Glossary

Fold equity

En tenant compte du fait qu'un joueur peut remporter une main de poker, soit en montrant la meilleure main à l'abattage, soit en amenant tous ses adversaires à se coucher avant la fin du coup, les chances de remporter le coup augmentent avec la probabilité que les adversaires abandonnent leur main prématurément.

Étant donné que la pot equity d'un joueur, à savoir le pourcentage du pot qui lui revient, correspond à la probabilité de l'emporter à l'abattage, on appelle fold equity la part d'equity supplémentaire qui découle de la possibilité que tous les adversaires se couchent.

Lors du calcul de l'espérance de gain EV on doit donc associer à ce scénario un gain G obtenu avec une probabilité de P%.

Exemple :
Deux joueurs se trouvent au dernier tour d'enchères, avant l'abattage. Le joueur A remporte la main dans 20% des cas s'ils vont à l'abattage. Le joueur B couche ses cartes dans 10% des cas si le jouer A décide de miser, le reste du temps il se contentera de payer (pour simplifier). Le pot est de 4 $, la mise de 1 $.

EV(Bet) = 20% * Gain(Joueur B suit et joueur A remporte l'abattage) + 10% * Gain(Joueur B se couche) + 70% * Gain(Joueur B suit et joueur A perd l'abattage)

EV(Bet) = 20% * 5$ + 10% * 4$ + 70% * (-1$)

EV(Bet)= 0,7$

Dans 20% des cas, le joueur réalise un bénéfice 5$, dans 10% des cas il réalise un bénéfice de 4$ et dans 70% des cas il perd 1 dollar. Au total il réalise en moyenne un bénéfice de 0.70 $ pour une mise de 1 $.

Si l'on compare le résultat de ce scénario (tout à fait artificiel), dans lequel le joueur B ne mise ni ne relance, avec l'EV du cas dans lequel le joueur A ne mise pas et se contente d'un check, on obtient le résultat suivant :

EV(Check) = 20% * 4$ + 80% * 0$

EV(Check) = 0,8$

EV(Check) > EV(Bet)

Dans cet exemple le joueur ferait donc mieux de ne pas miser.


Thèmes associés :

Equity, Espérance de gains

Synonymes :

foldequity, fold-equity