Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Fixed-Limit (FL)

Post-flop - Bluff et semi-bluff

Video : cliquez ici

Introduction

Dans cet article
  • Les deux types de bluff
  • Bluffez uniquement si vos adversaires sont capables de coucher leur main
  • Plus vous avez d'adversaires, moins votre bluff à de chances de fonctionner

On voit régulièrement les meilleurs joueurs de poker tenter à la télévision les bluffs les plus incroyables. De nombreux débutants veulent alors les imiter et se lancent dans des bluffs qui, à leur grand étonnement, échouent lamentablement dans la plupart des cas.

Dans quels cas un bluff en vaut-il la peine ? Quels sont les différents types de bluff ? Ce sont les points abordés dans cet article.

De façon générale, il convient de distinguer deux types de bluff :

  • Semi-bluff
    Il s'agit d'un bluff avec une main qui est très probablement battue pour le moment, mais qui a de bonnes chances de devenir la meilleure main. Il s'agit donc d'un bluff accompagné d'un tirage. On peut remporter le pot soit en amenant tous les adversaires à se coucher, soit en touchant une meilleure main.
  • Bluff pur
    Il s'agit d'un bluff avec une main qui est très probablement battue pour le moment, et qui a peu de chances de devenir la meilleure main. En général, la seule possibilité de l'emporter est d'amener tous les adversaires à se coucher.

    TÉLÉCHARGEMENTS

    Les charts optimisées pour le jeu préflop

    La table des cotes au format PDF

     

    Video : Bluff et semi-bluff
    .
    Video anschauen

    Le contenu de cet article est également disponible dans une video. Cliquez simplement sur l'image de gauche afin de lancer la video.

    Vous devriez cependant également lire attentivement l'article afin d'assimiler au mieux son contenu. Votre bankroll vous en sera reconnaissante.

Le semi-bluff

QU'EST-CE QU'UN SEMI-BLUFF?

Vous jouez un semi-bluff lorsque vous pensez ne pas avoir la meilleure main pour le moment, mais que vous avez des chances suffisantes de l'obtenir.

La raison pour laquelle on tente un semi-bluff est évidente. En misant contre votre adversaire, vous espérez lui faire coucher sa main et remporter ainsi le pot directement. Si cela ne fonctionne pas, vous avez encore des chances acceptables de toucher la meilleure main d'ici la river.

Vous pouvez jouer un semi-bluff d'une multitude de façons. Il peut s'agir d'un simple bet ou d'une simple relance. Un check-raise est également une option. L'essentiel c'est de miser avec un tirage qui a des chances de se convertir en main gagnante.

QUELS SONT LES AVANTAGES D'UN SEMI-BLUFF ?

Les avantages d'un semi-bluff sont multiples. Il s'agit tout d'abord de faire coucher sa main à votre adversaire afin de remporter directement un pot qui pourrait vous échapper, mais ce n'est pas tout.

Le semi-bluff représente la meilleure alternative dans de nombreuses situations, et tout particulièrement dans le cas où vous auriez de toute façon payé un bet adverse sur le tour d'enchères suivant. Vous payez le même nombre de BB qu'en suivant un bet de votre adversaire. En misant vous pouvez cependant réussir à sortir l'adversaire du coup et vous avez en plus l'initiative sur le tour d'enchères suivant, ce qui peut être très avantageux si vous avez en plus la position.

Vous pourrez par exemple prendre une carte gratuite si l'adversaire paie votre mise ou votre relance (raise pour la carte gratuite) et checke au tour suivant.

Le seul problème c'est lorsque l'adversaire relance votre semi-bluff. Vous devez alors jouer suivant les cotes et outs et en considérant que vous êtes derrière. Avez-vous assez d'outs pour un call ? Si oui, vous pouvez payer, sinon vous devez coucher votre main.

Le bluff pur

QU'EST-CE QU'UN BLUFF PUR ?

Contrairement à ce qui se passe dans le cas du semi-bluff, le bluff pur ne fonctionne que si vous réussissez à amener votre adversaire à coucher sa main. Les chances de l'emporter sont donc bien plus réduites, étant donné que la probabilité d'être en tête à l'abattage est pratiquement nulle. 

Si un semi-bluff doit être utilisé avec précaution, c'est encore plus vrai dans le cas d'un bluff pur. Les bluffs purs ne sont pratiquement jamais profitables dans les parties loose.

 DANS QUELS CAS TENTER UN BLUFF PUR ?

Vous pouvez bluffer si vous considérez que la probabilité de voir votre adversaire coucher sa main est plus élevée que la cote du pot qui vous est offerte. Un bluff présente alors une espérance de gain positive.

Qu'est-ce que cela signifie ? Pour faire simple, imaginez que vous vous trouvez sur la river contre un seul adversaire. Le pot contient 10 $ et le montant d'une mise est de 1 $. La cote du pot qui vous est offerte est donc de 10:1. Si votre adversaire couche sa main dans ~ 9% des cas (1:10), votre bet serait donc justifié et profitable. Comme nous pouvons le voir, le bluff est un exercice qui requiert beaucoup d'expérience et de capacité à lire l'adversaire.

BLUFFER CONTRE PLUSIEURS ADVERSAIRES N'A AUCUN SENS

En général, le bluff pur n'est justifié que contre un seul adversaire. Les chances de réussite diminuent de façon quasi proportionnelle au nombre d'adversaires. Un nombre d'adversaire multiplié par 2 implique que la chance que le bluff fonctionne est réduite de moitié.

SEMI-BLUFF ET BLUFF PUR, ARMES DE LA DECEPTION

Le bluff ainsi que le semi-bluff sont des éléments importants dans le jeu car ils servent de base à ce qu'on appelle la deception, qui consiste à dissimuler la force de votre main et à rendre votre jeu moins lisible. En effet, si vous jouez toujours vos mains sans détours et misez toujours avec les mêmes mains, vos adversaires vont très rapidement vous percer à jour. Les bons adversaires qui vous observent peuvent alors vous lire très facilement et vos bonnes mains ne sont plus aussi bien payées.

Conclusion

Il est justifié de bluffer lorsque vous pensez que la probabilité que votre adversaire se couche est élevée. La probabilité d'un fold de votre adversaire doit être supérieure à la cote du pot qui vous est offerte. Plus il y a de joueurs dans la main, moins un bluff a de chances d'être rentable.

Vous ne devez bluffer ni trop souvent ni trop rarement. En ne bluffant que de temps de temps vous vous construisez l'image d'un joueur qui bluffe plutôt rarement, ce qui permet à vos bluffs de fonctionner. D'un autre côté, en bluffant suffisamment souvent, vous réussissez à être payé avec vos mains légitimes. Mettre ceci en pratique, avec la bonne fréquence, requiert comme toujours une grande expérience.

 

Commentaires (1)

#1 Julien, 18/07/11 16h46

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser directement ici, ou sur le forum dans la partie stratégique !<br /> <br /> http://fr.pokerstrategy.com/forum/board.php?boardid=178