Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie Fixed-Limit (FL)

Heads-up au Flop OOP: La valeur de l'initiative

La valeur de l'initiative

Dans cet article
  • Quand devez-vous défendre l'initiative au flop ?
  • Quand vaut-il mieux abandonner ?

Vous êtes en heads-up au flop et vous avez une main jouable, ce qui fait que vous allez miser ou bien faire check/raise, selon que vous avez l'initiative ou non. L'adversaire vous relance ou vous sur-relance. Quelle est maintenant la façon de jouer correcte ? Il est souvent inutile d'essayer de récupérer l'initiative via un nouveau raise au flop.

MINIMISER LE DÉSAVANTAGE DE POSITION AVEC LES MAINS FAITES

Imaginons que vous avez une main faite marginale comme par exemple midpair sur un tableau qui offre des tirages, par exemple T9 sur J95. Vous misez et votre adversaire relance. Comparons deux lignes de jeu, d'un côté calldown et de l'autre 3-bet Flop, bet Turn, bet River.

Calldown

Vous payez la relance et checker au turn. Si l'adversaire joue check/behind, vous faites un value bet à la river. Si il mise au turn, vous payez turn et river.

En jouant ainsi vous donnez la possibilité à l'adversaire d'économiser au big bet quand il a des mains inférieures, soit en prenant le check/behind au turn, soit en prenant l'abattage gratuit.

Si il a par contre une bonne main, alors il vous fait payer le prix fort. D'un autre côté vous pouvez amener l'adversaire à tenter un bluff à la river avec un tirage qui ne s'est pas réaliser. Mais cet effet est plus réduit et plus rare que l'effet lié au désavantage de position.

3-bet Flop, bet Turn, bet River

Cette ligne annule le plus souvent l'avantage positionnel adverse. Il s'en suivra un calldown aussi de la part de mains plus mauvaises que de mains bien plus fortes.

En comparaison avec la ligne du calldown, vous perdez certes 1 SB de plus contre les meilleures mains, mais à l'inverse vous gagnez 3 SB de plus contre les mains inférieures. S'ajoute à cela que contre de très bonnes mains vous pouvez souvent vous coucher au turn contre un raise adverse, ce qui vous permet d'économiser de l'argent.

LE BLUFF IMPLICITE (IMPLIED BLUFF)

Par bluff implicite, je me réfère dans ce contexte à un jeu agressif au flop, dans l'espoir que l'adversaire se couche au turn.

Imaginons que vous avez un tirage couleur sur un tableau T72. Vous misez, l'adversaire relance. Ici vous devriez forcément jouer 3-bet, même si vous êtes sûr que l'adversaire a une main faite. En effet, si un A ou un K viennent à tomber au turn, il est fort possible que l'adversaire couche une main telle que 87 ou 66 face à votre bet.

Mais même si le turn est une blank, votre 3-bet flop suivi de votre bet turn vous donne la fold equity qui est si importante en heads-up avec un tirage.

QUAND VAUT-IL MIEUX ABANDONNER L'INITIATIVE SUR LE FLOP ?

Il existe quelques rares situations, dans lesquelles il est correct de se contenter de suivre avec une main jouable contre un raise au flop. C'est le cas si les aspects cités précédemment pris dans leur ensemble ont moins de valeur que le bluffinduce.

En effet, si la probabilité est grande que l'adversaire ait, soit une main désespérée, soit une très bonne main, alors votre agressivité est contreproductive : vous donnez plus de value aux meilleures mains et amenez les mains sans espoir à se coucher, au lieu de les laisser bluffer.

Les conditions suivantes doivent être remplies pour qu'il puisse s'avérer valable d'abandonner l'initiative :

  • Vous êtes dans une situation wa/wb, l'adversaire ne couchera pas une meilleure main, ne paiera pas avec une main inférieure, et n'a que peu d'outs contre vous.
  • L'adversaire est agressif et capable de bluffer de nouveau au turn et à la river


Exemple

Preflop: Hero is SB with K Q
4 folds, Hero raises, BB calls

Flop: A K 2 (2 players)
Hero bets, BB raises, Hero ???

Sur un tableau aussi scary, le LAG es tout à fait capable de faire un move avec du vent. Vous avez ici une situation wa/wb contre un LAG et devriez passer directement en calldown. Vous évitez ainsi de vous faire bluffer par de plus mauvaises mains, vous l'amenez à continuer à miser avec des mains désespérées, et économisez de l'argent contre ses bonnes mains.

 

Ce n'est qu'une partie de l'article...

Avec une inscription gratuite à PokerStrategy.com, vous recevez de l'argent de poker gratuit pour jouer au poker et vous accédez à des centaines d'articles de stratégie comme ceux là - ainsi qu'à des vidéos de poker, des sessions de coaching en live et des forums de stratégie. Inscrivez-vous dès maintenant gratuitement et commencez à jouer pour bénéficier de toutes nos offres !

S'inscrire