Problème de fond sur la cote des tirages.

    • web
      web
      Bronze
      Inscrit le 02.02.2007 Messages : 3.676
      Je n'ai jamais vraiment aimé l'approche par les cotes au poker.

      D'ailleurs j'ai un problème avec la manière de définir la cote des tirages sur poker strategy et qui est généralement la même partout il me semble.

      voir :
      http://fr.pokerstrategy.com/glossary/Cote_191


      Cote = évènement favorable : évènement défavorable

      Pour la prochaine carte à être distribuée, cela signifie :
      Cote = carte n'aidant pas : carte aidant

      ou encore
      Cote = cartes inconnues - Outs : Outs


      On part de la définition générale d'une cote :
      évènement favorable contre évènement défavorable. Jusque là tout va bien.


      En revanche il y a une incohérence énorme sur la ligne suivante qui nous suggère de calculer la cote du tirage comme étant carte n'aidant pas contre carte aidant !
      la carte qui n'aide pas serait favorable ?
      Bien entendu c'est une question de point de vue mais la plupart du temps on considère le tirage qu'on est en train de chercher.

      Ainsi on a des cotes tirages de 4:1 par exemple pour le flush sur une carte alors qu'elle devrait être notée 1:4, c'est à dire qu'on va toucher une fois sur 5. (en toute rigueur 4:1 veut dire 4 fois favorable pour une fois défavorable.)

      C'est peut être parce que je bouffe trop de maths en ce moment mais un pb de définition comme ça me gène beaucoup.
      L'intérêt d'inverser pour le tirage est sans doute de pouvoir avoir une comparaison directe cote pot / cote tirage, mais il faudrait le préciser dans les articles où on pose ce genre de bases et dans le glossaire.

      J'ai longtemps fait des confusions sur les cotes avant de laisser tomber et calculer en % le pot.
      Je comprends aujourd'hui pourquoi je faisais ces confusions.


      En ce qui concerne la cote du pot, on fait les choses correctement puisqu'on voit la possibilité de gain contre la possibilité de perte, c'est idem pour les paris sportifs.


      Quelques questions par rapport à ça :

      1) Vous réfléchissez plutôt en cote ou pourcentages ?
      (ou osef les tirages c'est inch'allah)

      2) Si vous pensez en cote : est ce que cette inversion de la définition de cote vous dérange ou vous simplifie la vie au contraire ?

      Merci de vos réponses.
  • 2 réponses
    • playboychess
      playboychess
      Argent
      Inscrit le 04.02.2007 Messages : 1.134
      Quand je calcule que je suis a du 4:1 de toucher, je sais bien au fond si je suis largement devant ou largement derrière. Donc le fait de me dire 1:4 ou 4:1 ne change rien pour moi. Je sais bien de quoi je parle.

      J'ai aussi envisagé de penser en terme de % à un moment car au début je trouvais aussi chiant de penser 1:4 alors que 20% est beaucoup plus clair. Mais alors quand je devais ajouter 10$ dans un pot de 40$ je devais ajouter ces 10$ aux 40$ pour obtenir 50$ et voir que je dois bien mettre 20% du pot. Finalement je n'aimais pas trop avoir à faire ce calcul et ai donc préférer voir la cote du pot le plus simplement possible: 10$ à mettre dans un pot de 40$: 1:4.

      Hormis celà, retenir les cotes pour les différentes situations est assez pratique je trouve, plus que les pourcentages.

      4 outs: 1:11
      5 outs: 1:8
      6 outs: 1:7
      7 outs 1:6
      8 outs 1:5
      9 outs: 1:4

      On remarque qu'on a 5 et 8 puis 8 et 5. De même 6 et 7 puis 7 et 6. C'est trop beau pour être vrai :-)

      Ok, pour je me rend compte maintenant que j'ai écrit dans le sens que tu préfères ;-) Ca me semble donc naturel ...
    • jojo76
      jojo76
      Bronze
      Inscrit le 12.09.2007 Messages : 2.681
      je n'ai jamais compris l'histoire des % donc j'ai toujours utilisé la cote.

      au début je mélangeais aussi les histoires de probabilités et de cotes.

      pour finir, j'ai compris la cote et j'utilise 1:4. ma reflexion ressemble à un truc du genre j'au un tirage couleur, j'ai X à mettre, je multiplie par 4 et je compare avec le pot déjà constitué.

      je n'utilise pas le 4:1

      j'espère que ça fait avancer ton schmilblick :)