Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie No-Limit (NL)

La gestion éclair de la bankroll : de 150 € à 1.000 €

blitz-BRM
Le BRM éclair est une gestion agressive de la bankroll, qui s'adresse à ceux qui reviennent au poker ou aux joueurs qui souhaitent rapidement laisser les micro-limites derrière eux. Vous ne devriez envisager le BRM éclair que si vous remplissez les critères suivants :

Vous n'êtes plus débutant

Le BRM éclair exige que vous ayez une courbe de gains correcte aux micro-limites. Ce qui n'est généralement pas le cas pour un débutant.

Vous êtes prêt à travailler sur votre jeu

En optant pour le BRM éclair, vous allez vous retrouver en NL50 voire même en NL100 après quelques milliers de mains. Certes, les adversaires n'y sont pas imbattables, mais il reste impératif de travailler son jeu et de s'assurer d'avoir une espérance de gains positive face à eux.

Des montées et descentes répétées ne doivent pas vous poser de problèmes de mental

Il est essentiel de considérer le BRM éclair comme un jeu. Vous commencez avec 150€ et arrêtez une fois les 1 000€ atteints. Et il vous faut considérer que les montées et descentes fréquentes entre les deux font partie du jeu.

Vous pouvez vous permettre d'éventuellement perdre les 150€

Le BRM éclair vise une réussite rapide. Celle-ci implique un risque plus élevé de perdre son investissement. Tandis qu’avec la gestion classique de la bankroll, un joueur gagnant a 99% de chances d’atteindre les 1 000€, celles-ci passent à 76% avec le BRM éclair. Ce qui implique que vous perdrez les 150€ dans les 24 % de cas restants
Le BRM éclair est une gestion agressive de la bankroll. Il ne s'adresse pas aux débutants, requiert des nerfs solides et exige de vous que vous soyez disposé à travailler votre jeu.

BRM éclair : des montées agressives et une ligne de défense

//d3ltpfxjzvda6e.cloudfront.net/2014/08/07/Illustration_brm_eclair.jpg

Avec le BRM éclair, vous transformez 150€ en 1 000€ au terme de moins de 100 000 mains en moyenne. Avec une gestion classique de la bankroll, cela vous demande environ 260 000 mains. Le BRM éclair repose sur deux concepts :

Une dernière ligne de défense solide


Afin de protéger votre investissement, il vous faut éviter de tout perdre. C'est la raison pour laquelle vous jouez en NL5 avec un BRM à 20 stacks. Si vous optiez pour un BRM agressif à 5 tapis, vos chances d'arriver aux 1 000€ atteindraient à peine 16%. Avec une ligne de défense en NL5, elles s'envolent à 76% !

Gestion agressive de la bankroll à partir de la NL10


Avec plus de 100€ sur votre compte, vous prenez des risques pour tenter une ascension rapide. Ainsi, vos chances d'atteindre rapidement les 1 000€ sont décuplées.


Dans ce cadre, faites bien attention à ne jamais descendre de plus d'une stack en deçà de la bankroll minimale pour une limite. Le BRM éclair prévoit une limite bien précise à jouer pour chaque niveau de bankroll. Il convient cependant d'être un peu pragmatique. Orientez-vous donc aux règles suivantes :
  1. Vous passez de moins de 30BB sous la bankroll minimale de votre limite actuelle :
    Dans ce cas, vous continuez à jouer comme si de rien n'était.
  2. Votre bankroll se situe entre 30 et 50BB sous la bankroll minimale :
    Vous continuez à jouer jusqu'à votre tour de blind, avant lequel vous quittez la table et descendez à la limite inférieure.
  3. Vous êtes de plus de 50BB en dessous :
    Vous descendez immédiatement de limite sans attendre le prochaine big blind. 
  4. Vous avez dépassé la bankroll maximale pour votre limite :
    Rien ne presse. Vous attendez le prochain big blind et montez à la limite supérieure. Si votre table actuelle est extrêmement profitable, restez-y donc jusqu'à ce qu'elle ne le soit plus.

Exemples :

• Votre bankroll s'élève à 630€ et vous jouez en NL100. Malheureusement, vous perdez 106€ dans un all-in avec les as contre AK. L'offensive en NL100 a échoué et votre bankroll s'élève désormais à 524€. C'est plus que 50BB sous la bankroll minimale pour la NL100 et vous descendez donc immédiatement d'une limite.

• Votre bankroll s'élève à 540€ et vous jouez en NL50. Vous remportez maintenant 70€, ce qui l'amène à 610€. Vous attendez le prochain big blind, puis montez en NL100.

4 conseils pour la mise en pratique de la gestion éclair de la bankroll

Conseil 1 : utilisez un bonus de premier dépôt

Il ne faut pas sous-estimer le rake. Or, un bonus de premier dépôt vous permet généralement de bénéficier d'environ 30% de rakeback dès la première main. Nous vous recommandons les suivants :

100 % jusqu'à 600$
PokerStars
Bonus : 100 % jusqu'à 600$  

Profiter du bonus
 
100 % jusqu'à 2 000$
William Hill
Bonus : 100% jusqu'à 2 000$

Profiter du bonus
 
250% jusqu'à 2.000$
Winner Poker
Bonus : 250% jusqu'à 2.000$

Profiter du bonus
 

Si vous avez déjà un compte auprès de ces trois rooms, vous en trouverez d'autres ici :

Récapitulatifs de nos rooms partenaires

Conseil 2 : jouez en zoom et en speed poker sur 2 tables au maximum

Puisque vous êtes souvent amené à monter et descendre de limite, le poker zoom et speed se prête bien à ce BRM. À partir de la NL50, vous devriez retourner à des tables normales et pratiquer la sélection de tables. Lorsque vous sélectionnez vos tables, vous devriez tout d'abord vous assurer que des joueurs faibles sont assis à la table, mais également à ce que le reste de la table soit principalement composé de nits.

Conseil 2 (facultatif) : optez pour une utilisation conservatrice de votre rakeback dans le cadre de votre stratégie BRM éclair

Si vous vous sentez mentalement plus à l'aise avec une progression assez constante, alors vous pouvez opter pour une utilisation plus conservatrice du rakeback et des bonus. Celle-ci prévoit que vous ne comptiez pas vos bonus et votre rakeback à votre bankroll et les soustrayez donc de votre prise de bénéfice.

Prenons l'exemple suivant, dans lequel vous disposez de 850€ qui s'agencent ainsi :

• 150€ de capital de départ
• 385€ (500$) de bonus
• 200€ de rakeback
• 115€ de gains à la table

Dans cette situation, vous considérez que votre bankroll s'élève à 265€ et jouez donc en NL25. Si vous gagnez 150€ de plus, vous avez alors déjà 1 000€ et le défi s'achève donc.

Vous pouvez également considérer le rakeback comme partie prenante de votre bankroll et vous servir des 850€ pour jouer en NL100. D'un point de vue mathématique, c'est d'ailleurs plus judicieux.

Conseil 4 (facultatif) : tenez un blog dans notre forum

Tenir un blog vous offre les avantages suivants :

• Votre carrière est documentée, ce qui augmente votre motivation et votre persévérance.
• En discutant de vos décisions délicates, vous travaillez automatiquement sur votre jeu.
• Pendant un downswing, vous bénéficiez de soutien moral.
• Vous faites connaissance avec des gens sympas et pouvez vous construire un réseau de joueurs de poker.

Notre section blog, c'est par ici
 

Commentaires (2)

#1 misterdjul, 03/03/15 20h52

Du coup, on joue plus loose ou plus tight sur les tables ?

#2 Skaya971, 07/03/15 22h01

@1 Pareil je dirai ;)
Je ne vois pas de raison de jouer différemment, sur tables normales en tout cas.