Boku : et ensuite ?

Le « Boku Challenge » l'a rendu célèbre et il a été élu membre du mois avec 80% des votes. Boku nous parle de 50-tabling, de « BRB deluxe » et, bien sûr, de poker.



Interview réalisée par : funmaker

PokerStrategy : Bonjour Boku ! Tu t'es rendu célèbre auprès des membres de notre communauté, mais, s'il te plait, décris-nous qui tu es de tes propres mots.

Boku : Je m'appelle Thomas Boekhoff et je viens du beau pays de Weener, en Frise Orientale. J'ai commencé à jouer au poker il y a exactement 3 ans.

Je suis tombé amoureux du poker si rapidement que j'ai décidé que je voulais devenir Pro après ma première session. J'ai gagné mes 2 premiers dollars et, environ 2 mois plus tard, j'ai abandonné l'école. A ce moment là, je n'avais que 400$ de bankroll, donc beaucoup diraient que c'était complètement stupide de prendre un tel risque, des amis dans mon cas, c'était 100% sûr. 

PokerStrategy : Félicitations pour cette décision et pour avoir été élu Membre du Mois ! Est-ce que tu es surpris de gagner le titre ?

Boku : Et bien, après autant de retours positifs, ça ne m'a pas trop étonné. Ma première pensée a été que le prop bet me donnerait de bonnes chances de me faire 20 à 30K$, mais je n'avais pas pensé à l'écho que cela aurait provoqué. Je n'avais jamais envisagé qu'il y aurait tant de battage autour de ça pour être honnête, mais bon, qui n'est pas content quand il reçoit de la reconnaissance ?

PokerStrategy : Ton challenge « Bankroll Building Deluxe » a été fascinant et a provoqué une grande « boku-mania ». Comment l'idée t'es t'elle venue ?

Boku : Un ami est passé à la maison et je lui ai montré comment je multitablais. Comme il joue aussi au poker, il voulait voir une autre manière de jouer et s'il pouvait changer son jeu.

Comme je dois attendre une éternité pour que ma limite habituelle se remplisse, je me suis enregistré au hasard dans des SNG de toutes limites. J'ai bien tourné en une session et j'ai calculé mon ROI à ces limites. J'ai atteint 26% sur 4.000 jeux pour un peu moins de 11K de profits.

L'idée du popbet m'est venue à ce moment là parce que j'ai réalisé que personne ne voudrait croire qu'il est possible de se faire 10.000$ en 4.000 parties. Ensuite, j'ai pensé qu'il valait mieux limiter à 15 jours plutôt que de limiter ça à 4.000 parties. Pour donner une apparence encore plus difficile, j'ai pensé à commencé avec 100$ uniquement et, en plus, à ne jouer qu'aux plus petites limites... J'étais assez sûr que quelqu'un prendrait le pari...

PokerStrategy : Est-ce que tu as douté de toi à un moment ?

Boku : Oui, clairement. Comme j'ai dit, je pensais qu'il me faudrait environ 4.000 parties d'après mon expérience. Je pensais également que 10 jours suffiraient largement pour gagner le pari. J'avais aussi prévu un bad run et j'avais donc prévu qu'il me faudrait, tout au plus, 5.000 parties pour atteindre mon objectif.

Comme vous l'avez vu, il m'a fallu un peu plus de 7.000 parties pour y arriver finalement. Je ne tournais peut-être vraiment pas bien ou j'ai simplement surestimé mon winrate. C'était probablement un peu des deux. Après le break-even de 1.500 SNG, j'étais assez inquiet et j'ai pensé que ça se jouerait à rien. Et, après dix jours, je n'était qu'à 5.500$, donc les doutes étaient bien réels.

PokerStrategy : Que dit ton entourage quand on ne te voit plus pendant des jours parce que tu es engagé dans des sessions intensives de Poker ? 

Boku : Ils y sont habitués, ce n'est pas la première fois, j'ai déjà joué comme ça avant.

PokerStrategy : Revenons sur le fait que tu joues 35 à 50 tables à la fois... Beaucoup diraient "ouaip, il est dingue". Selon toi, il faut être un peu fou pour faire du massive multi-tabling ?

Boku : Rhainkhan  est un des premiers à jouer comme ça et, oui, il est définitivement un peu fou ! Moi ? Je pense que je suis relativement normal en fait.

PokerStrategy : Je suppose que tu prépares déjà ton prochain challenge. Tu prépares quelque chose pour l'instant ?

Boku : J'envisage un challenge 50$ à 50.000$, mais je ne sais pas encore combien de temps ça me prendra, ni des restrictions que je mettrai en place. Si le buy-in n'est pas plafonné à 16$ ou si je peux jouer les 90 et 180 joueurs, les choses vont changer. Ca rendrait le tout bien plus facile.

PokerStrategy : Maintenant, beaucoup, surtout les débutants, pensent qu'ils sont également capable de faire un BRB Deluxe et te voient comme un modèle. Mais ne penses-tu pas que nous ne sommes pas tous fait pour endurer un truc pareil ?

Boku : Et bien, le faire en 15 jours va clairement être difficile pour les débutants. Ceci dit, quiconque apprend diligemment et efficacement a la capacité, selon moi, de changer 100$ en 10.000$.

PokerStrategy : Personne ne penserait que tu n'as pas enduré ta part de downswings. Comment est-ce que tu les gères ?

Boku : J'ai joué des millions de mains et j'ai bien évidement eu ma part de downswings. Mais à ce moment, je continue simplement à jouer sans y faire attention. A un moment, le downswing s'arrête et tu recommences à gagner.

PokerStrategy : Tu avais déjà posté ton point de vue dans le forum avant. Alors, à quel point l'esprit est important au poker ?

Boku : Extrêmement important ! Beaucoup tiltent trop rapidement et peuvent commencer à jouer très mal. Il est évident que ça doit être évité.

PokerStrategy : A part ça, tu es très actif sur nos forums. Quels autres forums aimes-tu en particulier ?

Boku : Le forum Poker et Média  et le BBV.

PokerStrategy : Parlons de ton jeu de tous les jours. A quelle limite joues-tu actuellement ?

Boku: Je ne suis pas vraiment de schéma déterminé. Avant le challenge, je jouais des parties entre 27 et 60$, mais dernièrement, j'ai une certaine faim de plus gros buy-ins. Je pense que je vais jouer plus de MTT et plus de parties à 180 joueurs 12$, c'est une bonne zone de test pour moi.

PokerStrategy : Tu as d'autres chouettes idées de poker pour l'année ?

Boku : J'ai déjà pensé quelques fois à faire le Main Event des WSOP à Vegas. Ca peut arriver parce que j'ai gagné un siège gratuit de Scotty, du service VIP de Pokerstars lors du pari.

PokerStrategy : Tu as également placé ton argent en bourse à un moment. Est-ce que la bourse t'irrite actuellement ?

Boku : En 2005, j'ai eu 18 ans et j'ai mis de l'argent en bourse. C'était environ 3 à 4 mois avant que je ne découvre le poker. J'ai fait de l'argent pendant le boom et il a pratiquement doublé, mais comme le capital n'était de toute façon pas énorme, ça ne vaut pas vraiment la peine de le noter. A la fin du Boom, j'ai retiré mon argent quand le DAX était environ à 8.000, depuis, je n'ai plus tenter la bourse.

PokerStrategy : Que fais-tu d'autre de ton temps libre ?

Boku : J'aime lire, jouer au tennis et jouer au Skat.

PokerStrategy : Boku, merci beaucoup pour cette interview vraiment intéressante. Nous entendrons surement parler de toi dans le futur et nous te souhaitons le meilleur. Tu veux donner le mot de la fin ?

Boku : Qui sait ce que le l'avenir nous réservera...

 

Commentaires (10)

plus récent en premier
  • #1

    IL n est que bronze c est pas top pour la pub de pokerstrategie ;)
  • #2

    lol J'avoue ^^ Il doit avoir une grande discipline pour géré le tilt & co.
  • #3

    J'aimerai vraiment voir une webcam de lui quand il jouait à 50 tables parce je vois vraiment pas comment c'est possible...
  • #4

    regarde sur youtube
  • #5

    @3 : Tu peux regarder dans les precedentes news sur Boku il y avait une video sur le stacking

    http://www.youtube.com/watch?v=_f5IUP-ELzA
  • #6

    en tout cas côté bourse il n'est pas bête; il a placé avant le boom, le retire avant le krach et reste à l'écart en attendant que ça se calme
  • #7

    A des moments je vois même pas les cartes qu'il fold tellement il va vite.

    Comment est-ce qu'il peut jouer comme cela à ce niveau de buy-in ? A cette vitesse impossible de retenir qui joue loose ou tight et impossible de faire un bluff. Comment peut-il gagner des sng 16$ en se basant que sur les maths et en ne jouant que les monstres ?
  • #8

    @7: parcequ'à ces BI, les fish sont suffisemant nombreux pour que ce soit rentable...
  • #9

    Vu le ROI époustouflant obtenu en 16$ avec ce type de jeu, cela tend à montrer que profiler ses adversaires et adapter son jeu en conséquence est finalement peut être plus néfaste qu'autre chose?
  • #10

    En plus, impossible pour lui de s'énerver contre le gars qui lui minraise chaque tour son BB, il a même pas le temps de s'en rendre compte:) ça donne donc même un petit edge en terme de maitrise des émotions!