Ladies Event des WSOPE : Les joueuses donnent leur avis sur ce nouveau bracelet

Cette année, et pour la première fois, le Ladies Event ouvrira le bal des World Series Of Poker Europe. PokerStrategy.com a décidé d'en savoir plus et a interrogé quelques joueuses à propos de cette belle nouveauté.

« Nous avons proposé un Ladies Event aux WSOP de Las Vegas, pour la première fois, en 1977. Nous avons senti que c'était le bon moment pour mettre en place cette tradition aux WSOPE. » - Ty Stewart, WSOP Executive Director.

Jeudi 1 août 2013, les World Series Of Poker publient un communiqué de presse important. Cette année, il n'y aura pas sept bracelet events aux WSOPE, il y en aura huit. Cette année, et pour la première fois dans l'Histoire des WSOPE, le Ladies Event ne sera pas un simple tournoi annexe, le tournoi (théoriquement) réservé aux joueuses sera doté d'un bracelet en or !

Il aura fallu attendre la septième édition des World Series Of Poker Europe pour voir un « véritable » Ladies Event au programme du festival. Certes, par le passé le niveau de ce tournoi était déjà relativement élevé (toujours plus que pas mal de tournois réservés aux femmes), et la gagnante remportait une bague WSOPE, mais il ne s'agissait que d'un tournoi annexe, relativement peu couvert par la presse et sans réel « statut officiel » auprès des WSOP (il n'apparaissait finalement pas dans le programme officiel édité par les World Series Of Poker). Pour l'édition 2013, les choses changent donc. Ou tout du moins elles évoluent.

PokerStrategy.com a décidé de donner la parole à quelques joueuses afin qu'elles puissent donner leur avis sur cette nouveauté. Mais avant de lire les réflexions de Lucille Cailly, Julie Monsacré, Rebecca Gérin, Vanessa Hellebuyck ou encore d'Aurélie Quelain, voici quelques précisions à propos de l'event #1 des World Series Of Poker Europe 2013.

Le Ladies Event des WSOPE 2013 : Les détails

Mesdames et Mesdemoiselles, sachez que vous ouvrirez le bal de la septième édition des World Series Of Poker Europe. Le Ladies Event sera donc l'event #1. Il se jouera sur deux jours, du vendredi 11 octobre au samedi 12 octobre 2013.

Initialement, ce tournoi devait être un tournoi annexe (je pense que vous l'avez compris) au buy-in de 550€. Changement de statut oblige, les joueuses devront désormais dépenser 1.100€ pour prendre part à cet évènement.

Quid des joueuses qualifiées sur les étapes du Barrière Poker Tour ? Bah oui, sept étapes ont déjà été organisées et à chaque étape il y avait un satellite pour le Ladies Event. Les joueuses qualifiées à Deauville, Cassis, Bordeaux, Ribeauvillé, Nice, Toulouse et Enghien-les-Bains ont remporté un ticket pour un tournoi à 550€, pas un tournoi à 1.100€. D'où ma question : que se passe-t-il ?

Ma source au sein du Groupe Lucien Barrière m'a dit que le casino d'Enghien-les-Bains (pour ceux qui vivent sur une autre planète et ne le sauraient pas, cette année les WSOPE se déroulent à Paris... Enfin à Enghien-les-Bains quoi) allait abonder de la différence. Un beau geste qui me semble, personnellement, tout à fait normal.

Quid pour la dernière étape du BPT à Lille ? Il y aura exactement le même satellite au buy-in de 55€ (avec possibilité d'effectuer deux rebuys et un add-on double) sauf que cette fois, un ticket à 1.100€ sera garanti. C'est aussi simple que cela.

Petit détail « amusant »... Si vous regardez attentivement le Player's Guide des World Series Of Poker Europe 2013, vous remarquerez une sorte de « lapsus rédactionnel ». Regardez le programme. Regardez la légende du programme. Damned ! Encore un stagiaire étourdi (j'avais promis d'arrêter avec les stagiaires) ! Oui, même si la mention « WSOPE Bracelet 1 » apparaît, le numéro de l'event est bien en jaune... Jaune, couleur des tournois annexes. Hoooo je chipote, je chipote !

Le Ladies des WSOPE 2013 : La parole aux joueuses françaises

Elles le disent plus ou moins directement : cette évolution est une bonne chose pour la promotion du poker auprès des femmes ! Voici l'avis de cinq femmes du circuit... Je tiens à toutes les remercier pour leur temps et pour leur gentillesse.

Lucille Cailly est une joueuse pétillante, expérimentée, qui a montré plus d'une fois l'étendue de son talent. Sa plus belle performance à ce jour reste sa place de Runner Up à l'European Poker Tour Grand Final de Monte Carlo (by PokerStars) en 2012. Voici son avis sans langue de bois :

« Je trouve que c'est une bonne chose en effet. Certaines femmes n'aiment que les ladies et j'ai jugé parfaitement odieux que ce soit le seul tournoi qui ne reçoive pas de bracelet l'année dernière. Ce n'est pas un sous tournoi. Il fait partie des WSOPE et doit donc être géré de la même façon. Ou alors autant l'annuler.

Je ne pense pas que ce tournoi attirera moins de monde. Au contraire. L'année dernière, si mes souvenirs sont bons, il n'y avait quasiment personne. Alors que, je me souviens que lorsque j'avais joué le ladies de Monaco (à 1.000€ de buy-in), il y a quelques années, le field était bien plus important. Le fait que ce tournoi soit à nouveau pris au sérieux aidera à ce que ça ne soit pas l'échec de l'année dernière, je pense.

Je n'aime, personnellement, pas les ladies (je ne m'y amuse pas, ça s'arrête là). Je ne les trouve pas sexiste cependant. Au contraire, c'est penser à une population différente. Tout le monde ne vit pas le poker aussi dramatiquement que nous « les pros ». Il faut arrêter de se prendre à ce point au sérieux et juste laisser les gens kiffer un peu !

Et le bracelet aura de la valeur pour celle qui le gagnera, elle se tapera bien de ce qu'en pense les autres et elle aura bien raison ! »

Aurélie Quelain a été Runner Up du Ladies Event l'année dernière aux World Series Of Poker Europe. Elle n'est donc pas passée loin de la bague de championne... La joueuse, qui est d'une régularité impressionnante, a donné un avis bref mais concis (sans doute entre deux tables finales à l'Aviation Club de France) :

« Personnellement je trouve cette annonce très réjouissante. »

Rebecca Gérin, joueuse sponsorisée par PMU Poker, a fait ses débuts dans une équipe 100% féminine. La Marseillaise connaît donc son sujet :

« Je pense, effectivement, que si le buy-in est doublé, le field sera probablement réduit, mais cela respectera la parité et l'équité.

Le tournoi ladies fait partie des sides WSOPE et il est reconsidéré à sa juste valeur en récompensant la gagnante par un bracelet, sans discrimination.

Pour ma part, je ne dénigre pas les tournois féminins, bien au contraire. J'ai fait mes débuts en live dans une team exclusivement ladies, et je prends toujours autant de plaisir à les jouer. C'est pourquoi je tenterai ma chance bien évidemment en octobre, pour décrocher ce titre qui sera tout autant gratifiant. »

Julie Monsacré aura fait vibré beaucoup de monde cet été aux World Series Of Poker. En finissant sur la troisième marche du podium du Ladies Event, elle a pu caresser le rêve de décrocher un bracelet. Si proche et pourtant si loin. Elle retentera évidemment sa chance aux WSOPE !

« C’est une bonne nouvelle si on arrive enfin à organiser de vrais events ladies dans le cadre d’une série de tournois. Il faut cesser d'en faire un tournoi « à part », ils doivent être considérés et organisés comme tout autre tournoi (mixte). Je trouve sympa l’idée du bracelet à la win (plutôt qu’une bague) comme aux WSOP de Vegas…

Je ne sais pas ce qu’il en est du point de vue de la structure, mais ça pourrait devenir comparable au ladies de l’EPT Monte Carlo ou des WSOP, plus agréables à jouer avec un titre notable.

Au niveau du field, les joueuses habituelles des ladies du circuit viendront, que le buy-in soit deux fois plus élévé ou non, cela ne change pas grand-chose. Et le fait que ce soit un bracelet, et donc un titre WSOP, va certainement attirer encore plus de joueuses étrangères.

Quant aux joueuses françaises du circuit, je pense sincèrement qu’elles répondront présentes en grande partie.

C’est dommage, encore une fois, qu’il n’y ait quasiment pas de satellite online pour ce tournoi, et pour les ladies en général.

Aussi, étant donné qu’il n’y a pas énormément d’events au programme, certains joueurs voudront peut-être le jouer (buy-in conséquent donc prize pool plus intéressant, un bracelet à la clé…). Comme il n’est pas precisé s'ils souhaitent faire l’entrée à 10.000€ pour la gent masculine comme aux WSOP de Vegas, on risque d’avoir quelques hommes présents aux tables…

J’espère que ces WSOPE, désormais à Enghien, remporteront le même succès qu’à Cannes, qu’il y aura une bonne communication pour inciter les européennes et les étrangères à venir le jouer. De toute façon, bague ou bracelet, buy-in à 500€ ou à 1.000€, je compte bien le jouer, ça ne change pas ma décision personnellement. Je vais essayer de faire mieux que la dernière fois ! »

Et enfin, last but not least, Vanessa Hellebuyck, LA joueuse française qui a déjà un bracelet à son poignet. Elle a remporté le Ladies Event à Las Vegas en 2010 et aimerait bien gagner celui des WSOPE maintenant qu'il y a une belle breloque à la clé !

« Le bracelet ne va pas changer grand chose je pense. Personnellement j'aurais participé pour la bague ou pour le bracelet. C'est vrai que ça change le buy-in, mais les filles se débrouilleront sûrement pour être stackées et je pense que ça va également attirer des filles étrangères surtout européennes.

Le field risque de ne pas être aussi soft que d'habitude mais la victoire en sera d'autant plus savoureuse.

Après, pour ce qui est de la valeur même du bracelet, ceux de Vegas n'ont déjà pas tous la même valeur. Au fond, on sait déjà que le ladies vaut « moins » que le 8-Game. Donc celui-là il vaudra moins que le ladies de Vegas juste pour le field, et Vegas c'est Vegas, mais je le veux bien pour mon bras droit ! »

Le Ladies des WSOPE 2013 : Les avis de l'autre côté de l'Atlantique

Pokernews a interrogé quelques joueuses à propos de ce nouveau Ladies Event récompensé d'un bracelet WSOPE. Mais d'abord, voici un avis masculin... Shaun Deeb avait participé à ce tournoi à Las Vegas en 2010. Il s'était d'ailleurs déguisé en femme pour l'occasion. Voici ce qu'il pense de ces tournois :

« Je suis contre l'idée d'un évènement qui exclut une catégorie de personnes. Je pense que les femmes sont égales aux hommes au poker et ne devraient pas avoir leur tournoi à elles. »

La fameux débat sur les tournois réservés aux femmes... Je ne vais pas rentrer dans la polémique, mais vous pouvez en discuter entre vous dans les commentaires à droite de l'article.

Revenons à nos moutons avec l'avis d'une joueuse incontournable sur le circuit : Vanessa Selbst. Je vous rappelle que la joueuse sponsorisée par PokerStars compte déjà deux bracelets WSOP...

« Si le tournoi peut attirer du monde, alors cela me semble être une bonne idée, compte tenu de la direction que prend le poker à une échelle internationale. Je ne suis pas vraiment une grande fan de la dilution des bracelets dans des tournois avec des petits fields comme c'est le cas aux WSOP-APAC, et je pense que ce tournoi souffrira de la même chose avec un petit field, mais j'espère que l'on me prouvera le contraire.

C'est un peu bizarre, compte tenu du peu de bracelets distribués aux WSOPE, d'avoir un bracelet event pour un tournoi réservé uniquement aux femmes. »

Son amie Maria Ho, très régulière également, est contente mais craint tout de même pour le prestige associé au bracelet :

« J'apprécie lorsque notre industrie essaye de ramener plus de femmes dans le jeu et leur propose des tournois qui leur permettent d'expérimenter le poker à un niveau professionnel, tout en ayant une atmosphère fun et détendue. Cet aspect est génial.

Mais concernant les bracelets, je pense qu'à un moment, avec le nombre de bracelets décernés aux WSOP et WSOPE chaque année, et avec le nombre de bracelet events ajoutés chaque année également, nous réduisons l'accomplissement de remporter un bracelet et le côté exclusif qui permet de dire « J'ai gagné un bracelet WSOP ! ». Quand il y en a plus qui sont donnés, les bracelets sont moins exclusifs. »

La jolie Lauren Kling est conquise par cette nouveauté qui devrait séduire les joueuses du monde entier...

« Je suis extrêmement contente de cette décision. Plus il y a de tournois réservés aux femmes sur le circuit, plus ce sera intéressant pour les femmes de venir, ce qui résultera à plus de femmes qui voyagent et jouent au poker sur le circuit. »

Et je termine cet article par l'avis d'une grande dame du poker aux Etats-Unis, j'ai nommé Linda Johnson...

« Je pense que cela aidera le marché féminin à se développer dans l'industrie du poker. Il y a déjà beaucoup de femmes, d'une manière générale, qui jouent à la maison, et organiser un Ladies Event les attire dans des casinos, ce qui est une bonne chose pour le poker. Je pense également que certaines joueuses qui aiment participer aux Ladies Event feront le voyage des Etats-Unis pour prendre part à cet évènement maintenant qu'il y a un bracelet à la clé.  »

Alors ? Le bracelet attirera-t-il plus de monde malgré l'augmentation du buy-in ou est-ce que ce tournoi gardera un field réduit ? Que pensez-vous de ces tournois réservés aux femmes ? Est-ce que les World Series Of Poker ont pris une bonne décision en rajoutant un bracelet à ce tournoi ? Encore une fois, n'hésitez pas à donner votre avis à vous, hommes et femmes, dans les commentaires à droite de l'article.

Partager cette page

Commentaires (3)

plus récent en premier
  • ilares

    #1

    Elle est classe Seblst en costard
  • pfdjh

    #2

    Perso je suis anti tournoi ladies ^^
  • kaytor

    #3

    C'est bon pour le poker au long terme a mon avis, ca ramene de nouvelles joueuses qui ne se seraient jamais lance sans ca.

    Apres ouais clairement c'est un sous-bracelet. Gagner un ladies c'est comme gagner une medaille d'or aux jeux paralympiques.