Glossary

Squeeze

Définition

Un squeeze (to put a squeeze on somebody : forcer quelqu'un à faire quelque chose) correspond à une relance importante en réponse à une relance adverse qui a été suivie au moins une fois. Tandis que le premier joueur abandonnera sa main dans le cas idéal, étant donné qu'il est coincé entre plusieurs joueurs dont il ne sait pas ce qu'ils vont faire, le deuxième joueur et les suivants ont généralement une main qui n'est pas assez forte pour payer une telle sur-relance.

Si l'un des adversaires décide tout de même de payer le squeeze, alors il existe encore une possibilité de remporter le pot directement au flop au moyen d'un continuation bet.

Exemple :

Joueur A relance à $4.
Joueur B call.
Joueur C relance à $20 -> il fait un squeeze.

 

Conditions requises pour un squeeze play

L'image à la table, le jeu de l'adversaire, la position relative par rapport à celui-ci ainsi que la profondeur des tapis sont les principaux facteurs pour la réussite de ce coup.

De toute évidence, pour qu'un squeeze soit envisageable il faut tout d'abord que les adversaires soient capables de se coucher. Il faut de plus que l'éventail des adversaires, et tout particulièrement de l'open-raiser soit suffisamment large pour qu'il s'agisse suffisamment souvent d'une main pouvant être couchée sans l'ombre d'une hésitation.

Cela n'a aucun sens de tenter un squeeze si les adversaires sont trop loose, au sens où ils vont payer souvent votre relance, ou bien si le joueur qui a relancé ne joue ainsi qu'avec un nombre limité de mains, ce qui fait qu'il ne couchera que rarement sa main. Il est également important que les adversaires soient capables de respecter une sur-relance.

 

Termes associés :

Bluff, Sur-relance, Reraise, Open-raise, Continuation bet


Synonymes :

Squeeze play, Squeezer, squeezé