Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Poker de tournoi (MTT)

Comment jouer un MTT ?

Introduction    

Dans cet article
  • Un tournoi est une autre forme du poker
  • Les différences avec le cashgame
  • Un tournoi, et votre approche, traversent plusieurs phases

Multi Table Tournaments (MTT)

Les MTT (Multi Table Tournaments) font miroiter des sommes mirobolantes. Qui ne s'est pas déjà extasié devant les gains faramineux distribués lors des gros events live ? Qui ne rêve pas d'en remporter un, un jour ? Avec un petit buy-in, on peut remporter 200-300 fois sa mise.

Cet article, et les suivants, vous proposent une stratégie pour vous permettre de réussir à jouer des MTT en No-Limit Hold'em, en Full Ring (entre sept et dix joueurs par table).

Vous y apprendrez, …

  • … les différences avec le cashgame
  • … avec quelle stratégie vous pourrez réussir
  • … quand jouer quelles cartes

Les différences entre le cashgame et le MTT

Dans un MTT, vous payez une mise de départ fixée au préalable. Si vous la perdez, vous êtes éliminés. Tandis qu'en Cashgame, on peut recharger lorsqu'on a perdu son tapis, ce n'est pas possible dans les tournois classiques. À l'exception, bien sûr, des tournois rebuys, qui permettent pendant un temps limité, de racheter un tapis. Une fois cette phase terminée, vous vous retrouvez à nouveau dans le déroulement classique, à savoir, l'élimination en cas de perte du tapis.

Dans un tournoi, vous ne pouvez pas non plus arrêter lorsque vous n'avez plus envie. Vous devez jouer jusqu'à vous faire éliminer ou remporter le tournoi. Ayez donc bien en tête, avant même de vous inscrire, que, si tout va bien, le tournoi pourrait durer bien longtemps. Les gros tournois peuvent facilement durer 4-5 heures, si vous arrivez assez loin.

Mais la grosse différence avec les cashgame est la suivante : en cashgame, les blinds restent fixes, c'est pourquoi vous pouvez vous permettre d'attendre les très bonnes mains de départ.

Dans un tournoi, en revanche, les blinds augmentent. Vous êtes donc tôt ou tard tenus de faire un move. De plus, avec le temps, les tapis de vos adversaires augmentent, lorsque des joueurs se font sortir. 

Dans un tournoi, le rapport entre votre tapis et les blinds évolue constamment. C'est pourquoi vous devez adapter votre jeu aux données du tournoi. Au début d'un tournoi, vous devez jouer d'autres mains que dans les phases tardives. Un bon joueur de tournoi s'adapte à la situation, et la phase du tournoi dans laquelle il se trouve.

Les différentes phases d'un tournoi

Un tournoi se divise en plusieurs phases. Vous devez y adapter votre jeu pour réussir.

Phase initiale

La phase initiale d'un tournoi se distingue par des petites blinds, en comparaison desquels les tapis sont très gros. La taille des différents tapis y est encore très équilibrée, c'est-à-dire que quasiment tous les joueurs ont le même nombre de jetons, grosso modo. C'est pourquoi la phase initiale d'un tournoi est proche du jeu en cashgame en bigstack.

En raison des petits blinds, vous pouvez plus facilement perdre de gros pots qu'en gagner. Vous devriez donc être particulièrement tight, et éviter, autant que faire se peut, les décisions difficiles. Un tournoi ne se décide pas lors de la phase initiale.

Afin de vous aider à bien jouer dans cette phase, nous vous recommandons les articles No-Limit Cash Game :

Phase intermédiaire / Phase tardive

Lors de la phase intermédiaire, les blinds augmentent, et les tapis deviennent de plus en plus petits en comparaison. De plus, l'élimination d'un certain nombre de joueurs fait que plus de jetons sont répartis sur moins de joueurs. Le tapis moyen augmente, et la différence entre les tapis les plus petits, et les plus gros, se fait de plus en plus sensible. Le tapis moyen n'est généralement plus que de 30-40 BB.

Vous devez modifier votre approche selon la taille de votre tapis. Adaptez bien votre jeu. En tant que short-/midstack, vous devriez jouer tight dans cette phase, et éviter les confrontations avec les gros tapis. Si vous avez un tapis entre 15-25 BB, alors vous devriez plutôt faire des resteals. Vous pouvez voir avec quelles mains faire des resteals en lisant cet article :

Lors de la phase tardive, les blinds ont à nouveau augmenté, et le tapis moyen est encore plus petit, comparé aux blinds. Il tourne généralement aux alentours de 20 BB environ. Votre jeu doit donc s'orienter au Push or Fold classique, que vous connaissez des SnG. Vous ne suivez plus, mais vous mettez directement all-in. Les petits tapis se battent pour la survie, tandis que les bigstacks utilisent la force de leur tapis pour mettre la pression. Bon nombre de pots sont décidés sans abattage.

Veuillez lire les articles suivants, afin de bien jouer cette phase :

Bubble

La bubble (bulle) est la phase décisive d'un tournoi : allez-vous remporter de l'argent ou allez-vous sortir avant, à la bubble, la dernière place non payée.

Lorsqu'il y a 100 places payées, et qu'il reste 110 joueurs, vous devez souvent prendre des décisions bien difficiles. Si vous avez peu de jetons, vous devriez éviter de faire des moves trop audacieux. En effet, les bigstacks guettent la moindre occasion de vous mettre devant le difficile choix : "Suis-je prêt à perdre mon tournoi si près du but avec cette main ?"

Dans cette situation, il est déconseillé de "gambler". Si vous vous faites éliminer, vous ne touchez rien du tout, alors que vous touchiez au but.

Selon le type de tournoi, la bubble peut se trouver en phase intermédiaire ou tardive.

In the Money (ITM)

Après avoir survécu à la bubble, vous arrivez In the Money (ITM). Vous êtes ainsi assuré de finir à une place payée, et de remporter au moins 1,5-3 fois votre buy-in. Vous pouvez maintenant vous fixer un nouvel objectif : la table finale.

Bon nombre de petits tapis vont maintenant se mettre à jouer très agressivement. Ils jouent à quitte ou double. Ne vous laissez pas embarquer dans une logique trop téméraire, et continuez à attendre de bonnes mains, mais jouez celle-ci bien agressivement.

Table Finale

La table finale est toujours un moment particulier de la vie d'un joueur de poker, car c'est là que les gains deviennent vraiment intéressants. Ce sont surtout les trois premières places qui sont bien dotées. Mais arrivé ici, vous ne devez surtout pas relâcher votre concentration.

Le jeu quand il ne reste plus que deux tables est généralement très agressif, car elles sont shorthanded (entre 4 et 6 joueurs). Mais arrivé à la table finale, on retourne au jeu full ring. Cela signifie que les mains en présence sont à nouveau meilleures. C'est pourquoi vous devez redevenir bien tight, et jouer agressivement lorsque vous décidez de jouer une main.

Observez également les différentes tailles de tapis. Il est peu judicieux de vous laisser embarquer dans une bataille contre le chipleader si vous êtes le deuxième tapis, et d'éventuellement sortir alors que bon nombre de shortstacks ont des tapis largement inférieurs au vôtre.

Observez également bien la structure de paiement. Bien souvent, un jeu tight vous permettra d'atteindre une bien meilleure place payée.

Structure de paiement et ITM

Lorsque vous jouez un tournoi sur internet, vous payez le même montant de départ que tous vos concurrents. Tous les buy-ins sont composés du prix d'entrée et de la rake. La somme des prix d'entrée constitue le prizepool, tandis que la rake est reversée au casino.

Les tournois à montant garantis forment une exception : la somme garantie est toujours payée, même si l'argent des prix d'entrée ne suffit pas à couvrir ce montant.

L'argent est reversé différemment selon le classement des joueurs. En règle générale, 10 % des joueurs sont payés, et rentrent donc "ITM". La plupart ne reçoivent "que" 1,5 fois leur mise. C'est arrivé à la table finale que l'on trouve des dotations vraiment intéressantes.

Ce sont surtout les trois premières places qui reçoivent une grosse partie de la cagnotte. Il peut s'agir de 100 à 200 fois le prix d'entrée. Mais la route est longue pour y arriver, et vous devez survivre à bien des situations difficiles.

Objectif du jeu en tournoi

Cet article vous a dessiné les principes de base du jeu en tournoi. Jouez tight, et gardez l'œil sur l'évolution des conditions du tournoi. Faites bien attention à la phase dans laquelle vous vous trouvez, et adaptez vous à celle-ci.

 

Commentaires (18)

#1 glaudeur13, 08/09/09 15h44

ca aurait été intéressant de faire un paragraphe sur "les différences entre les sng et MTT"

#2 mryannick, 11/09/09 15h25

+1 glaudeur

#3 donkeytchuss, 12/09/09 21h15

+2 glaudeur

#4 Kuzco31, 13/09/09 19h47

A quoi correspondent les phases? A un nombre de BB? A un niveau de M? A une taille de tapis?

#5 Airfull, 11/10/09 15h41

Ces conseils s'appliquent t'ils pour les SNG 45J (qui sont plus des MTT que des SNG) ?

#6 Cdriko, 07/12/09 11h58

Je ne comprends pas, on rapproche le cashgame aux MTT dans cet article, ne devrions nous pas comparer avec les SNG?
Ou démarre le MTT? en 45 - 90 - 180, quelle stratégie adopter? SNG? MTT? ou meme cashgame (apparement..)?

#7 zoffdr, 27/12/09 23h01

J'applique quasi la même stratégie en MTT qu'en SNG et ca marche. En MTT, je suis quasi ITM un tournoi sur deux.

#8 Hitch91, 06/05/10 19h17

Ton Taux/Horaire gain ne doit pas être très interessant Zoffdr .
La différence fondamentale entre un MTT et un SNG, c'est que tu joues un MTT pour le gagner et un SNG pour survivre jusqu' au place payer.
Donc si tu appliques les même stratégies dans ces deux discipline c'est qu'il y a un problème.

#9 911CALL911, 22/08/10 18h59

Très intéressant merci l'équipe de pokerstrategy!

#10 NamNam95, 01/12/10 21h37

Merci beaucoup pour ces infos ;)

#11 Niounter, 22/01/12 18h20

"c'est que tu joues un MTT pour le gagner et un SNG pour survivre jusqu' au place payer."
Je ne comprend pas la logique,
tu joue l'un ou l'autre pour arriver a la place la plus haute, et gagner le plus d'argent possible.
S'il est ITM 1x sur 2, je ne pense pas qu'il ai un petit taux horaire gain.

Merci pour l'excellent article sinon :)

#13 LordAless, 08/07/12 09h56

Pour illustrer ce que dit Hitch91 par un exemple : sur 50 MTT, en gagner 1 MTT et ne faire aucun ITM les 49 autres rapporte beaucoup plus d'argent que d'être ITM sur la moitié des tournois. Mettez-y des chiffres et calculez, vous verrez bien que ce que dit Hitch91 ne manque pas de sens ;)

#14 Mathosdelfos, 10/08/12 21h00

Voici une video qui complete bien ce principe de gagner 1 Mtt sue 50:
http://fr.pokerstrategy.com/video/9060/
Personnellement, je pense que pour debuter, être ITM 1 fois sur deux sera peut etre plus simple que premier du tournoi une fois sur cinquante, mais l objectif doit effectivement être de le gagner !!!

#15 bouloute35, 12/05/13 23h23

Bonne article ! A lire pour avoir les bases du MTT !

#17 christophe63406, 23/02/14 11h31

merci

#18 JeT7R, 08/07/14 23h24

merci

#19 CrayfxD, 30/11/15 20h01

Pour ma part j'utilise la même stratégie en STG 180 joueurs et en MTT +1000 joueurs évidement le MTT est bcp plus long donc du coup la stratégie STG pour MTT est plus longue...

#20 koubi4491, 11/05/16 07h07

J'utilise aussi les stratégies sng . Cela fonctionne plutôt pas mal pour le moment!