majorité des ressources disponibles dans ce domaine tentent d'aider les joueurs de poker à surmonter le négatif, sans forcément les aider à optimiser le positif. On trouve un nombre incroyable de sujets, d'articles et de vidéos sur la gestion du tilt, de l'anxiété ou les effets de la négativité. Mais il faut bien voir que ceci n'est qu'une première étape.

Tenter de surmonter les obstacles psychologiques rencontrés par le joueur de poker revient à mettre un pansement sur une blessure : cela permettra éventuellement de la faire cicatriser un peu plus vite. Mais au final, il s'avère bien plus important d'améliorer notre santé mentale afin que les blessures se produisent moins souvent et soient moins traumatisantes. En améliorant notre compréhension de la psychologique d'un point de vue technique, nous serons plus à même de contrôler et d'optimiser nos facultés mentales, essentielles pour générer des gains à la fois conséquents et réguliers.

Je sais ce que vous allez vous dire. "Ali, c'est bien beau tout ça, tout le monde aimerait être capable d'atteindre un équilibre émotionnel et psychologique, aussi bien aux tables de poker qu'en dehors, mais c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire !". Comme souvent : savoir, c'est pouvoir (knowledge is power). L'objectif de cette série d'articles est de vous fournir des informations techniques et de vous aider à les comprendre et à les appliquer dans le cadre de votre carrière de joueur de poker. À l'image d'un grand nombre de phénomènes dans ce monde, notre état psychologique, nos émotions et notre comportement sont autant de facteurs qui peuvent être quantifiés. Les mains de poker peuvent être décomposées en éléments numériques unitaires et analysées à travers des formules. Pour notre cerveau et notre organisme, c'est exactement la même chose.

Le cerveau : un centre de contrôle

Comme nous le verrons plus loin dans la série, les cellules du cerveau (neurones), communiquent en émettant des composés chimiques (neurotransmetteurs). Ces neurotransmetteurs exercent leur influence et leur contrôle à tous les niveaux, de notre humeur à nos pensées, nos actions, en passant par notre mémoire. Comme nous le savons tous, le cerveau est le centre de contrôle de notre corps. C'est lui qui initie et gouverne toute action et toute pensée. Si l'on considère par exemple la séquence d'actions qui consiste à prendre l'information sur votre écran d'ordinateur, réfléchir à la meilleure action possible et activer le signal indiquant à votre doigt de cliquer la souris, on se rend compte que c'est tout simplement le résultat d'une multitude d'opérations quantifiables, toutes menées par le cerveau.

Du début à la fin, cette séquence d'événements a été influencée par un tas de "messages". Votre humeur, votre mémoire et votre santé ont influencé les différents signaux (tant en entrée qu'en sortie) qui ont finalement conduit à ce clic de souris. Ce sont ces interactions qui seront au centre de cette série d'articles. En vous expliquant la nature mathématique des différents phénomènes et la façon dont les différents composants interagissent pour influencer vos décisions, ces articles vous permettront non seulement d'améliorer vos profits, mais également de découvrir les outils qui vous aideront à mieux comprendre les clés de votre santé et de votre bonheur. Mais trêve de promesses, il est temps de passer à l'action !

EXEMPLE

Le pot s'élève à 1.200$ sur la river et vous décidez instantanément de donk-shove les 1.400$ qui vous restent après avoir joué check/call flop, check/call turn. Vous venez de perdre les deux mains précédentes, les adversaires empochant à chaque fois la totalité de votre tapis. D'un clic frénétique, votre décision a été prise instantanément, sans réfléchir. Vous en êtes presque le premier surpris : le processus de décision auquel vous avez recours habituellement n'a tout simplement pas existé. C'est comme si une force venue du plus profond de vous-même avait pris le contrôle et décidé à votre place, pendant que vous étiez davantage accaparé par votre âme encore meurtrie. Tous les joueurs de poker ont déjà vécu ce genre de phénomène.

Perte de contrôle sous l'effet des émotions

Ceci peut être l'effet des pertes subies, du tilt, de la perte d'attention et de concentration, ou encore de la fatigue. Au final, peu importe la raison concrète, le résultat reste le même. La capacité de raisonnement située dans le lobe frontal, zone du cerveau qui nous permet de dominer le royaume animal, a été supplantée par l'instinct et l'irrationalité des émotions. Bien que nous soyons plus intelligents que les autres animaux, nous n'en restons pas moins des créatures particulièrement vulnérables sur le plan psychologique.

Le lobe frontal est une portion de notre cerveau qui se trouve à l'avant des hémisphères cérébraux. Situé jute derrière les yeux et le front, c'est la partie du cerveau qui contrôle la prise de décisions. Cette zone reçoit la plupart des signaux à partir desquels vous interprétez les messages et planifiez vos réponses qui se traduiront éventuellement par une action. À court terme, il peut s'agir d'un simple clic de souris. Mais le lobe frontal nous permet également de "voyager dans le temps", de planifier à l'avance et de faire des projets qu'on espère voir se réaliser par la suite.

En comparaison avec les autres animaux, l'être humain possède un lobe frontal particulièrement développé. Il nous aide à essayer de "dépasser" notre instinct et ses réponses automatiques dans le but d'apporter des réponses plus rationnelles.

Comme vous pouvez vous en douter, il est particulièrement important pour un joueur de poker de bien comprendre et d'optimiser le fonctionnement de cette partie du cerveau. C'est pourquoi la deuxième partie de cette série sera consacrée à cette région. Pour le moment, il est important de noter que le lobe frontal appartient au cortex cérébral. Pour faire simple, il s'agit de la partie la plus évoluée du cerveau. En dessous se trouve ce qu'on appelle la région sous-corticale. Vous trouverez une vue plus détaillée de ces différentes zones dans la première vidéo de la série, que vous trouverez en complément de cet article.

Pour en revenir à notre exemple sur le tilt, la principale raison de cette perte de contrôle est la structure qui se trouve sous le cortex, la région sous-corticale que nous venons de mentionner. Les mécanismes instinctifs, ainsi que ceux qui ont trait aux émotions, se déroulent ou prennent naissance dans cette partie du cerveau. C'est également le lieu où sont gardés nos souvenirs. Le système limbique est une partie extrêmement importante de cette région. Il s'agit d'un groupe de structures impliquées dans la création, la hiérarchisation et la compréhension des émotions.

Le diagramme suivant vous montre la structure du système limbique en tant qu'unité cohérente.

Le diagramme suivant vous montre la relation qui existe entre le système limbique et nos prises de décisions, influencées négativement ou positivement en fonction de notre état d'esprit.

Parmi les activités positives qui peuvent améliorer la "santé" du cortex et des régions sous-corticales, on trouve l'exercice physique, la nutrition, la méditation, et la suppression de toutes les influences négatives. Atteindre ses objectifs et être heureux requiert un style de vie sain, d'autant plus si votre job consiste à surclasser et à être plus malin que des adversaires bien entraînés. Le poker est un jeu d'esprit, ce qui implique que votre attention, votre concentration, votre motivation, votre capacité de perception, votre dextérité intellectuelle et mentale, doivent fonctionner de manière optimale sur des périodes relativement longues. Dans les prochains articles, ces différents attributs seront analysés d'un point de vue physiologique, afin de mieux comprendre leur rôle dans le processus de prise de décision.

Influences positives et négatives

Arrivé à ce stade, il ne suffit plus de savoir que le tilt est quelque chose de négatif, et que l'exercice physique peut être un bon moyen de réduire votre sensibilité (ainsi que votre réaction négative) aux causes qui peuvent le provoquer. Pourquoi l'activité physique est-elle utile d'un point de vue neurologique ? En quoi la bonne santé physique peut aider les lobes frontaux à prendre des décisions plus rationnelles ? Ce sont les questions que nous allons explorer. Notre objectif est d'optimiser le positif et d'éliminer le négatif.

La négativité est l'un des principaux obstacles à la réussite. Si vous êtes assis à la table de poker et craignez les décisions à venir, êtes énervé par l'adversaire qui se trouve à votre gauche, ou êtes victimes de sueurs froides à l'idée de l'argent de vous risquez de perdre, alors autant vous lever et utiliser votre temps de façon plus intelligente. Un tel niveau de crainte et d'anxiété va affecter vos résultats, et risque même de vous convertir en un joueur perdant. Ces émotions négatives peuvent être provoquées par un manque de préparation (facteur particulièrement important s'il en est pour réussir dans le poker), mais elles peuvent également être le résultat de votre état d'esprit et de votre santé psychologique à un niveau plus global.

Par "santé psychologique", on ne se réfère pas uniquement aux troubles et maladies psychologiques potentiels. Il s'agit également de souligner l'importance d'entretenir et d'optimiser vos facultés cognitives. De nombreux joueurs de poker souffrent malheureusement de dépression et d'anxiété, ce qui est d'autant plus compréhensible s'ils n'ont aucune idée des causes qui peuvent provoquer ces troubles. L'un des articles suivants sera entièrement consacré à l'analyse des troubles psychologiques d'un point de vue chimique, et montrera comment le fait d'optimiser votre santé mentale et de comprendre comment cela fonctionne peut vous aider à vous protéger de ces maux.

Le joueur de poker online est confronté à l'isolation, à la sédentarité, à des résultats sur lesquels il n'a aucune prise directe à court terme (et qui peuvent le pénaliser pour avoir joué de façon correcte), ainsi qu'à d'autres types d'émotions qui peuvent se mettre en travers du succès. Chacun de ces phénomènes peut être compris et accepté, pour peu que vous adoptiez une approche positive.

Par exemple, le fait d'être isolé lorsque vous travaillez vous permet de parvenir à une meilleure concentration. Le contrôle dont dispose le joueur de poker au moment de décider quand et où il va travailler lui procure une liberté et une flexibilité auxquelles les autres adultes ont rarement accès. En réalité, le joueur de poker possède une énorme marge de manœuvre lorsqu'il s'agit d'établir de nouveaux contacts sociaux, aussi divers qu'enrichissants. Vous n'êtes pas lié à un horaire précis, ni à un lieu de travail fixe, vous pouvez aller où vous voulez quand vous le voulez, et rencontrer qui vous voulez. Un tel niveau de liberté peut faire peur et être éventuellement difficile à gérer. Mais une fois que vous y parvenez, vous améliorez non seulement votre qualité de vie, mais également vos performances.

Contrôle des émotions

Concernant le fait d'être parfois sanctionné après avoir bien joué, vous devez uniquement vous intéresser à la façon dont vos actions se répercutent sur la profitabilité de votre jeu. De nombreux joueurs de poker, parfois quelques pros mais la plupart du temps des joueurs récréationnels, continuent à jouer alors qu'ils sont pourtant perdants, et ceci uniquement parce qu'ils sont récompensés de temps en temps pour avoir mal joué. Bien qu'il soit nécessaire de posséder de nombreuses qualités pour réussir sur le long terme, le poker reste un jeu de gambling où la part de chance intervient de façon permanente. Ce qui importe vraiment, c'est donc la relation qui existe entre vos actions et la façon dont elles se reflètent dans votre environnement, ce que j'appelle la réalité à long terme.

Si l'EV associée à votre action lorsque vous mettez tous vos jetons au milieu est de 500$, alors peu importe la direction prise par le pot après l'abattage, peu importe qu'il finisse dans votre poche ou dans celle de votre adversaire. Dites-vous simplement que vous venez de réussir à générer 500$. Pour être encore plus précis, il faudrait connaître la relation mathématique entre votre range et ceux de vos adversaires. Mais peu importe, une fois que vous avez décidé de mettre vos jetons au milieu en pensant avoir joué correctement, vous devez déjà penser à la main suivante. Concernant celle qui vient de se jouer, dites-vous simplement que vous l'avez jouée de façon profitable.

Ce niveau de contrôle émotionnel et d'analyse requiert une grande somme de connaissances et d'expérience, le tout dans un corps et un esprit sain. L'activité physique est essentielle pour y parvenir. Elle vous permet de renforcer votre système cardio-vasculaire, de mieux réguler le flux du sang et votre rythme cardiaque au repos. Mais encore plus important pour nous, et comme vous le verrez dans les prochains articles, l'activité physique peut influencer de différentes manières l'équilibre chimique de votre cerveau. Et histoire d'attiser un peu les curiosités : oui, il y aura également un passage sur le sexe. Qui a dit qu'on ne pouvait pas s'amuser en étudiant !

Dans la 2ème partie de cette série, nous examinerons de plus près le rôle du lobe frontal. Vous y trouverez une présentation des influences physiologiques de différents facteurs, aussi bien positifs que négatifs, sur votre jeu. L'humeur, la forme physique, la nutrition et leur capacité à altérer, ou au contraire booster votre concentration, votre attention et votre discipline, seront au premier plan.

Conclusion

Vous est-il déjà arrivé de ressentir la nécessité d'établir un plan d'entraînement et de vous y tenir ? De sentir vos niveaux d'énergie et votre sentiment de bien-être augmenter tant que vous réussissiez à suivre votre programme, avant d'éprouver les pires difficultés à reprendre suite à une interruption ? Pas la peine de culpabiliser outre mesure, ce type de comportement est tout ce qu'il y a de plus humain. De fait, il est lié à ce qu'on appelle la "voie dopaminergique". C'est comme une boule de neige qui descendrait une montagne. Vous découvrirez comment cela fonctionne exactement dans le prochain épisode. D'ici là, restez actif, soyez heureux, et continuez à jouer de façon profitable sur les tables.

1  (Carlson, 2004. Page 85)
2  (Wikipedia)
 

Commentaires (9)

#1 Fouy, 24/05/11 07h11

Approche intéressante curieux de voir les vidéos et la suite des articles

#2 cqfd12, 25/06/13 07h38

Ces articles sont intéressants, c'est ce qu'il manque parfois à des joueurs ayant de bonnes connaissances pour franchir une marche.

#3 geomania, 07/07/13 05h27

Un article de rang basique, avec une vidéo de rang or, dommage, cela avait l'air intéressant. Peut être ne pas mettre l'article en basique si il n'est pas possible de voir la vidéo. Ca fait un peu contradictoire tout ca.

#4 Titimao, 09/07/13 11h45

Très intéressant !

#5 Guignol81, 20/08/13 12h36

Bonne article, dommage que la vidéo reste au rang or.

#6 Julien, 20/08/13 13h07

hello geomania :

L'article est supposé être gold, mais nous voulions en faire profiter le plus grand nombres. je pense que ça va dans le bon sens non ?

de plus les vidéos se servent des articles comme bases, mais sont indépendantes et méritent d'être gold.

rien de contradictoire, juste une volonté de vous faire profiter de l'article.

Julien

#7 christophe63406, 23/02/14 11h34

merci

#8 BreizhArt, 01/07/14 14h22

je mets pas souvent de commentaire sur les articles, mais celui-ci mériterait amplement le statut or. merci, vraiment bien, domaine trop rarement creusé

#9 Tavou91, 24/03/15 22h32

En effet, un domaine auquel on ne s'intéresse pas assez, et qui a pourtant une influence directe sur notre façon de jouer et, du coup, sur nos gains à long terme.

Très bon article.