Le succès à long terme avec des stratégies gagnantes  - inscription gratuite !

Les meilleures stratégies Avec des stratégies adaptées, le poker devient très facile. Nos experts vous montrent comment y parvenir pas-à-pas. 

Des experts de talent Progressez avec des joueurs professionnels accomplis grâce à nos coachings live et sur

notre forum.

Argent réel gratuit
PokerStrategy.com est totalement gratuit. Et nous vous offrons en plus de l'argent réel gratuit.

Vous êtes déjà membre de PokerStrategy.com ? Connexion

Stratégie No-Limit (NL)

Exploitation (1) : Auto-profit

autoprofit

L'auto-profit est une exploitation via laquelle vous tirez avantage du fait que votre adversaire se couche trop souvent. En effet, la fold equity dont vous bénéficiez peut franchir un seuil à partir duquel il devient profitable de miser ou relancer quelle que soit votre main.

Dans cette leçon, vous apprendrez à dénicher les situations présentant un auto-profit et découvrirez quelles sont les situations d'auto-profit typiques avant et après le flop ainsi que comment procéder les fois où votre adversaire suit.

 

L'auto-profit désigne une mise ou une relance qui, grâce à une fold equity élevée, est profitable quelle que soit votre main.

Trouver les situations d'auto-profit : comparer les fold equities

Afin de déterminer si une situation donnée présente un auto-profit, vous devez calculer votre fold equity nécessaire et la comparer à la fold equity dont vous disposez.

Étape 1 : calculer la fold equity nécessaire

La fold equity nécessaire indique le pourcentage de cas dans lesquels votre adversaire doit se coucher afin que vous ayez une situation d'auto-profit. Le calcul s'effectue comme suit :

Fold equity nécessaire = Taille de mise / (Taille de mise + taille du pot)

Étape 2 : calculer la fold equity disponible

La fold equity nécessaire indique la fréquence à laquelle votre adversaire se couche effectivement. Vous pouvez la calculer en divisant le nombre de combinaisons de mains qu'il couche par le nombre total de combinaisons de mains disponibles :

Fold equity disponible = #Fold / #Total

Si la fold equity disponible est supérieure ou égale à la fold equity nécessaire, alors vous êtes dans une situation d'auto-profit et pouvez miser ou relancer profitablement quelle que soit votre main.

On se retrouve dans une situation d'auto-profit, sitôt que la fold equity disponible est supérieure ou égale à la fold equity nécessaire.

Utiliser les stats pour déterminer la fold equity disponible

Les statistiques dont vous disposez sur votre adversaire peuvent également se révéler utiles lors du calcul de la fold equity. C'est particulièrement vrai préflop pour les valeurs "Fold to 3-bet" et "Fold to steal". Dans ce cadre, pensez bien à toujours utiliser la valeur correspondant à la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Si, par exemple, vous envisagez de surrelancer le BU depuis SB, alors la simple valeur de "fold to 3-bet" est trop générale et vous devriez donc utiliser la valeur s'appliquant à cette situation particulière.

Post-flop aussi, des stats comme le "Fold to Cbet", le "Went to Showdown" et le "Fold Cbet to Raise" sont utiles pour déterminer la fold equity disponible.

Dans ce cadre, vous devriez cependant être attentif au phénomène suivant, particulièrement pertinent post-flop : plus votre adversaire est fort, plus la fréquence à laquelle il se couchera dépendra de la situation dans laquelle vous vous trouvez. Cela comprend aussi bien la texture du tableau que la taille des tapis, la position des joueurs impliqués et d'autres facteurs divers.

Les situations typiques d'auto-profit préflop et post-flop

Avant le flop, les possibilités de situations d'auto-profit sont nombreuses. Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez les situations d'auto.profit typiques et la fold equity nécessaire qu'elles impliquent :

Auto-profit préflop 
Situation Taille de mise
Taille du pot Fold equity nécessaire
Openraise de CO : 3BB
3-bet de Hero (BB) : 10BB
9BB 13,5BB 66%
Openraise de BU : 2BB
3-bet de Hero (SB) : 7,5BB
7BB
10,5BB 66%
Openraise de Hero (BU) : 2BB
3-bet de BB : 8BB
4-bet de Hero : 20BB
18BB 28,5BB 63%

La situation d'auto-profit la plus fréquente après le flop est le continuation bet. Celui-ci doit fonctionner plus ou moins souvent en fonction de la taille de votre mise. Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez différentes tailles de mises et la fold equity nécessaire qui s'y rapporte :


Auto-profit postflop
Taille du continuation bet fold equity nécessaire
1/2 pot
33%
2/3 pot
40%
3/4 pot 43%
Taille du pot
50%

Auto-profit préflop : openraise de SB

Nombreux sont les adversaires qui se couchent si souvent au BB que vous avez une relance first-in profitable depuis le SB quelle que soit votre main. Afin de calculer la fréquence à laquelle BB doit se coucher pour qu'un openraise avec 72o soit profitable, vous pouvez vous servir de la formule que vous connaissez déjà :

Fold equity nécessaire = Taille de la mise / (Taille de la mise + taille du pot)

2,5BB / (2,5BB + 1,5BB) = 2,5BB / 4BB = 0,625

Il faut donc que votre adversaire se couche préflop dans plus de 62,5% des cas pour que la situation soit automatiquement profitable. En d'autres termes, si votre adversaire suit ou sur-relance dans moins de 37,5%  (100% - 62,5%) des cas préflop, vous pouvez et devriez faire un openraise avec n'importe quelle main, y compris 72o.

Veuillez noter que, dans cet exemple, vous n'investissez pas 3BB, mais 2,5BB, dans la mesure où vous vous êtes déjà acquitté du SB (3BB - 0,5BB = 2,5BB).

Auto-profit post-flop : Continuation bet sur le flop

NL20
100BB Stacks

BU: TAG

Preflop: Hero is CO with AcJh
2 folds, Hero raises to $0.6, BU calls $0.6, 2 folds

Flop: ($1.5) Qc7h4s (2 Players)
Hero bets $1

Vous risquez 1$ afin de remporter 1,5$. En insérant ces données dans la formule donnant la fold equity nécessaire, vous obtenez :

Fold equity nécessaire = 1 / (1+1.5) = 40%

Si votre fold equity est de 40% ou plus, alors vous avez un c-bet profitable en soi.

Afin de calculer la fold equity disponible, vous devez tout d'abord attribuer une range à votre adversaire. Celui-ci est un TAG et vous lui donnez la range préflop moyenne suivante :

Range moyenne d'un TAG au BU : JJ-22, AQ-AT, KQ-KJ, KTs, QJ, QTs, JTs (#124)

Sur le flop, il couchera les mains suivantes :


Call ou relance : 
JJ-44, AQ, KQ, QJ, QTs (#72)

Fold :
33-22, AJs-ATs, KJs-KTs, JTs, AJo-ATo, KJo (#52)

Sa range complète contient 124 combos, dont il couchera 52 sur le flop. Votre fold equity s'élève donc à :

Fold equity = #Fold / #Total = #52/#124 = 42%

On constate que votre adversaire couche 42% de sa range. Puisqu'il suffit qu'il se couche dans 40% des cas pour que vous ayez un auto-profit, vous pouvez faire un c-bet de bluff avec votre range complète, dont fait partie AJo.

Suite à un call, ne continuez qu'avec des mains fortes

Lorsqu'une de votre tentative de steal échoue dans une telle situation, il est important que vous adoptiez ensuite une approche fort prudente et ne continuiez à jouer qu'avec une range forte.

En effet, lorsque votre adversaire se couche si souvent qu'une mise ou une relance génère un profit immédiat, alors la range avec laquelle il continue à jouer sera forte. Ne faites donc pas l'erreur de laisser filer le profit ciblé par le steal, en faisant trop de bluffs sur les streets suivantes.

En résumé

Une situation d'auto-profit intervient lorsque votre adversaire se couche à une fréquence telle que vous avez une mise ou une relance profitable quelle que soit votre main.

La formule suivante vous permet de calculer la fold equity nécessaire à avoir un profit automatique :

Fold equity nécessaire = Taille de mise / (Taille de mise+taille du pot)

Si la fold equity disponible excède cette valeur, alors vous pouvez bluffer avec toutes les mains de votre range. Vous pouvez calculer la fold equity disponible de la façon suivante :

Fold equity = #Fold / #Total

Enfin, lorsque votre tentative de steal échoue, vous devriez être très prudent et ne continuez à jouer qu'avec une range forte.

Etapes suivantes

Passez le quiz et vérifiez votre compréhension de la leçon.
Lancer le quiz
Discutez avec d'autres joueurs ou posez vos questions concernant cette leçon.
Aller sur le forum
 

Commentaires (4)

#1 tristan620, 08/10/14 21h28

L'equity nécessaire indique la fréquence à laquelle votre adversaire se couche effectivement. c'est plutôt la Fold equity disponible, non?

#2 pepejanot, 22/10/14 11h16

non

#3 ananar67, 01/11/15 11h46

Bonjour je ne comprends pas comment on trouve 124 dans la range pré flop du tag... help:)

#4 MagicVPX, 14/08/16 11h39

@ananar67, tu dois compter toutes les façons possibles de faire chaque main du range préflop du TAG.
Par exemple, il y a 6 façons (=combos) de faire JJ:
JcJh
JcJd
JcJs
JhJd
JhJs
JdJs

En additionnant tous les