Et la rupture est consomée