Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Poker de tournoi (MTT)

Deals en tournoi

Introduction

Dans cet article
  • Différents types de deals
  • Quand un deal est-il recommandé ?
  • Comment trouver le meilleur deal possible
Arrivés à la table finale, les joueurs d'un MTT peuvent décider de se partager l'argent qui est encore en jeu plutôt que de jouer le tournoi jusqu'à son terme. C'est ce qu'on appelle faire un deal (conclure un marché). L'option du deal est disponible sitôt que l'on se retrouve à la table finale. Cependant, c'est souvent lorsqu'il ne reste plus que deux ou trois joueurs à la table qu'on y a recours.

Le fait que les blinds et antes en fin de tournoi sont généralement très élevés par rapport au tapis moyen rend un deal particulièrement attractif. Cet article discute des avantages et inconvénients du deal-making.

Les différentes possibilités de deals

La méthode du décompte des jetons (Chipcount)

Une technique très répandue et considérée comme équitable consiste à diviser la cagnotte proportionnellement au nombre de jetons de chacun des joueurs. On compte la cagnotte totale correspondant aux places encore en jeu, on attribue à chaque joueur le gain minimum garanti (correspondant à la plus mauvaise place encore en jeu) et le reste est distribué proportionnellement au nombre de jetons de chacun des joueurs.

Exemple :

Trois joueur sont encore en course à la table finale. Les gains correspondant aux places encore jeu sont les suivants :
  • Place 1 : 50.000$
  • Place 2 : 30.000$
  • Place 3 : 20.000$

Total : 100.000$


Les tapis des joueurs :

  • Joueur A: 200.000
  • Joueur B: 120.000
  • Joueur C: 80.000

 

Total : 400.000


La part du nombre total de jetons encore en jeu pour chacun des joueurs est donc :

  • Joueur A: 50%,
  • Joueur B: 30%
  • Joueur C: 20% des jetons.


Étant donné que la troisième place garantit au moins 20.000 $, chaque joueur reçoit automatiquement cette somme. 60.000 $ (3*20.000) sont donc soustraits aux 100.000 $, et la cagnotte restante de 40.000 $ est distribuée en fonction des tapis des joueurs. Le joueur A reçoit 50%, le joueur B 30% et le joueur C 20%.


Ils reçoivent donc finalement :

  • Joueur A: 40.000$
  • Joueur B: 32.000$
  • Joueur C:28.000$
Avantages et inconvénients de cette méthode

L'exemple montre bien que cette méthode garantit une répartition équitable. Mais c'est seulement vrai parce que les joueurs ont des tapis du même ordre de grandeur. Le joueur C en tant que shortstack gagne un peu plus que s'il s'était fait sortir en premier, et le chipleader gagne un peu moins que s'il avait finalement remporté le tournoi.

Mais ceci change considérablement sitôt que la répartition des jetons entre les différents joueurs est un peu moins équilibrée.


Exemple basé sur la structure de prix de PartyPoker :

11$ (10$ + 1$ Fee) Regular, 500 participants, 3 joueurs encore en course

Cagnotte : 5000$

  • 1250$ (25%)
  • 700$ (14%)
  • 413$ (8,26%)

 

Part des jetons des joueurs :

  • Joueur A: 80%,
  • Joueur B: 10%,
  • Joueur C: 10% de tous les jetons encore en jeu.


La cagnotte restante représente un total de 2363 $. On retire les 413 $ correspondant à la 3ème place pour chacun des joueurs. Il reste donc 1124 $ (2363 – 413*3) qui vont être répartis en fonction du nombre de jetons. Le joueur A touche donc 899.20 $ supplémentaires, les joueurs B et C touchant chacun 112.40 $ supplémentaires.

Le résultat serait donc le suivant :

  • Joueur A 1312,20$
  • Joueur B 525,40$
  • Joueur C 525,40$


On voit dans cet exemple que le chipleader est bien plus avantagé par le deal que les deux shortstacks. Alors qu'en temps normal il aurait touché 25% de la cagnotte totale, il en gagnerait maintenait 26%. On voit donc que la méthode du décompte des jetons est plus profitable au chipleader lorsque les tapis ne sont pas du m1eme ordre de grandeur.

La méthode ICM

On calcule la valeur des jetons à l'aide d'un calculateur ICM et on réparti la cagnotte encore en jeu en conséquence. Les résultats obtenus sont plus équitables que dans la méthode du décompte des jetons. On peut se faire une meilleure idée de ce qui serait équitable, et essayer d'influencer les adversaires en faveur d'une décision qui nous serait plus favorable. En effet très peu d'adversaires savent vraiment ce qui serait vraiment équitable.

En reprenant les deux exemples précédents, on obtient alors ce qui suit :

Exemple 1 avec des tapis représentant 50%, 30%, 20% du total de jetons (Deal suivant la méthode du décompte des jetons entre parenthèses) :

  • Joueur A: 38.392$, (40.000$)
  • Joueur B: 32.750$, (32.000$)
  • Joueur C: 28.857$, (28.000$)


Exemple 2 avec des tapis représentant 80%, 10%, 10% du total de jetons (Deal suivant la méthode du décompte des jetons entre parenthèses) :

  • Joueur A: 1.133$, (1.312$)
  • Joueur B: 614$, (525$)
  • Joueur C: 614$, (525$)


On voit ici clairement que le chipleader s'en sort moins bien, le middle stack un peu mieux et le shortstack beaucoup mieux qu'avec la méthode du décompte des jetons.

La méthode dite du 'Post-Deal'

Une autre méthode, dite du post-deal, consiste à diviser la cagnotte totale encore en jeu par le nombre de joueurs encore en course, avant de remettre en jeu le reste de la division. Cette méthode est souvent utilisée lorsque les tapis sont très proches. La seule chose qui doit encore être précisée est si le reste revient au vainqueur finale ou bien sera distribué au différentes places encore en jeu.

Exemple :

11$ (10$ + 1$ Fee) Regular, 500 participants, 3 joueurs encore en course

Cagnotte : 5000$

 

  • Place à 1250$ (25%)
  • Place à 700$ (14%)
  • Place à 413$ (8,26%)

La cagnotte totale encore en jeu est là encore de 2363 $. Les joueurs se décident pour la méthode du post-deal et divise le pot en 3 parts égales, avec un reste. Chacun reçoit 700 $ et les 263 $ (2363-700*3) restants seront attribués au vainqueur.

Le résultat serait donc le suivant :

  • Place à 963$
  • Place à 700$
  • Place à 700$


On voit que cette méthode est plus favorable au shortstack. Celui qui est 3ème à ce stade du tournoi reçoit l'équivalent du prix associé à la 2ème place. Il lui reste de plus encore la possibilité de toucher les 263 $ supplémentaires. Pour le chipleader, ce deal est loin d'être le plus avantageux, car même s'il venait à gagner, il gagnerait bien moins que dans la méthode du décompte des jetons.

La méthode du Seat+Chipcount

Cette méthode associe tout simplement la méthode du post-deal et celle du décompte des jetons. Chaque joueur reçoit le même montant pour son seat, à savoir le fait qu'il est encore à la table avec des jetons, comme dans la méthode du post-deal. Le reste n'est pour sa part pas remis en jeu, mais réparti suivant la méthode du décompte des jetons.

Cette méthode est apparue parce que les shortstack avaient tendance à systématiquement refusé les deal suivant le décompte des jetons, argumentant qu'en plus des jetons, la place qu'ils occupent a également un prix. Ils ont en effet encore la possibilité de remporter le tournoi ('All you need is a chip and a chair.').

Le calcul ICM est certes équitable, mais peu de personnes sont capables de le comprendre, et encore moins de l'effectuer de tête. Plus on a tapis petit, plus on a intérêt à ce que la part attribuée pour le seat soit importante. En étant supershortstack on devrait forcément proposer ce genre de deal.

 

Ce n'est qu'une partie de l'article...

Avec une inscription gratuite à PokerStrategy.com, vous recevez de l'argent de poker gratuit pour jouer au poker et vous accédez à des centaines d'articles de stratégie comme ceux là - ainsi qu'à des vidéos de poker, des sessions de coaching en live et des forums de stratégie. Inscrivez-vous dès maintenant gratuitement et commencez à jouer pour bénéficier de toutes nos offres !

S'inscrire

Commentaires (4)

#1 jokin4party, 15/02/10 06h17

shuffle up and deal

#2 ACC86, 13/08/12 11h07

Très bon article !
Explicite et aisément assimilable...

#4 renard1709, 18/08/13 08h43

comment dealer sur internet quelle méthode peu t'on utiliser pour le faire sans probleme de confiance

#5 Julien, 19/08/13 08h13

hello renard;

la plupart des room de poker proposent maintenant des système de deal intégré à leur logiciel. et tout se fait automatiquement.

Sinon, ça marche avec la confiance.

Julien