Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Mindset & Psychologie

Concentration

La concentration en général

Le mot « concentration » a plusieurs significations. Dans cet article, on parle uniquement de la concentration psychologique : elle désigne la capacité humaine à se focaliser sur une seule chose, et à y porter toute son attention. Dans l'idéal on « oublie » tout ce qui se passe autour de soi - on ne discerne plus les changements acoustiques ou visuels qui n'ont rien a voir avec ce sur quoi on se concentre et on élimine toutes les autres pensées conscientes.
C'est par exemple le cas lors de la prise d'une décision. Plus on est proche des conditions de concentration idéales, plus on peut prendre une décision rapidement; et plus les critères à prendre en compte dans cette décision sont nombreux, plus le gain de temps devient évident et avantageux. De plus, on pare ainsi au danger d'inclure par erreur dans notre décision un élément lié à une autre prise de décision, éventuellement similaire, et de prendre ainsi une décision qui ne corresponde pas au bon critère, ou bien encore d'oublier complètement l'un des facteurs.

La concentration au poker

La prise de décision


A chaque fois que c'est notre tour de parler, il nous faut prendre une décision en rapport à la situation. Fold? Check? Bet/Raise? Les facteurs que l'on doit prendre en compte sont nombreux. Des informations comme « A quoi ressemblait les séquences d'enchères précédentes ? », « A quel type de joueur correspond mon adversaire ? » et « Quelle est la force de mes cartes ? » n'en sont qu'une petite partie. Après avoir récolté les informations, il faut encore les utiliser afin d'essayer de prendre la décision parfaite d'un point de vue mathématique.

Que se passe-t-il alors lorsqu'une information est faussée ou tout simplement ignorée ? Au Texas Hold'em, cela peut avoir de grosses conséquences sur l'ensemble de la décision ! Cela provient du fait que chaque information est plus ou moins importante selon la décision à prendre. Dans le pire des cas, il suffit qu'une information importante manque pour que notre décision en soit complètement changée et devienne tout sauf profitable.

Les erreurs que l'on commet par manque de concentration peuvent alors prendre des formes diverses.

En tant que débutant, il arrive que l'on fasse des choses aussi banales qu'une sur-relance au lieu d'une call ou d'un fold. On a tout simplement cliqué a coté... ou bien on était peut-être pas assez concentré ? A4o n'était pas un AA ! Ou bien on néglige de jouer agressivement sa bonne main, parce que l'on vient de se faire sous-jouer, alors que cela ne doit plus jouer aucun rôle pour une main ultérieure, contre un autre adversaire.

En tant que joueur confirmé on se concentre de plus en plus sur son propre jeu, et on se dit qu'on doit faire plus de value bets. Arrivé sur la river, on a malheureusement pas du tout réfléchi à ce qu'a fait l'adversaire jusqu'alors et on mise avec un tableau à trois cartes assorties alors que l'adversaire à joué passivement en check/call - et était donc probablement sur un tirage. Contre un joueur loose agressif ou un joueur rusé, on va forcément devoir payer une relance - alors que c'est tout simplement inutile !

En tant que professionnel on est également confronté à ce type de situations. Il n'y a qu'à regarder les vidéos de Stoxtrader. Dans un pot non relancé avec deux limpers, Stoxtrader est en BB et fait un «continuation bet » sur un flop l'ayant loupé, et se demande lui-même comment il a pu avoir cette idée saugrenue de miser dans une telle situation.

Se protéger contre l'automatisation

Automatiser son jeu dans certaines situations facilite grandement le travail. Cela permet de pouvoir encore jouer même quand on ne réfléchit plus vraiment, voire plus du tout, à la situation, peut être parce qu'on est trop fatigué ou extenué par sa journée. Et dans la plupart des cas on prendra d'ailleurs la bonne décision, si toutefois on a les bons mécanismes. Dans certaines situations, ceci est toutefois tout sauf profitable.

Au poker, une situation ne se reproduit pour ainsi dire jamais à l'identique. Il faudrait que ce soit la même séquence d'enchères, contre le même adversaire, avec le même tableau et avec les mêmes cartes privatives. De plus, l'adversaire ne devrait pas avoir évolué entre temps. Ceci est très peu probable et l'automatisation n'aide donc à l'amélioration de son jeu que de manière très limitée. Si on est fatigué et que l'on joue sur plusieurs tables, cela peut alors bien sûr aider. Si toutefois on est en forme et que l'on ne fait pas de multitabling intensif, le taux de gain baisse alors. Chaque situation au poker est différente et doit être toujours considérée dans son ensemble.

L'effet sur l'apprentissage

On a tendance à automatiser, surtout en tant que débutant et joueur confirmé. Si on était l'agresseur préflop, alors on fait un continuation bet sur le flop sans prendre en compte d'autres choses importantes. On ne s'est pas amélioré, et on mise face à 3 adversaires - ou face à une calling station - On omet complètement de se poser la question de savoir pourquoi on effectue une telle mise. Non seulement on a fait une mise incorrecte, mais en plus, on n'apprend rien. On apprend au mieux lorsqu'on pense une situation dans son ensemble, et quand on l'analyse en plus après coup. L'automatisation n'est pas ici d'une grande aide !

Se protéger contre les influences extérieures

Puisqu'on joue peu de mains, on peut en arriver facilement à s'ennuyer. Alors on allume la télé, on écoute de la musique ou on lit le journal. Rien que du fait que l'on n'observe pas comment les adversaires jouent à la table, on accumule moins d'informations et le taux de gain pourrait bien s'orienter à la baisse dès le prochain coup. Ce n'est même pas forcément de votre faute, c'est peut être votre petite amie qui regarde la télé, ou bien il y a des travaux dans la rue. Avec un bon niveau de concentration, cela n'a plus d'importance.

Se protéger contre soi même !

a) Pendant que l'on joue, on pense à toutes sortes de choses. La plupart n'ont sans doute rien a voir avec le poker. On a peut être des problèmes privés ou bien beaucoup de choses à faire, et on doit y réfléchir. Peut être aussi qu'on s'ennuie tout simplement et on pense donc à autre chose. Quelqu'en soit la raison, le fait est qu'en pensant à autre chose en jouant au poker, on perd de précieuses informations et on n'est plus capable de se concentrer suffisamment si finalement on joue une main, car nos pensées veulent continuer à travailler le sujet sur lequel on était en train de philosopher. Beaucoup de joueurs commencent aussi par perdre bon nombre de BB au début de leur sessions et ne commencent qu'alors à jouer sérieusement, lorsqu'ils voient qu'ils doivent se donner un peu de peine s'ils veulent quitter cette session en gagnant. Ce n'est pas seulement inutile, c'est aussi fâcheux car on doit alors refaire son retard.

b) Tilt. Notre adversaire vient d'avoir une fois encore un beau coup de chance avec ses deux outs, ou bien il a joué sa main d'une façon qui nous a semblé étrange, de sorte que l'on a encore perdu plus d'argent.
On s'énerve sur cette malchance et on en oublie tout ce qui nous entoure. C'est également une forme de concentration, mais celle-ci est défavorable au poker. Si on se concentre uniquement sur son jeu et sur toutes les informations dont on dispose, ceci n'arrivera plus, ou du moins plus rarement. Suivant le type d'adversaire, on peut même être amené dans une telle situation à se reprocher son propre jeu. Ici aussi, il vaut mieux essayer d'en tirer un apprentissage plutôt que de s'énerver inutilement.

L'aspect temporel

Plus le nombre de tables sur lesquelles on joue est élevé, moins on a de temps pour prendre ses décisions. Si on est bien concentré et si on a malgré tout le temps de penser à autre chose, alors on peut augmenter le nombre de tables sur lesquelles on joue, sans que son taux de gain par table ne s'en trouve affecté ! Si on joue sur trois tables en temps normal, en parvenant à améliorer sa concentration, on peut alors peut être jouer sur 6 tables et augmenter ainsi considérablement ses gains.

Comment améliorer ses facultés de concentration ?


Expliquer comme dans un coaching

Cette méthode est celle qui conviendra à la plupart d'entre vous. Celui qui a déjà participé à un coaching ou regardé une vidéo de Stoxtrader, doit tout simplement s'imaginer qu'il est un coach et qu'il doit expliquer à des élèves chacune de ses actions. On peut aussi faire ça avec un ami. Il convient d'être toutefois prudent : au cours de la session suivante, on sera certes bien plus concentré et on focalisera bien plus ses pensées sur le jeu, mais après avoir fait ça un certain temps, on aura tendance à automatiser les situations et à ne plus faire attention à ce que l'on dit ou explique.

Memory

Un simple jeu d'enfants. Il demande cependant une forte dose de concentration. Il ne s'agit pas ici de travailler sur sa mémoire à courte terme - ce qui cependant serait aussi utile au poker - mais plutôt de vraiment se concentrer sur le jeu. Il y a de nos jours beaucoup de possibilités de jouer au Memory sur internet. On se choisit un camarade de jeu et on commence une partie. Beaucoup d'entre vous vont tout de suite remarquer que vous avez oublié la carte que vous venez de retourner ou alors que vous cliquez simplement machinalement et que vous ne vous rappelez plus si vous avez déjà vu une carte, et encore moins où. Avec ce jeu, on peut augmenter considérablement sa concentration en quelques jours.

Compter les lettres

Vous n'avez pas d'amis dans les parages, ou bien vous êtes une fois encore assis dans une salle d'attente, vous pouvez prendre un article, un journal ou quoi que ce soit de ce genre et entraîner votre concentration. Vous choisissez alors un article et comptez les « a », ou bien les « e », ou même les « v », de cet article. Cela semble fort simple, mais lorsqu'on essaye de faire le moins d'erreurs possibles, ou de le faire de plus en plus vite cela devient de plus en plus difficile. Il arrive souvent que l'on doive recommencer au début, car on a été saisi par une pensée totalement étrangère, et on a oublié une phrase plus loin ce qu'on était en train de faire ou bien à combien de « a » on en était. Avec le temps, on améliore ses facultés de concentration et ainsi la rapidité, et on peut alors prendre deux articles au lieu d'un, voire même toute une page de journal.

Etre dans de bonnes dispositions

Mieux nous nous sentons, plus nous sommes capables de nous concentrer. Si nous sommes fatigués, malades, ou bien affamés, nos facultés de concentration chutent, car celles-ci requièrent de l'énergie. Si on n'a pas d'énergie, on ne peut pas non plus se concentrer. Les conditions optimales pour se concentrer au poker sont lorsqu'on est rassasié, reposé et en bonne santé.

 

Conclusion

La concentration est quelque chose qui ne vous aidera pas qu'au poker. Dans tout ce que l'on entreprend on peut ainsi augmenter notre efficacité de réflexion. Cela peut donc aussi nous aider pour les études ou pour le travail. De nos jours on est souvent amené à faire plusieurs choses à la fois, c'est pourquoi on a tendance à ne plus se concentrer sur une chose, et on désapprend la concentration. Il y a beaucoup de méthodes permettant de réapprendre à se concentrer, et si celles évoquées précédemment ne vous plaisent pas, vous pourrez sans doute en trouver une plus adaptée sur Internet ou dans un livre !

 

Commentaires (5)

#1 marclaff, 12/05/10 13h57

Ne pas faire autre chose comme lire, regarder la télé ou écouter de la musique pour rester concentré : évident mais quid du multi tables?

#2 counnet, 21/07/10 04h34

Le message est simple : que tu veuilles être pro ou simplement amateur éclairé, fait les choses sérieusement. Concernant le commentaire de marclaff, le multi-table ne s'adresse peut-être pas aux débutants ou jeunes joueurs qui manquent de concentration et d'endurance.

#3 Tiltkidcoca, 19/03/11 12h36

Oui et pour ceux qui ont du mal à ce concentrer le jeu des identiques je ne pense pas que ce soit indispensable.

Plutôt faire du yoga ;) c'est mieux comme exercices

#4 sosstef, 01/01/13 12h53

tres interressant , cet article devrait etre lu par un plus grand nombres

#5 kranrasta, 26/04/13 14h05

bon article encor une fois, merci :)