Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant de parcourir ce site, vous acceptez ces cookies. Pour plus d'informations et pour changer vos paramètres, consultez notre politique de cookie et notre politique de vie privée. Fermer

Money Won w/ Showdown // All in EV

    • MarsPalama
      MarsPalama
      Bronze
      Inscrit le 25.07.2010 Messages : 117
      Bonjour, je voudrais savoir, dans les graphs affichant l'All in EV et les gains au showdown.

      Theoriquement, plus ont tend vers l'infini de main jouée, plus la courbe de mains gagnées au showdown se rapproche du All In EV?

      Je me pose la question puisque mes courbes sont tres espacées, mais sur un sample de 1000 mains. J'imagine qu'avec le temps (qui reduit la variance), sa ne sera plus pareil. Des reactions?
  • 25 réponses
    • Tchenou
      Tchenou
      Bronze
      Inscrit le 10.05.2008 Messages : 12.693
      La seule situation ou ton all in EV tendra vers ta showdown courbe, c'est dans le cas ou ta non showdown courbe est nulle. Sinon il y aura toujours une différence, à savoir l'ordonnée de ta Non showdown au nombre de mains considéré.
    • MarsPalama
      MarsPalama
      Bronze
      Inscrit le 25.07.2010 Messages : 117
      Le All In EV est forcement (enfin j'imagine), au dessus de toutes les courbes.
      Le Win W/ Showdown est celle qui s'en rapproche le plus (vu que dans les 2 cas, on voit le showdown. C'est pour sa que j'ai voulu comparer les 2.

      Mais en faite ce que je souhaite m'assurer, c'est de savoir si les gains gagnés devrait etre proche (relativement parlant) du all in ev.

      Je m'explique:

      Sur 1000 mains, j'ai une difference de 10/100 entre l'all in EV et les gains. (70$ pour 7$ de gains...)

      Sur 100000 mains, en admettant que mon jeux ne varie pas (dans ce cas la seule chose qui changera, sera la variance, qui se rapprochera de 0).
      Es-ce que cet ecart de 10/100 sera amené a changer? (Par exemple, pour 7000$ de gains, je serais toujours a 700$? Ou, du au fait que la variance baisse, ce ratio augmentera?

      J'essaye de pas prendre en compte le Win Without Showdown, qui devrait (?) compenser les pertes des All In Ev (qui dépend de la variance).

      Je sais pas si je suis assez clair, le mieux serait de voir des exemple de courbe sur un gros echantillon de main. Le seule exemple que j'ai, c'est mes courbe de NL5 ou j'ai une difference de 50/100 entre mon all in EV est a 50$ avec 25$ de gains. (Mais encore une fois, sur un petit echantillon de mains).

      Je sais qu'il y a des tonnes de parametres en compte, comme la difference de limit (mm si elle est pas vraiment enorme), ou le style de jeu different et autre. Mais sa m'interresserai de connaitre le cas des autres.
    • CharlesPkR
      CharlesPkR
      Bronze
      Inscrit le 07.12.2008 Messages : 7.399
      La courbe d'All-in EV prend en compte toutes les mains jouées où tu ne vas pas all-in.
      Pour les mains où tu vas all-in, la courbe d'All-in EV te compte ce que tu gagnes en moyenne sur ce coup.
      Donc il est évident, à présent, que ta courbe réelle va tendre vers cette courbe d'All-in EV à l'infini.
    • Myrddin84
      Myrddin84
      Bronze
      Inscrit le 23.05.2007 Messages : 6.771
      Non c'est faux. L'ecart entre la courbe "gains théoriques" et "gains réels" tend vers l'infini quand le nombre de mains tend vers l'infini. Un excellent article de feu coach Blackfear existe quelque part sur ce site à ce sujet.
    • CharlesPkR
      CharlesPkR
      Bronze
      Inscrit le 07.12.2008 Messages : 7.399
      Message original de Myrddin84
      Non c'est faux. L'ecart entre la courbe "gains théoriques" et "gains réels" tend vers l'infini quand le nombre de mains tend vers l'infini. Un excellent article de feu coach Blackfear existe quelque part sur ce site à ce sujet.

      Tu n'as rien compris à son article alors.

      Si tu prends deux fonctions qui tendent vers l'infini comme
      x |-> x
      x |-> x²

      Les deux tendent vers l'infini. Pourtant, si tu prends la fonction
      x |-> x² - x

      elle tend toujours vers l'infini parce que quand x -> +oo on a x négligeable devant x².


      C'est la même chose pour notre cas. Bien que l'écart entre "gains théoriques" et "gains réels" tendent en effet vers l'infini, cet écart devient négligeable à l'infini (comme entre x et x²).

      Tu peux réaliser toi-même des tests. Prends un logiciel de calcul et engendre des nombres aléatoires (pour représenter les tests d'un dé par exemple). En effet, avec un nombre très grand de lancer, tu auras une probabilité assez grande d'avoir 1000 lancers d'écart entre deux chiffres, ce qui sera très peu probable si tu ne fais que 2000 lancers.
      Mais à l'infini, les valeurs pratiques vont tendre vers les valeurs théoriques quand même (en fait, tu remets en question toute la théorie des probabilités). Et je suis tout à fait sûr de ce que j'avance, ce n'est pas moi qui l'ai inventé mais des générations de mathématiciens.
    • Tchenou
      Tchenou
      Bronze
      Inscrit le 10.05.2008 Messages : 12.693
      +1 Charles, faut toujours être prudent dans ce qu'on avance quand on parle de limites et de comportements à l'infini.

      Beaucoup de fonctions "infinies" sont négligeables par rapport à d'autres.

      Dans notre cas, je pense pas que beaucoup de monde jouerait poker si les deux courbes divergaient infiniment sans que leur distance n'en devienne négligeable à partir d'un certain point...
    • Myrddin84
      Myrddin84
      Bronze
      Inscrit le 23.05.2007 Messages : 6.771
      Message original de CharlesPkR
      Message original de Myrddin84
      Non c'est faux. L'ecart entre la courbe "gains théoriques" et "gains réels" tend vers l'infini quand le nombre de mains tend vers l'infini. Un excellent article de feu coach Blackfear existe quelque part sur ce site à ce sujet.

      Tu n'as rien compris à son article alors.

      [...]

      C'est la même chose pour notre cas. Bien que l'écart entre "gains théoriques" et "gains réels" tendent en effet vers l'infini, cet écart devient négligeable à l'infini (comme entre x et x²).
      GG ! Merci de me dire que je n'ai rien compris et de redire la même chose derrière.

      Relis toi même l'article, rien n'impose aux courbes réelles et théoriques de converger. Ce qui converge, c'est le rapport entre l'ecart et le nombre d'occurences de l'experience. Soit le fait que cet écart devient négligeable par rapport au résultat moyen de l'expérience. En d'autres termes, affirmer que les deux courbes convergent a l'infini est faux. Affirmer que sur le long terme, l'ecart aura un impact négligeable est vrai.

      T'es pas tombé sur la bonne personne pour proposer des cours de maths.
    • Tchenou
      Tchenou
      Bronze
      Inscrit le 10.05.2008 Messages : 12.693
      En même temps intuitivement, il n'a pas tort non plus, même si la question de Charles correspondait à la converge ou non des courbes, ce qui intéresse surtout c'est l'importance de l'écart entre ces dernières à l'infini non ?

      Daccord elle ne converge pas, mais je pense que préciser que l'écart en devient négligable était plutôt utilie pour ne pas qu'il se fasse de fausses idées sur le long terme non ?
    • kenshin85
      kenshin85
      Bronze
      Inscrit le 26.03.2008 Messages : 1.538
      c'est l'ecart rapporté aux nombres de mains qui converge à l'infini
      pas juste l'écart
    • aaalbinoo
      aaalbinoo
      Bronze
      Inscrit le 24.01.2009 Messages : 1.462
      sick conversation, c'est assez dingue comment vous vous y connaissez en math ! Good job, moi je fais juste lire et j'en arrache.
    • polo75
      polo75
      Bronze
      Inscrit le 08.01.2010 Messages : 331
      http://www.pokervariancesimulator.fr/
    • Tchenou
      Tchenou
      Bronze
      Inscrit le 10.05.2008 Messages : 12.693
      C'est quoi qu'on met dans la case SD($/100) ?

      C'est le Win$Showdown ? Parce que j'ai des drôles de résultats (avec 20 pratiquement pas de variance, 50 déjà plus, 100 ca part dans tous les sens,...)
    • iesnbold
      iesnbold
      Bronze
      Inscrit le 27.12.2007 Messages : 4.020
      Myrddin84 est de retour.

      Pour vous jouer un mauvais tour.
    • kaytor
      kaytor
      Bronze
      Inscrit le 12.11.2008 Messages : 5.444
      Message original de Tchenou
      C'est quoi qu'on met dans la case SD($/100) ?

      C'est le Win$Showdown ? Parce que j'ai des drôles de résultats (avec 20 pratiquement pas de variance, 50 déjà plus, 100 ca part dans tous les sens,...)
      Standard deviation, c'est une stats que tu peux trouver dans HEM
    • polo75
      polo75
      Bronze
      Inscrit le 08.01.2010 Messages : 331
      Non Sd c'est la standard deviation.

      sur 2+2 j'ai trouvé comment tu peux l'avoir (sur PT3)

      http://www.pokertracker.com/repository/statistics.php

      Search for Standard deviation.

      Download the statistic called: "Standard Deviation Per 100 Hands"

      Now go to you're PT3.
      Go to: Configure >>> Configure Stats >>> Statistics.
      Press the "import" button and import the file you have downloaded.

      Now you should have the Standard Deviation as a Stat in PT3!

      edit:trop tard
    • Myrddin84
      Myrddin84
      Bronze
      Inscrit le 23.05.2007 Messages : 6.771
      Message original de iesnbold
      Myrddin84 est de retour.

      Pour vous jouer un mauvais tour.
      :heart:
    • Seb66
      Seb66
      Bronze
      Inscrit le 03.03.2009 Messages : 4.771
      Message original de CharlesPkR
      Tu n'as rien compris à son article alors.

      Si tu prends deux fonctions qui tendent vers l'infini comme
      x |-> x
      x |-> x²

      Les deux tendent vers l'infini. Pourtant, si tu prends la fonction
      x |-> x² - x

      elle tend toujours vers l'infini parce que quand x -> +oo on a x négligeable devant x².


      C'est la même chose pour notre cas. Bien que l'écart entre "gains théoriques" et "gains réels" tendent en effet vers l'infini, cet écart devient négligeable à l'infini (comme entre x et x²).

      Tu peux réaliser toi-même des tests. Prends un logiciel de calcul et engendre des nombres aléatoires (pour représenter les tests d'un dé par exemple). En effet, avec un nombre très grand de lancer, tu auras une probabilité assez grande d'avoir 1000 lancers d'écart entre deux chiffres, ce qui sera très peu probable si tu ne fais que 2000 lancers.
      Mais à l'infini, les valeurs pratiques vont tendre vers les valeurs théoriques quand même (en fait, tu remets en question toute la théorie des probabilités). Et je suis tout à fait sûr de ce que j'avance, ce n'est pas moi qui l'ai inventé mais des générations de mathématiciens.
      Héééé, pas touche à Myrddin !!! :D :D :D
    • Kingofdonks
      Kingofdonks
      Bronze
      Inscrit le 15.11.2008 Messages : 1.356
      Message original de Myrddin84
      T'es pas tombé sur la bonne personne pour proposer des cours de maths.
      Et moi je peux?

      Une fonction ou une suite divergente ne tend pas forcement vers l'infini, certaines n'ont pas de limite tout simplement. Meme en valeur absolue, on ne peut pas dire que l'écart tend vers l'infini, mais juste que quel que soit la valeur choisie, a un moment il depasse cette valeur, ce qui n'est pas la definition de tendre vers l'infini (en gros il oscille trop, si il depassait definitivement cette valeur au bout d'un moment, ca serait correct...).

      Il y a une petite nuance... Quitte a citer l'article, autant ne pas faire dire des conneries a blackfear quand il ne les a pas ecrites ;) .
    • CharlesPkR
      CharlesPkR
      Bronze
      Inscrit le 07.12.2008 Messages : 7.399
      Message original de Kingofdonks
      Message original de Myrddin84
      T'es pas tombé sur la bonne personne pour proposer des cours de maths.
      Et moi je peux?

      Une fonction ou une suite divergente ne tend pas forcement vers l'infini, certaines n'ont pas de limite tout simplement. Meme en valeur absolue, on ne peut pas dire que l'écart tend vers l'infini, mais juste que quel que soit la valeur choisie, a un moment il depasse cette valeur, ce qui n'est pas la definition de tendre vers l'infini (en gros il oscille trop, si il depassait definitivement cette valeur au bout d'un moment, ca serait correct...).

      Il y a une petite nuance... Quitte a citer l'article, autant ne pas faire dire des conneries a blackfear quand il ne les a pas ecrites ;) .

      Dans ce cas-là on peut toujours dire qu'on prend une fonction probabiliste en prenant la valeur moyenne de l'écart, qui elle tend en effet vers l'infini, et alors on retrouve le cas initial, c'est plus simple et moins spéculatif.
    • 1
    • 2