Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Mindset & Psychologie

Apprendre efficacement

lernmethoden

Introduction

Dans cet article
  • Acquisition de la connaissance
  • Application de votre savoir
  • Influence sur le jeu

Apprendre - un aperçu


L'apprentissage est un domaine de recherche central, en psychologie. Il est aisé de voir en quoi il est utile de comprendre comment certaines personnes apprennent, comment mieux transmettre les contenus d'apprentissage, et comment influer sur le processus d'apprentissage, voire le contrôler.
Mais l'apprentissage est également un sujet très disputé scientifiquement. En psychologie, la quête d'un mécanisme d'apprentissage universel, indépendant du sujet d'apprentissage, a souvent échoué. Apprendre est un processus actif de la part de l'apprenti, et on ne peut pas passer outre le travail d'apprentissage.
On peut certes réduire l'effort d'apprentissage, en préparant l'approche de la matière à apprendre, mais la volonté d'apprentissage n'en reste pas moins indispensable. Il y a des joueurs de poker faibles, qui utilisent des termes comme cote et outs sans en avoir compris le concept, et donc, sans savoir l'appliquer. Ils ont sans doute entendu ce terme de la bouche de joueurs plus forts, ou l'ont lu dans un livre. Aussi étrange que cela puisse paraître, on peut lire un livre du début à la fin sans le comprendre. Souvent, on continue dans l'espoir que "je vais bien retenir quelques trucs utiles". Cela ne fonctionne pas. La plupart des joueurs se refusent à se confronter véritablement au sujet, car cela est trop pénible. Mais c'est en évitant l'effort d'apprentissage que celui-ci se décuple.
C'est pourquoi il est essentiel de comprendre les choses suivantes :

  • Cognition : Nous devons apprendre par nous même. Et devons le vouloir.
  • Cognition : Nous dirigeons nous-mêmes le processus d'apprentissage, et nos progrès.

Les méthodes d'apprentissages doivent être adaptées au sujet d'apprentissage. Il est donc essentiel d'analyser soi-même le sujet d'apprentissage, sa structure et ses caractéristiques. Je traiterai le sujet plus avant dans ce qui suit, puisqu'il s'agit également d'une méthode d'apprentissage.


Le poker comme sujet d'apprentissage


La question centrale ici est : comment apprendre le poker de manière efficace et fondée. Pour ce faire, il est important de prendre en compte les particularités de l'apprentissage du poker. Lorsque l'on évoque l'apprentissage et l'entraînement d'autres types de jeu, ou de sport, on s'aperçoit de la chose suivante : dans tous les types de sports, il y a une différence conséquente entre entraînement et jeu. Cela est particulièrement vrai au poker, car le rapport entre action de jeu et résultats effectifs y est particulièrement complexe à établir. Il est impossible d'apprendre en se contentant de jouer, car le résultat de nos actions ne serait significatif qu'à l'aide de données statistiques pertinentes, soit plusieurs semaine de jeu.

Et c'est bien là tout le problème, le savoir théorique du poker ne peut être vérifié directement dans la réalité. On ne peut que l'appliquer, et vérifier si l'application a été correcte. Les concepts de jeu, et les stratégies sont développées à partir de considérations statistiques, et ont également un aspect statistique certain. Le jeu concret, sur une main en particulier, représente toujours un cas isolé, et peut aussi bien être le résultat de la moyenne statistique, que d'une déviation très forte de cette moyenne.

Les méthodes d'apprentissage doivent prendre ce point en compte. Il est nécessaire de concevoir des méthodes d'apprentissage qui permettent que ce qui doit être appris ressorte fortement du jeu. Nous devons apprendre à jouer correctement, et à contrôler notre jeu à l'aide de notre savoir théorique. Le résultat immédiat des actions de jeu, par exemple, la perte ou le gain du pot, ne doit en aucun cas influer sur le contrôle d'apprentissage.


Stratégie d'apprentissage du poker


Pour plus de convivialité, je sépare la stratégie d'apprentissage en trois modules : savoir, application, et réflexion. Le graphique ci-dessous montre que les trois modules doivent avoir un rapport équilibré.


Graphique - Knolwledge - Implementation - Reflection


Le rapport entre les modules peut changer avec le temps, ou dépend de votre objectif d'apprentissage. L'important est de bien voir en quoi chaque module est important, et doit être pris en compte. Prenons l'exemple d'un triangle équilatéral. Si j'intensifie le module apprentissage, je tire sur un côté du triangle, et celui-ci s'étire et se déforme. Afin de rétablir la symétrie, je dois également intensifier les deux autres modules. Le processus et le succès d'apprentissage suivent alors la flèche.

En se basant sur ce modèle, je vais maintenant présenter des méthodes d'apprentissage pour les modules connaissance, application et réflexion. Certaines méthodes seront rattachées à un module, et auraient pu être attribuées à un autre module. C'est que, afin de rendre l'article plus convivial, et le graphique plus aisément compréhensible, j'ai séparé les modules qui sont en réalité partiellement rattachés.


I. Module : connaissance

Ce module concerne les connaissances théoriques. Au poker, cet aspect est très vaste. Il convient bien évidemment de lire bon nombre de livres et articles sur le sujet. Ceci est en grande partie dû au fait que la théorie du poker se transmet idéalement à l'écrit. Voici donc, pour commencer, une liste des méthodes d'apprentissage :

- Lire, relire, et rerelire livres et/ou articles (les relectures peuvent être quotidiennes).
- Discussion de stratégies de jeux (dans les forums)
- Discuter des mains postées par d'autres joueurs (sur PokerStrategy, mais également sur 2+2, par exemple)
- Participation active et préparée aux coachings.
- Analyse d'equity avec l'equilator
- Analyses stratégiques


Explications

Lire des livres

Non, rassurez-vous, je ne vais pas vous expliquer comment lire un livre.
Mais il existe plusieurs façons de consulter un ouvrage. Je recommande de marquer les passages importants, et d'y inscrire certaines pensées dans le livre. En cas de mains d'exemple, faites le calcul avec Equilator, et notez le résultat. Dans la plupart des livres se trouvent des petits quiz, répondez-y scrupuleusement, c'est-à-dire que vous ne vous contentez pas d'écrire le move (par exemple, fold), mais également de justifier cette décision, en essayant d'étayer un maximum votre argumentation à l'aide de toutes les données dont vous disposez.

Un point extrêmement important, et que vous reverrez au cours de cet article :

Verbalisez vos connaissances !! (NdT : l'expression "versprachlichen" en allemand est un verbe qui peut avoir plusieurs significations, et dont le seul équivalent en français serait verbaliser. Dans ce contexte, il s'agit de la signification non-usuelle de ce terme, à savoir mettre en verbe, ("mettre des mots sur quelques chose", ou encore  "mettre quelque chose en parole").

Lisez des livres ou des paragraphes à plusieurs reprises. Vous devriez prévoir de lire quotidiennement. Avec les lectures à répétition, le contenu vous deviendra de plus en plus familier. Vous vous approcherez alors de plus en plus d'une structure de pensée propre au poker. Les concepts abstraits et le rapport au long terme vont s'ancrer de plus en plus profondément dans votre inconscient. Vous penserez alors de plus en plus de manière abstraite, et donc, ferez de moins en moins l'erreur de débutant de se laisser trop fortement influencer par la situation concrète.


Discussion de stratégies

Prendre activement part aux discussions de la section stratégiques du forum PokerStrategy est une très bonne occasion d'approfondir votre connaissance théorique et votre compréhension. Lisez les discussions stratégiques, prenez-y part en postant des messages, ou en posant des questions. Apprenez également à avoir une participation appliquée. Ne postez pas par dessus la jambe, et jouant sur quatre tables ou plus à côté. Discuter dans le forum, surtout dans les forums stratégiques, est une activité exigeante, qui ne doit pas être prise à la légère. Prenez donc le temps ! Gardez votre esprit critique face aux auteurs de livres, comparez-les, et livrez le résultat de vos analyses dans le forum. L'important est de verbaliser vos connaissances !


Discussion de mains postées

Discuter des mains est excellent, pour peu que l'on discute réellement.
Veuillez noter également que des messages tels que "bien joué", "Ok" ou encore "Flop : raise" n'ont aucune valeur théorique ou pédagogique. Ni pour vous, ni pour votre vis-à-vis. En argumentant vos commentaires ou conseils, vous verbalisez vos connaissances !


Participation active aux coachings

Participez activement aux coachings. Formulez auparavant les questions que vous souhaitez poser. Attendez le bon moment pour les poser aux coaches. Gardez cependant en tête qu'un coach a un temps limité, car il joue en même temps. C'est pourquoi vous devriez formuler vos questions de manière claire, précises et concises. Les problématiques plus complexes doivent être plutôt traitées dans le forum.
Fixez-vous un objectif de participation, par exemple, un élément sur lequel vous souhaitez vous concentrer plus particulièrement. Et concentrez-vous attentivement sur les situations qui vous intéressent. Par exemple : Comment le coach joue-t-il top paire avec kicker faible en position face à deux adversaires looses ? Ou encore, comment joue-t-il un tirage couleur avec un kicker moyen ?
Encore une chose, qui peut sembler évidente, mais qui ne l'est peut-être pas pour tout le monde : vous ne devriez pas jouer en même temps que vous participez à un coaching. Je pense que cela vous fait perdre de la value (dans la mesure où vous apprenez moins bien).

Analyses d'equity et de stratégie

Utilisez l'equilator et analysez l'equity des différentes mains. Ce logiciel est excellent pour se faire une idée précise de l'éventail de mains adverses.
Notez les résultats, imprimez-les ou sauvegardez-les.

Un autre accès à la connaissance est fourni par l'analyse de stratégies. Je vais utiliser l'exemple de la SHC de la section débutants pour illustrer ceci.
La SHC est une excellente synthèse de différentes stratégies et tactiques préflop au poker. Au lieu de se contenter de l'appliquer à la lettre, je vous invite à l'analyser, et essayer de comprendre le pourquoi de chaque entrée, et ainsi de mieux apprendre.
La SHC prend bon nombre de concept en compte : la position, l'equity, l'avantage d'information post-flop, l'avantage stratégique post-flop, le vol et la défense des blinds, la force et les caractéristiques de la main (valeur de carte haute, connectivité, potentiel de monster, etc.). Analyser ces différents concepts va vous faire fortement progresser dans votre compréhension de la stratégie préflop.


II. Module : APPLICATION

Dans ce module, nous allons traiter de l'application du savoir acquis. Je vais essayer d'y démontrer en quoi se contenter de jouer et de multitabler n'a aucune valeur pédagogique dans l'esprit du module application.
Durant vos sessions d'apprentissage, il vous faut une bonne atmosphère de travail. Il est surtout essentiel de ne pas vous concentrer sur votre courbe de gain. Vous devez garder en tête que, durant des sessions d'apprentissage, peu importent vos gains et pertes. Considérez les pertes comme un investissement dans vos qualités de joueur !
Comme expliqué plus haut, il convient, dans le cadre d'application des connaissances, de sortir du contexte de jeu les éléments que vous souhaitez parfaire. Encore une fois, cela à pour objectif verbaliser vos connaissances.
En plus de cela, il est important d'améliorer dès que possible vos qualités techniques, comme par exemple le calcul de la cote, des outs et outs décomptés, ou la mémorisation des séquences de mises.
Les deux méthodes d'apprentissages essentielles de ce module sont :

1. l'autocoaching
2. Le coaching/entraînement réciproque, en groupe


Autocoaching

L'autocoaching est une excellente méthode d'apprentissage. Jouez sur deux, trois tables maximum, et coachez-vous vous-même, sans auditeur. Expliquez vos moves, expliquez ce que vous faites, et illustrez ceci à l'aide d'arguments. L'idéal serait même d'enregistrer vos sessions de coachings, et de les utiliser dans le troisième module : réflexion.
Je me doute que pour beaucoup, cela peut sembler étrange, surtout si vos colocataires/partenaires/parents risquent de penser que vous avez définitivement grillé votre dernier fusible. Mais, la mise en parole d'action et du déroulement d'action est une des méthodes fondamentales de la psychologie du sport, afin d'apprendre et améliorer, par exemple, les séries de mouvements complexes.
Je recommande l'approche suivante : tout d'abord, expliquez à haute voix le déroulement de l'action. Plus vous avancerez dans votre entraînement, plus les phrases se raccourciront. Finalement, il ne s'agira plus que de termes uniques qui décriront un déroulement partiel ou complet.
C'est d'ailleurs ce que l'on voit dans le poker, avec les moves "check/raise flop, bet turn". Ici, une séquence de jeu, et toute la stratégie qu'elle implique sont réduites en un minimum de termes.


Coaching commun

La seule différence est que le coaching est réciproque. Il ne s'agit pas ici d'apprendre quelque chose l'un à l'autre, mais d'avoir, pour ainsi dire, une instance de contrôle, en mesure de vous poser des questions auxquelles vous ne penseriez pas tout seul.
On tend souvent à mettre de côté les choses trop compliquées.
Retrouvez-vous à deux ou trois, ouvrez une table, et les autres joueurs vous observent ou vous coach. Vous pouvez par exemple faire cela au moyen de conférence à trois.
Les entraînements en live sont également une excellente méthodes, mais vous devez alors garder en tête qu'il s'agit d'entraînement, et non pas de jouer ensemble.


III. Module : RÉFLEXION

Dans ce module, il s'agit de porter une réflexion sur son propre jeu, et de l'analyser. Au poker, nous sommes confrontés à un problème de taille : la réflexion directe (durant une partie) est extrêmement exigeante, et ne peut donc être complète. Prenons l'exemple de l'apprentissage d'un instrument de musique. En pratiquant, on remarque immédiatement une fausse note. Au poker, une erreur peut avoir une issue positive dans une situation donnée, voire même nettement plus positive que si on avait joué correctement. Le troisième module : la réflexion sur son propre jeu est donc aussi indispensable que les autres modules. Ce n'est qu'après une réflexion profonde que l'on peut retourner au premier module. On peut alors, le cas échéant, retravailler la théorie des faiblesses que l'on a découvertes dans le module III.
Pour ce module, un logiciel tel que Elephant ou Hold'em Manager est extrêmement utile !


Analyses de mains et de session

Analysez vos mains et vos sessions complètes (avec les fonctions de replay de Elephant ou HEM). Vous avez ainsi le temps de revoir vos moves en profondeur, de les passer au crible de l'equilator, et peut-être de déterminer quelle action aurait été meilleure. L'analyse de sessions entières vous offre l'avantage de découvrir des erreurs moins ostensibles, qui passent normalement au travers des mailles du filet. Cette approche vous permet également de découvrir des mains qui se prêtent bien à une analyse sur le forum.


Poster des mains

Concernant la réflexion sur son propre jeu de poker, poster et discuter des mains jouées est une méthode éprouvée et à forte valeur pédagogique. Poster des mains de telle sorte qu'on puisse en tirer un véritable apprentissage n'est cependant pas si facile. Observez les points suivants :

1. Formuler clairement la question/la problématique
2. choisir des mains adaptées
3. formuler ses réflexions personnelles
4. synthétiser l'ensemble des informations importantes.
5. Créer sujet et le soigner

Je vous conseille de bien suivre chaque point avec soin. Plus vous argumentez, plus vous réfléchissez à vos mains, plus vous suivez les discussions, et y prenez part; et plus le fait de poster des mains est efficace.


Analyser les statistiques de ses propres mains

À partir d'un certain nombre de mains, il peut être intéressant de comparer ses statistiques avec celles d'autres joueurs dans le forum, ou d'articles tels que stats de winning player en 3/6 $. Si vous n'avez que peu de mains, alors les statistiques ne sont pas vraiment significatives. On pourrait alors tirer des conclusions qui ne s'appliquent pas à la situation, car la variance des stats est trop élevée.
De plus, il convient de noter que les stats ne reflètent votre jeu que de manière quantitative, elles n'indiquent pas si vous avez joué la bonne main avec agressivité. L'analyse de stats n'est qu'une première étape. Si vous y décelez une erreur, alors il convient de chercher des mains qui l'illustrent, ou de vous concentrer sur la faiblesse présumée, lors de votre prochaine session d'apprentissage.

Nous voici donc revenus au point de départ ! Connaissance -> Application -> Réflexion !

Au départ, je voulais développer un plan d'entraînement, et vous convaincre de travailler votre apprentissage de manière motivée et appliquée. Mais pourquoi faire ? Il vous faut apprendre par vous-mêmes, le vouloir, et vous confronter vous-même à la problématique d'apprentissage.

Car, comme le disait Confucius :

"J'entends et j'oublie,
Je vois et je me souviens,
Je fais et je comprends.
"

Bonne chance !
 

Commentaires (10)

#1 gege91, 21/11/09 15h46

Très intéressant, je faisais de l'autocoaching sans le savoir, pour me concentrer sur le jeu.Je vais continuer alors ;).

#2 Saintsqc, 21/11/09 18h35

Super article! J'en veux plus :p

#3 gwilhermc, 22/11/09 08h29

il n'y a pas d'auteur à cet article. Serait-il possible d'obtenir les coordonnées de celui-ci? Merci d'avance.

#4 MAR89, 24/11/09 16h31

Intéressant, moi aussi j'en faisais bien sans le savoir, ma copine me trouvait fou de parler tout seul!

#5 ospath, 04/12/09 06h18

Excellent ! :-) ya plus qu'à trouver le courage ^^

#6 loulou79, 05/05/10 21h08

Et bien moi aussi, je suis un pro de l'autocoaching. Et je dois dire que ca m'aide enormement. Ca me force a reflechir un peu plus.

#7 mutant69, 31/08/10 00h17

Héhéhé maintenat je sais comment commencer mon apprentissage ;)

#8 thelocker, 28/09/10 22h41

Je ne sais pas par ou commencer, j'ai une très mauvaise concentration, je joue tout les soirs environ 2 à 4h selon le tournoi, je ne réflechis pas beaucoup et j'écoute de la music ou parle a des amis sur le net en même temps que je joue .. pourtant j'arrive a faire de belles performances comme des TF sur des 2 ,3 ou 10K garantis plusieurs fois.. (pas non plus extraordinaire) et j'aimerais apprendre a voir le poker comme il se dois, j'ai lu un ou deux livres j'ai essayer de fouiner quelques sites articles vidéos ect... mais je ne suis pas très patient et studieux pourtant l'envi est la.. Serais parce que je ne sais pas par ou commencer cet apprentissage ou parce que je suis perdu dans toutes ces videos articles ect... ? Good luck All ! Peace

#9 kranrasta, 26/04/13 13h52

merci pour cet article très interessant.

#10 alrin, 27/03/14 14h47

Verbaliser ses connaissances !! très intéressant