Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Mindset & Psychologie

La motivation : ce qu'elle signifie et comment l'augmenter

motivation

Introduction

Dans cet article
  • Qu'est-ce que la motivation
  • Ce qu'on entend par une motivation conflictuelle
  • Les problèmes de motivation les plus fréquents

La motivation est un ingrédient essentiel de la réussite au poker, mais c'est également l'un des plus furtifs. Il est facile d'avoir des petits accès de motivation intense après avoir entendu une chanson, regardé une vidéo qui vous a inspiré ou avoir lu une maxime percutante. Même un bon "prop bet" peut allumer une flamme qui va vous pousser à augmenter votre volume en renonçant à une nouvelle session d'errance inutile sur internet. Malheureusement, ces étincelles n'allument bien souvent que des feux de pailles et, ceux-ci une fois éteints, vous retombez dans votre vieille routine faite de paresse, de procrastination et bien pire encore. Plus cet état se prolonge, plus cette absence de motivation vous semble être partie intégrante de votre personnalité.

N'avoir absolument aucune motivation, cela n'existe pas ! Peu importe ce que vous faites de vos journées, vous avez une certaine motivation pour le faire, même si ce n'est pas forcément ce que vous souhaitez vraiment faire. Dans le film Office Space (35 heures, c'est déjà trop), Peter est une des personnes les plus paresseuse que l'on puisse imaginer, mais c'était là son objectif. Même sous ses apparences paresseuses et démotivées, il était hautement motivé à ne rien faire. Si vous voulez arrêter de passer tant de temps à voir vos amis, à regarder la télévision, à parcourir les forums, ou quoi que ce soit d'autre que vous faites pendant le temps initialement alloué au poker, il vous faut découvrir pourquoi vous êtes motivé à faire cela. Une fois que vous aurez découvert les raisons qui font que certaines autres choses vous motivent plus que le poker, alors vous aurez fait un grand pas vers la réorientation de votre motivation pokéristique vers ce qu'elle devrait être.

Qu'est-ce que la motivation ?

La motivation est l'émotion, ou l'énergie, utilisée pour atteindre vos objectifs. Lorsque vous manquez de motivation, alors vous avez un problème soit au niveau de vos objectifs, soit au niveau de l'énergie nécessaire pour les atteindre. Il est rare que des joueurs de poker admettent avoir des problèmes d'objectifs, et cependant, tous les joueurs ayant un déficit de motivation ont des problèmes d'objectifs. Voici quelques exemples de problèmes de cet acabit :

  • N'avoir que des objectifs orientés aux résultats, comme l'argent.
  • Avoir des attentes trop importantes.
  • N'avoir aucun objectif à court terme, seulement des objectifs long terme et des rêves quasi inatteignables.
  • Omettre de se fixer de nouveaux objectifs après réalisation des précédents.
  • Se fixer trop d'objectifs.
  • Avoir des objectifs sous-jacents tels que donner l'air d'être bon, éviter les erreurs, maintenir votre courbe de gains, protéger vos gains ou encore éviter les pertes douloureuses.

Ces problèmes réduisent le volume d'énergie, de concentration et d'émotion dédié à la réalisation de vos objectifs. En d'autres termes, ils divisent votre motivation et rendent d'autant plus difficile pour vous d'avoir la réussite que vous souhaiteriez au poker.

Motivation conflictuelle

Affirmer que l'absence de motivation n'existe pas peut sembler un peu étrange, mais si vous n'êtes pas motivé à jouer au poker, cela signifie simplement que vous êtes motivé à faire ce que vous faites au lieu de jouer. La motivation conflictuelle signifie que, lorsque vous êtes motivé à jouer au poker, vous êtes également motivé à faire d'autres choses. Par conséquent, une bataille s'engage entre les différentes activités, afin de décider de laquelle l'emportera :

  • Jouer au poker ou protéger les deux buy-ins gagnés lors de cette session.
  • Jouer au poker ou dormir.
  • Jouer au poker ou arrêter car vous vous ennuyez.
  • Jouer au poker ou regarder un film.
  • Jouer au poker ou arrêter pour éviter le tilt.
  • Jouer au poker ou éviter la douleur des pertes.
  • Jouer au poker ou profiter de la vie.

Il est probable qu'il y ait des moments où vous reconnaissez que cette bataille fait rage dans votre cerveau, tandis que vous essayez de vous forcer à jouer. Parfois, vous vous imposez, parfois non. En conséquence, pour devenir plus motivé, vous devez trouver un moyen de l'emporter plus souvent et avec plus de constance sur le long terme. En clair, remporter cette bataille signifie que vous êtes en mesure de reconnaître les choix - par exemple, jouer au poker ou regarder la télévision - et d'ensuite décider de jouer au poker. Il peut être difficile de vous motiver à jouer dans cette situation, dans la mesure où il est probable que vous ne soyez pas dans les meilleures dispositions pour le poker.

Cependant, ce n'est pas une excuse acceptable. En mettant en place une routine d'échauffement efficace, vous pouvez vous mettre dans des dispositions suffisamment solides pour jouer votre B-game et éviter les erreurs coûteuses. Bien sûr, vous ne jouerez sans doute pas votre meilleur poker, mais si vous arrivez à jouer un poker solide à un moment où vous ne joueriez normalement pas du tout, alors vous avez fait un grand pas vers la résolution de votre problème.

Motivation vs. Inspiration

La motivation et l'inspiration sont souvent considérées comme étant une seule et même chose, mais elles sont radicalement différentes. On pourrait faire une analogie en affirmant que la motivation va plutôt s'apparenter à un coureur de marathon tandis que l'inspiration est un sprinteur. La motivation est une énergie plus stable et solide qui vous pousse à progresser vers votre objectif avec constance, tandis que l'inspiration vous délivre de brèves bouffées d'énergie à même de vous relancer ou de vous maintenir dans la course.

La motivation et l'inspiration jouent toutes deux un rôle essentiel dans la réalisation d'objectifs. Cependant, lorsque l'inspiration est surutilisée, c'est souvent pour cacher ou compenser des problèmes de motivations plus profonds, que l'inspiration seule ne peut résoudre. Dans le processus d'atteinte d'objectifs, on va connaître de nombreux hauts et bas et l'inspiration est utilisée au mieux lorsqu'on s'en sert comme d'un turbo pour nous aider à traverser les périodes difficiles, ou à jouer mieux que jamais. Lorsque vous vous en servez régulièrement juste pour atteindre un volume minimum de jeu, vous ignorez le véritable problème qui vous empêche de réaliser ce minimum de base.

Les problèmes de motivation les plus fréquents

Trouver la motivation nécessaire à la réalisation d'objectifs est chose facile lorsque vous débutez. Le poker est excitant, vous apprenez beaucoup de choses et progressez vite et vous gagnez de l'argent. Puis, petit à petit, une certaine routine peut commencer à s'installer et trouver la motivation pour y consacrer le temps nécessaire peut devenir de plus en plus difficile. La paresse est probablement la source de démotivation à laquelle le plus grand nombre de joueurs de poker a le plus affaire. Mais il y en a également d'autres dont je souhaite traiter dans cet article :

  • Procrastination
  • Surmenage (Burn-out)
  • Trop rêvasser

Une des raisons principales pour lesquelles les joueurs de poker ont du mal à résoudre leurs problèmes de motivation est que ceux-ci leur semblent facile à résoudre. Ils savent ce qu'ils "devraient" faire et il leur semble donc raisonnable de partir du principe que savoir ce qui ne va pas suffit à résoudre le problème. Mais ce type de raisonnement est illusoire. Mais si tout était aussi simple que cela, alors les problèmes auraient d'ores et déjà été résolus.

La paresse

La paresse est la capacité de faire tout et n'importe quoi, sauf ce que vous devriez faire. La plupart des joueurs de poker ont acquis cette capacité assez tôt et, les années de pratique aidant, sont devenus de véritables champions. Certains y excellent tant qu'ils pensent désormais qu'il s'agit d'un aspect définitif de leur personnalité. La paresse est une capacité comme une autre en cela qu'elle n'est permanente dans sa forme que si vous ne faites rien pour la changer.

La paresse se développe souvent tôt dans une vie, lorsqu'une personne ne connaît pas de difficultés à l'école, ou n'est pas soumise à la pression de la réussite. En conséquence, elle ne développe pas une dynamique de travail permettant à ses talents naturels de s'épanouir. Bien souvent, la paresse au poker se développe lorsque les joueurs sont confrontés aux responsabilités de devenir un joueur professionnel.

En tant que joueur de poker, vous êtes votre propre patron et avez décidé du jeu ou des jeux auxquels vous souhaitez vous adonner. Vous avez décidé combien vous comptez jouer, quoi apprendre, qui écouter en cas de besoin, pour améliorer votre mental, rester au goût du jour en terme de logiciels et d'évolution des stratégies, etc. Le poker serait nettement plus simple si quelqu'un vous disait quoi faire chaque jour, comme un patron peut le faire (bien entendu, PokerStrategy.com vous facilite grandement la chose). Apprendre à gérer les responsabilités qu'engage le fait de passer joueur professionnel peut être déroutant. Et plutôt que de s'armer pour affronter le défi, bon nombre préfèrent tomber dans une certaine paresse.

Indépendamment de la façon dont elle s'est développée, pour la combattre il va falloir analyser votre paresse en détaillant toutes les activités auxquelles vous vous adonnez au lieu de jouer au poker. Soyez spécifique et écrivez le volume de temps dédié à chacun. Après quoi, il vous faut décrire ce que vous "devriez" faire. Pour finir, vous devez commencer à faire plus de ce que vous devriez faire et moins de ce que vous ne devriez pas. Il vous faut de la force. Se constituer une dynamique de travail solide est comme se muscler, vous devez vous forcer. Si vous ne savez pas comment procéder, il faut vous faire aider.

Procrastination

La procrastination désigne la tendance à toujours remettre les choses au lendemain, ou à les laisser en plan. Plutôt que de jouer cinq heures au poker, vous arrêtez après deux heures de jeu et vous dites que vous pourrez jouer plus le lendemain. Au lieu de regarder une vidéo de poker, vous regardez la télévision et vous dites que vous regarderez la vidéo le lendemain. Il y a beaucoup d'exemples concernant ce que les joueurs de poker remettent à plus tard. Et il ne s'agirait pas d'un problème si vous faisiez effectivement les choses dès le lendemain. Mais en réalité "demain" est simplement une excuse pour ne pas faire les choses aujourd'hui, et une fois que demain devient aujourd'hui, les choses sont encore une fois remises au lendemain.

Les conséquences de la procrastination sont qu'elle pousse les joueurs à constamment accumuler du retard, et à ne pas atteindre leur potentiel. Une des raisons majeures responsables de la perpétuation de ce problème est l'illusion que faire les choses le lendemain sera plus facile. Mais si vous remettez constamment les choses à plus tard, celles-ci s'accumulent, ce qui implique que vous aurez PLUS à faire, et non moins. Faire les choses le lendemain ne sera pas plus simple, ce sera plus difficile dans la mesure où vous devrez y effectuer le travail d'aujourd'hui ainsi que celui de demain. Dans un jeu aussi compétitif que le poker, le travail ne s'évanouit pas, il s'accumule. Et plus il s'accumule, plus il est probable qu'il soit remis à plus tard dans la mesure où lorsque vous décidez de le repousser, vous pensez le faire le lendemain, mais c'est un mensonge.

Afin de briser cette chaîne de procrastination, il vous faut faire les efforts nécessaires dès aujourd'hui. Cela ne veut pas dire que vous devez tout faire aujourd'hui, dans la mesure où réussir à se construire une bonne dynamique de travail signifie également arriver à travailler et jouer à un rythme régulier. Se mettre soudain à faire des sessions d'études marathon implique que vous allez retenir peu de choses à long terme. Pareillement, d'interminables sessions de jeu impliquent de grosses lacunes dans la qualité de votre jeu. C'est étape par étape et avec une bonne régularité que vous devez vous mettre à faire aujourd'hui un plus grand nombre des choses que vous auriez normalement remises au lendemain.

Surmenage (Burn-out)

Une autre des sources de motivation en berne est un manque d'énergie. Bien souvent, les joueurs de poker sont tellement motivés qu'ils passent par des périodes où ils semblent être paresseux et démotivés. Cependant, ce qui se passe est que ces joueurs sont tellement motivés qu'il finissent par s'épuiser mentalement et par passer par un "burn-out". Le burn-out peut imiter tous les symptômes des problèmes de motivation normaux, à cela près qu'il est dû à des sessions d'études et de jeu trop intenses. En conséquent, ces joueurs deviennent fatigués et n'ont plus envie de jouer ou de travailler leur jeu. C'est l'équivalent mental de sportifs dont les muscles sont épuisés à cause du surmenage.

Le burn-out est un problème dont la plupart des joueurs ne sont même pas conscients qu'il existe. Cela est, entre autre, dû au fait qu'ils sous-estiment le volume de stress et de pression qui accompagne le fait de jouer au poker. À terme, l'intensité du jeu les épuise mentalement jusqu'au point où il devient de plus en plus difficile de rassembler l'énergie suffisante pour jouer. Et le problème empire lorsque ces joueurs s'en veulent et se pensent tout simplement paresseux. Savoir reconnaître la différence entre le surmenage et la paresse est essentiel car les solutions à ces deux problèmes sont radicalement opposées. Les joueurs surmenés doivent se reposer, tandis que les paresseux doivent jouer plus.

Si vous êtes sujet à un tel burn-out, alors la clef est de trouver un bon équilibre entre le travail studieux et un repos suffisant. Par exemple, il pourrait être bon de décider de prendre au moins une journée de congé par semaine. Ou bien vous pourriez décider de travailler très dur pendant un mois entier avant de prendre une semaine de congés. Pensez également à prendre des notes à la fin de vos sessions, afin de ne pas continuer à trop cogiter sur le poker après coup. Soyez également à l'affût des signes annonciateurs de burn-out : se fatiguer facilement, se sentir paresseux, éviter de jouer, être moins affûté mentalement. Dans ce cas, plutôt que de continuer à vous forcer, vous devriez faire une pause. Développer une motivation constante sans verser dans le surmenage fonctionne comme la constitution d'une musculature pour un haltérophile. Travailler, arrêter, se reposer et répéter ce cycle. Si vous en faites trop pendant trop longtemps, votre esprit va s'effondrer, comme les muscles le font.

Trop rêvasser

Les joueurs en devenir rêvent souvent d'affronter et de battre les meilleurs joueurs du monde. S'il est vrai que ces rêves peuvent vous aider à identifier vos objectifs, ils peuvent devenir problématiques si vous en devenez prisonniers. Rêver peut provoquer des émotions liées au rêve, qui le rend donc palpable et réel pour votre esprit. D'autant plus que, puisque rien de néfaste n'arrive dans votre rêve, et que rien ne vous y empêche d'atteindre vos objectifs, vous ne pensez pas à toutes les étapes nécessaires à en arriver là. Ce qui fait que vous n'êtes pas armé pour encaisser les contre-coups et les obstacles rencontrés, et que vous risquez de perdre l'espoir de réaliser votre rêve et la motivation nécessaire à fournir le travail le permettant...

Sur la route qui vous amène aux objectifs dont vous rêvez, vous allez trouver des impasses, des obstacles et parfois vous embourber. Aucune grande réussite n'a été atteinte sans difficultés. Afin de vous préserver contre un aveuglement total quant à la réalisation de vos objectifs supérieurs, vous devez prendre votre rêve et le transformer en objectif, en prenant conscience de toutes les étapes que vous allez devoir franchir pour le réaliser. Vous devez ensuite travailler dur (sans toutefois vous surmener) pour véritablement réaliser votre rêve.

Conclusion

L'objectif de cet article est d'élargir vos horizons sur les causes et les solutions à certains problèmes de motivation fréquents. S'il est vrai qu'il existe d'autres facteurs pouvant causer des problèmes de motivation (comme les bonnes ou mauvaises séries, l'absence d'apprentissage, ou des attentes trop élevées), en analysant les raisons pour lesquelles vous faites un certain nombre de choses que vous ne faites pas, vous faites un grand pas en direction de la résolution du problème et la réorientation de votre motivation.

Tous les joueurs vivent des hauts et des bas en terme de motivation. Cependant, lorsque ces cycles vous empêchent de réaliser vos objectifs pokéristiques, il est temps de rechercher de plus près ce qui cause ce problème, afin de ne pas un jour regarder en arrière et vous demander "que ce serait-il passé si j'en avais fait plus ?"

"L'auteur : Jared Tendler est l'auteur du livre référence "The Mental Game of Poker" qui traite du tilt, de l'acceptation de la variance, de la confiance en soi, de la peur et de la motivation. Depuis qu'il a commencé à s'orienter dans le domaine du poker, il a coaché plus de 180 joueurs de par le monde, aussi bien des joueurs de low stakes que de nosebleeds et en a aidé des milliers d'autres via des articles tels que celui-ci. Pour en savoir plus, les anglophones peuvent consulter Mental Game Coaching with Jared Tendler"

 

Commentaires (25)

#1 Falber, 09/08/12 11h56

L'article à l'air bien, je le lirai demain...

#2 franckp, 09/08/12 13h18

l'analyse est intéressante, mais je trouve que les pistes évoquées pour dépasser les difficultés sont un peu superficielles. Peut être qu'une suite est prévue. En tout cas ce type d'articles est tout à fait utile.

#3 toppicot, 09/08/12 14h45

@1 : lol

#4 ilares, 09/08/12 15h24

j'ai lu en biais ca parle de motivation, flemme de le lire

#5 Kyrikiou, 10/08/12 00h22

Superbe article, merci !

#6 djconnexion, 10/08/12 02h35

super article, j'espère qu'il y en aura d'autre du même style.

#7 axelduret, 10/08/12 05h59

la flemme de tout lire. je crains le surmenage...

#8 phenixvr6, 10/08/12 09h07

Intéressant, bonne article.

#9 MrBuffalo, 10/08/12 11h10

Bien intéressant, merci !!!

#10 MaxiMcFly, 11/08/12 02h42

Je suis un tout nouveau joueur de poker mais néanmoins j'ai trouvé l'article très intéressant, je pense que ce genre d'article peut me faire avancer. Merci !!!!

#11 Scytale, 12/08/12 19h33

Bon article mais demande à être plus approfondie.

#12 Nolande, 17/08/12 14h24

+1

#13 RRRRp, 18/08/12 14h44

Le point le plus important certainement , inutile de travailler son jeu si on apprend pas avant tout a travailler sur soit , inutile de combattre d autre joueurs si on ne se combat pas d abord .

Un très bon éclairage j irais acheter son livre c'est certain .

#14 kranrasta, 02/04/13 11h40

bonjour, tout d'abor merci pour cette article très interressant. J'aurais juste une quesstion svp, quelqu'un a t'il trouver le livre "The Mental Game of Poker" en version francaise ? j'ai chercher et je n'ai pas trouver, pe etre que quelqu'un pourrai m'aider (si possible :) ) Je vous remercie et vous souhaite bonne chance aux tables :)

#15 vintlib, 09/05/13 11h13

Bonjour à tous belle article . La motivation on là aussi quand sa marche bien bon résultat . Moi je joue au poker depuis 4 ans je suis motivé mes quand les résultats sont ps bon la motivation il n'y plus .Je pense que mon apprentissage est ps bon et cherche les erreurs .

Merci

Vintlib

#16 lasdesas88, 06/07/13 12h49

simon sanchez AKA pea4nuts est entrain de le traduire le livre de jared tendler il devrait pas tarder a sortir
Tu aura des news sur kil-tilt.fr :)

#17 kranrasta, 09/07/13 11h59

@16 Super, merci lasdesas88 pour l'info :)

#18 christophe63406, 23/02/14 11h36

merci

#19 WSOP2099, 23/07/14 23h10

INTERESSANT !

#20 Airfull, 24/07/14 08h24

Très intéressant: Je crois que l'aspect mental du jeu est souvent sous-estimé. Par garder sa motivation je rajouterais certaines choses:
-Surveiller son alimentation
-Dormir suffisamment
-ET FAIRE DU SPORT !!

#21 chelseapoker, 11/08/14 08h21

oui super article !d accord avec toi airfull ! et surtout pas trop apéritif et pas de pétard ! lol merci a pokerstratégie !

#22 Strat26, 27/08/14 11h39

Très bon article, pas seulement pour le poker !

#23 chinovar, 26/03/15 00h42

Une longue lecture ,en effet , mais cela ,pour ma part, à permis d'élargir mes horizons ainsi qu'une bonne remise en question. Excellent article ,pouvant encore être approfondi.

#24 johnlejaune, 21/10/15 21h36

Super article,je pense que je vais laisser tomber le poker pour faire autre chose de plus constructif,couper mes arbres, repeindre les fenêtres, faire ma distribution, jouer avec mes petits enfants, marcher 7 bornes par jour et arrêter de me dire que les logiciels de poker sont truqués et qu'il y a plein de n'importe quoi qui jouent n'importent comment et qui feraient mieux de jouer à la roulette russe avec un ........automatique ...lol

#25 ctrlfistal, 02/11/15 13h59

Excellent article même si ce n'est ni plus ni moins que le résumé de son chapitre sur la motivation..

PS : pour les non-anglophones, vous pouvez acheter le livre de Jared en VF avec vos miles dans la boutique Winamax ( traduit par le créateur de kill-tilt.fr , Simon Sanchez aka 'Pe4nuts' )