Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Fixed-Limit (FL)

Post-flop - Moves standard contre un seul adversaire

Vidéo : Cliquez ici

Introduction


Dans cet article

  • Les 6 situations de heads-up possibles
  • Les moves profitables contre un seul adversaire

Hors position
( Out of Position)

Vous êtes hors position vis-à-vis d'un autre joueur lorsque vous devez parler avant lui sur un tour d'enchères. Si, à l'inverse, vous pouvez tout d’abord observer ce que fait votre adversaire, on dit alors vous avez la position sur votre adversaire (vous êtes In Position).

Il vous arrivera souvent de vous retrouver contre un seul adversaire sur le flop. C’est ce que l’on appelle être heads-up. Il existe alors différents moves (coups) standard, que vous devez absolument connaître et maîtriser pour pouvoir jouer dans cette situation.

Cet article renvoie directement à l’article Optimisation du jeu avant le flop, dans lequel vous avez découvert différentes tables de mains de départ, suivant lesquelles votre jeu avant le flop sera beaucoup plus agressif qu'avec la stratégie pour débutants.

En tant que telles, ces tables ne vous servent que très peu. Seule l'association avec les moves présentés dans cet article vous permettra de jouer agressivement au cours des tours d’enchère suivants. En réalité, ces deux articles ne font qu'un.

TÉLÉCHARGEMENTS

Les charts optimisées pour le jeu préflop

La table des cotes et outs au format PDF

Video : Préflop - Optimisation du jeu avant le flop 
.
Regarder la vidéo

Le contenu de cet article est également disponible dans une vidéo. Cliquez simplement sur l'image de gauche afin de lancer la vidéo. 

Vous devriez cependant également lire attentivement l'article afin d'assimiler au mieux son contenu. Votre bankroll vous en sera reconnaissante.

Personne n'a relancé avant le flop

Vous êtes hors position

Vous misez tout le temps ! Vos cartes ne jouent aucun rôle. Il suffit que votre adversaire se couche dans 1/3 des cas, pour que votre mise soit profitable.

Si votre adversaire suit votre mise, alors...

  • ... vous misez à nouveau sur le turn avec une main faite ou un tirage.

  • ... vous vous couchez sur le turn, si votre main ne vaut rien. Vous checkez et vous jetez votre main, si l'adversaire mise. C’est ce que l’on appelle un check/fold.

Si votre adversaire relance sur le flop, alors ...

  • ... vous relancez à votre tour avec une bonne main faite ou un tirage fort.

  • ... vous vous couchez automatiquement avec toute autre main.

 

Video anschauen
Bet Flop, Bet Turn
Video anschauen
Cet exemple vous montre comment jouer avec un tirage fort; on mise (bet) sur le flop et sur le turn.


Video anschauen
Bet/3-Bet Flop, Bet Turn
Video anschauen
Dans cet exemple, on touche un tirage couleur et un tirage quinte bilatéral, et l’adversaire relance notre mise sur le flop. Nous sur-relançons (3-bet).


Video anschauen
Bet Flop, Check/Fold Turn
Video anschauen
Nous bluffons en misant sur le flop et notre adversaire nous suit. Que faire? C’est le moment de faire un check/fold, c’est-à-dire de checker et de se coucher ensuite si l’adversaire mise.

Vous avez la position

Si votre adversaire check sur le flop, vous misez avec n‘importe quelle main. S’il mise, alors ...

  • vous vous couchez avec toute main faible.

  • vous vous contentez de suivre la mise avec des mains faites et des tirages pour ensuite relancer sur le turn. De cette manière, vous faites plus de gains avec votre main faite et augmentez les chances que votre adversaire vous laisse le pot, si vous complétez votre tirage.

  • vous pouvez également suivre sur le flop avec des tirages faibles ou des overcards. Si cependant votre main ne s’améliore pas sur le turn, vous vous couchez.

 

 

Video anschauen
Bet Flop
Video anschauen
Dans cet exemple, nous sommes en position face à l‘adversaire et il check sur le flop.

Video anschauen
Call Flop, Raise Turn
Video anschauen
On vous présente ici les raisons pour lesqulles on peut opter pour un call flop, avant de relancer sur le turn.
 

Votre adversaire a relancé avant le flop

Vous êtes hors position

Avec des mains faibles, vous jouez simplement check/fold - vous checkez, puis vous vous couchez en cas de mise adverse.

Avec les mains faites et les tirages, vous commencez par checker, car il est probable que l’agresseur mise. Ce n’est qu’ensuite que vous relancez. On appelle check/raise le fait de d’abord checker pour ensuite relancer.

La plupart du temps il convient de miser de nouveau sur le turn. Vous devez ici essayer d'évaluer la probabiltié selon laquelle votre adversaire a également été aidé par le tableau ou non; il ne faut pas oublier qu’il a tout de même relancé avant le flop. Pour cela, vous devez estimer l’éventail des mains de votre adversaire et le comparer avec votre main ainsi qu'avec les cartes communes.

 

 

Video anschauen
Sans initiative, avec une top-paire. Video anschauen
Nous avons top-paire, devons agir en premier et n’avons pas l’initiative. Comment jouer ?

Vous avez la position

Ici aussi, vous devriez vous coucher si vous n’avez rien dans la main. Si vous avez par contre une main jouable, vous ne devriez suivre la mise adverse (comme dans 2.2.) que si vous relancez ensuite sur le turn.

Mais attention: L’adversaire a fait preuve avant le flop de beaucoup de force, puisqu'il doit en effet jouer ensuite hors position. Les mains faites devraient en particulier être plus fortes que dans la situation 2.1.

Avec des tirages moyens et des mains faites moyennes, il serait judicieux de se baser sur la cote et les outs, car il y a peu de chances que l’on arrive à bluffer l’adversaire sur le turn avec une relance. Il aura souvent une bonne main dont il ne voudra pas se séparer.

 

 

Video anschauen
Top-paire, mais l’adversaire fait preuve de force.
Video anschauen
Nous avons top-paire avec un très bon kicker, mais le small blind a fait preuve de beaucoup de force avant le flop.
Doit-on jouer de manière passive ou agressive?

Vous avez relancé avant le flop

Vous êtes hors position

Vous vous retrouvez face à cette situation lorsque vous relancez et qu’un joueur situé en fin de parole (avant les blinds) vous suit. Ici, il faut faire dans tous les cas un continuation-bet, même si vous n’avez rien touché, c’est-à-dire que vous misez sur le flop dans tous les cas. Il n’est pas improbable que l’adversaire n’ait rien touché non plus. Si vous ne misez pas, vous ne lui donnez pas la possibilité de se coucher.

Si l’adversaire relance, vous devriez automatiquement sur-relancer avec une main forte (mains faites ou tirages) et miser à nouveau sur le turn. Souvent, l’adversaire cherche à vous intimider pour que vous checkiez sur le turn et lui accordiez une carte gratuite (freecard). Il économise ainsi de l’argent.

Si vous continuez à lui mettre la pression, alors cela commence à devenir cher pour lui et vous reprenez l’initiative. Sans un tirage fort, avec seulement peu d’outs, vous vous contentez de suivre la relance et vous couchez sur le turn, si votre main ne s’améliore pas.

Si l’adversaire se contente de suivre votre mise sur le flop et que vous avez une bonne main, vous misez naturellement à nouveau sur le turn. Par contre, si vous n’avez qu’une main médiocre et que le tableau offre des possibilités de tirages, vous pourriez rencontrer des problèmes. Si vous misez à nouveau et que votre adversaire relance, vous devez évaluer ce que peut signifier cette relance.

S’il ne relance qu’avec des mains très fortes, ce n’est pas compliqué: vous vous couchez.

Mais que faire, s’il joue lui-même "call flop, raise turn" aussi bien avec de bonnes mains faites qu’avec des tirages ? Vous ne pouvez pas tout simplement jeter vos cartes.

C’est ici que se posent des questions difficiles auxquelles nous ne pouvons pas répondre dans le cadre de cet article. De manière globale, on peut dire que vous devriez tout d’abord suivre avec des mains fortes du style top-paire ou mieux et jouer les tirages en fonction de la cote et des outs. Si, dans ce genre de situations, vous vous couchez trop souvent, les adversaires vont s’en rendre compte et vous bombarder de relances à chaque nouvelle occasion.

 

Video anschauen
Bet/3-Bet Flop, Bet Turn avec une main faite
Video anschauen
L'article explique que l’on joue les mains faites fortes et les tirages forts de la même manière. Ici, vous trouverez deux exemples mettant cette théorie en pratique.

Video anschauen
Bet/3-Bet Flop, Bet Turn avec un tirage
Video anschauen
L’adversaire relance notre continuation-bet et nous n’avons qu’un tirage. Comment jouer en suivant les conseils de cet article ?

Video anschauen
Bet/Call Flop, Check/Fold Turn
Video anschauen
Comme nous ne sommes pas des joueurs sur-agressifs, nous jetons de temps à autre notre main. Cet exemple vous montre à quel moment ce point critique est atteint, et comment réagir en conséquence.

Vous avez la position

Vous vous retrouvez dans cette situation lorsque vous avez réussi à isoler un adversaire. S’il se contente de checker, vous faites automatiquement un continuation-bet. Face à un check-raise, vous devriez dans tous les cas jeter les mauvaises mains. Il en va de même, si l’adversaire avant vous ne se contente pas de checker, mais au contraire, mise. Avec des mains jouables du style overcards ou tirages avec un nombre d'outs équivalent, vous devriez suivre sur le flop et vous couchez sur le turn, si votre main ne s’est pas améliorée et que l’adversaire mise de nouveau.

Avec des mains faites fortes et des tirages forts, vous devriez vous contenter de suivre sur le flop. Sur le turn, vous devez vous demander si votre main est assez forte pour une relance sous la forme d’un semi-bluff (est-ce que vous avez les outs nécessaires et est-ce qu’il y a des chances que l’adversaire abandonne?), ou encore pour mettre plus d’argent dans le pot (relance pour la value). Comme votre adversaire a fait preuve de force malgré votre attitude et qu’il aura de ce fait peu tendance à se séparer de sa main, les trois options sont possibles pour le jeu avec un tirage : abandonner, suivre, relancer.

 

Video anschauen

L’adversaire mise avant nous.

Video anschauen

Nous réussissons à isoler un adversaire, le flop nous est favorable, mais l’adversaire mise avant nous. Que doit-on faire selon l’article ?

Conclusion

Le jeu face à un seul adversaire avant le flop peut être, comme nous l’avons déjà mentionné, très compliqué et il est difficile d’appliquer un schéma pré-défini. Cet article vous a cependant montré des enchainements standard sur lesquels vous pouvez baser votre jeu et à partir desquels vous pourrez essayer de l'optimiser.

Il est naturellement indispensable que vous remettiez en question votre manière de jouer avant et pendant le coup et que vous vous demandiez, s’il y a des alternatives et quelles en seraient les conséquences pour votre jeu.



 

Commentaires (3)

#1 amalouch, 20/08/10 16h21

les videos ne fonctionnent pas

#2 Julien, 18/07/11 16h41

hello
pour moi les vidéos fonctionnent très bien. ce sont des vidéo de replayer.
j'utilise firefox, et la première met du temps à charger, mais ensuite c'est très rapide.

#3 Julien, 18/07/11 16h41

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser directement ici, ou sur le forum dans la partie stratégique !

http://fr.pokerstrategy.com/forum/board.php?boardid=178