Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Fixed-Limit (FL)

À propos du style loose et du style tight

Video : cliquez ici

Introduction

Dans cet article
  • Tight is right
  • Le bluff n'a de sens que si les adversaires sont capables de se coucher
  • Le slowplay ne vaut rien

Le poker peut se jouer suivant différentes stratégies et différents styles. Avec de l'expérience et une bonne maîtrise, toutes ces approches peuvent faire de vous un joueur gagnant.

Les différents styles de jeu

On distingue deux grands styles de jeu :
  • Le jeu loose
  • Le jeu tight

Cet article va vous montrer ce que l'on entend exactement par là, et vous expliquer pourquoi le style tight est la voie du succès.

TÉLÉCHARGEMENTS

Les charts optimisées pour le jeu préflop

La table des cotes au format PDF

 

Video : À propos du style loose et du style agressif
.
Video anschauen

Le contenu de cet article est également disponible dans une video. Cliquez simplement sur l'image de gauche afin de lancer la vidéo.

Vous devriez cependant également lire attentivement l'article afin d'assimiler au mieux son contenu. Votre bankroll vous en sera reconnaissante.

Que signifie réellement les termes tight et loose ?

LOOSE

On dit d'un joueur qu'il est loose s'il joue un grand nombre de cartes avant le flop, sans se préoccuper outre mesure de la valeur de sa main de départ. Cela signifie qu'il est également prêt à jouer des mains qui ont une espérance de gain très faible, voire négative.

Le joueur loose jouera également des mains moyennes post-flop.

TIGHT

Le joueur tight joue au contraire peu de mains et sélectionne ses mains de départ avec application suivant des critères précis. Une fois au flop il joue ses mains faibles de façon moins agressive que le joueur loose et a tendance à réfléchir davantage avant d'agir.

Que sont les TAG's et les LAG's ?

TAG

Le style TAG, pour "tight agressif", correspond à l'approche de base idéale, telle qu'elle vous est enseignée sur PokerStrategy.

Cela signifie que vous sélectionnez soigneusement vos mains de départ, en utilisant par exemple notre Starting Hands Chart, et que vous poursuivez uniquement si vous touchez le flop ou au moins un bon tirage. Vous jouez alors ces mains agressivement, vous les protégez en relançant, et misez afin de maximiser vos gains quand vous êtes sûr d'avoir la meilleure main.

LAG

LAG signifie "loose agressif".

Un LAG joue un grand nombre de mains de départ et les joue agressivement au-delà du flop, même si elles ne sont pas très fortes. Cela se traduit par une espérance de gain négative sur le long terme.

Le jeu

Plus le pot, les antes, les blinds sont gros, et plus le nombre de joueurs entrés dans le coup est élevé, plus on peut jouer loose. Cela vous semble paradoxal ? Pas vraiment étonnant.

Mais le fait est qu'un grand nombre de joueurs, des antes ou des blinds élevés, offrent automatiquement une meilleure cote du pot, et donc une meilleure espérance de gain aux mains spéculatives telles que les connecteurs assortis.

L'espérance de gain positive s'explique par le fait que dans un pot multiway, il n'est pas nécessaire de toucher une bonne main aussi souvent. Lorsque vous touchez vous êtes en effet généralement bien payé. Votre jeu ne doit pas seulement s'adapter à la partie et au comportement général de la table, il doit également s'adapter aux différents adversaires.

On ne jouera pas de la même façon contre des joueurs loose que contre des joueurs agressifs.

Bluffs et semi-bluffs

Un semi-bluff peut uniquement avoir une espérance de gain positive si vous êtes face à un joueur qui est capable de coucher sa main.

Contre un joueur loose, qui va rarement coucher sa main, un semi-bluff n'en vaut pas la peine.

C'est en revanche le cas contre un adversaire tight, que vous amènerez plus souvent à se coucher.

Les semi-bluffs sont uniquement justifiés si vous considérez qu'il y a de grandes chances que l'adversaire se couche.

Même chose pour le bluff pur, qui tire son espérance de gain du seul fait que l'adversaire est capable de se coucher. Si vous êtes face à un joueur loose qui va vous payer jusqu'à l'abattage, le bluff s'accompagne une espérance de gain largement négative.

Mains légitimes

Vos mains de départ n'ont pas besoin d'être aussi fortes dans une partie loose que dans une partie tight. Ceci vient du fait que vos adversaires ont tendance à jouer des mains plus faibles ce qui vous permet de jouer des mains de départ inférieures tout en gardant un avantage sur vos adversaires.

Alors que vous devriez coucher une main comme AQo contre une relance d'un joueur tight en début de parole, il est tout à fait envisageable de relancer avec cette main face à un joueur loose.

Les petits connecteurs assortis deviennent profitables, étant donné que dans les parties loose les pots ont tendance à grossir davantage, grâce à quoi les quintes ou les couleurs sont généralement bien payées.

Mains à tirage

Vous devriez jouer davantage de tirages dans les parties loose que dans les parties tight. Les raisons sont évidentes : Dans une partie loose vous obtenez en général une cote du pot plus élevée. De plus, comme on peut s'attendre à ce qu'un grand nombre de joueurs restent dans la main, la cote implicite, à savoir le gain escompté si vous touchez votre main, augmente également.

Slowplay

En principe vous devriez éviter de slowplayer, peu importe que la partie soit loose ou tight. Dans le cas contraire vous allez abandonner trop de value lorsque vous avez la meilleure main.
Les joueurs tight vont certes se coucher plus souvent si vous jouez agressivement avec une bonne main, mais il n'arrivera que rarement qu'un check vous permette de gagner davantage.

Conclusion

Comme vous le constatez, il est extrêmement important d'adapter votre jeu aux adversaires, à la structure (blinds, antes, etc.) ainsi qu'à la situation.

De nombreuses options tactiques sont tout à fait indiquées dans certains cas, et pas du tout dans d'autres situations (par exemple les bluffs et les semi-bluffs).

Parties loose

  • Les bluffs et les semi-bluffs sont bien moins souvent justifiés.
  • Les mains spéculatives comme les connecteurs assortis gagnent en valeur car vous êtes mieux payé si vous touchez.

Parties tight

  • Les bluffs et les semi-bluffs sont plus souvent justifiés, étant donné que les adversaires vont coucher leurs mains plus facilement.
  • Sélectionnez soigneusement vos mains de départ.
  • Les connecteurs assortis perdent de leur valeur car vous trouverez moins d'adversaires disposés à vous payer si vous touchez.
 

Commentaires (1)

#1 Julien, 18/07/11 16h47

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser directement ici, ou sur le forum dans la partie stratégique !<br /> <br /> http://fr.pokerstrategy.com/forum/board.php?boardid=178