Glossary

Cut

Le cut spécifie la répartition des gains en cas de bénéfice, après déduction du makeup.

Le cut peut être utilisé aussi bien dans le cadre d'un full staking que d'un partial staking.

Exemple 1 :

Le joueur A propose un full staking pour un package de tournoi avec un cut de 50/50. Cela signifie que les gains seront distribués à part égale, après déduction du makeup.

Exemple 2 :

Le joueur A cherche à obtenir un staking en cash game à hauteur de 1.000$, sachant qu'il investira lui-même 1.000$ supplémentaires. Le cut, habituellement de 50/50 ou 60/40, doit dans ce cas être revu en faveur du stakee du fait qu'il devra lui aussi supporter d'éventuelles pertes.